Le Lézard

Programme d'infrastructures Québec-Municipalités - INVESTISSEMENT DE 2 750 000 $ POUR LA CONSTRUCTION DE LA CASERNE 52 A BAIE D'URFE



MONTREAL, le 17 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 17 juin /CNW Telbec/ - Le ministre délégué aux Affaires autochtones et député de Jacques Cartier, monsieur Geoffrey Kelley, au nom de la ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, a inauguré aujourd'hui la caserne 52 du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) en présence du maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, de la mairesse de Baie d'Urfé, madame Maria Tutino, et du directeur du Service de sécurité incendie de Montréal, monsieur Serge Tremblay. Il a profité de l'occasion pour rappeler qu'une aide financière gouvernementale de près d'un million de dollars a été accordée dans le cadre du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités pour la construction de cette caserne.

Le nouveau bâtiment, d'une superficie de 1000 m(2), a été construit sur un terrain municipal situé au 330, Surrey Drive, à Baie d'Urfé. Il offrira l'espace nécessaire pour loger deux unités d'intervention et pour satisfaire aux normes actuelles en matière de sécurité incendie.

Ces travaux ont nécessité un investissement total de 2 750 000 $ assumé à raison de 1 804 000 $ par la ville de Montréal et de 946 000 $ par le gouvernement du Québec.

"La caserne 52 améliore de façon importante les infrastructures collectives du secteur de Baie d'Urfé, en plus de répondre aux besoins de la population et aux objectifs de protection contre l'incendie. Elle contribue ainsi à augmenter la qualité de vie et la sécurité des citoyennes et des citoyens", a déclaré le ministre Kelley.

Doté d'une enveloppe de 533 millions de dollars, le Programme d'infrastructures Québec Municipalités vise notamment à permettre aux municipalités la réalisation de travaux de réfection, de remplacement ou de réhabilitation d'infrastructures d'aqueduc, d'égout et de traitement de l'eau potable. Il vise également des travaux de construction, d'agrandissement ou de réfection d'infrastructures jugées prioritaires à la suite de regroupements municipaux ou d'infrastructures nécessaires à l'implantation ou au maintien d'une entreprise en région. De plus, ce programme comprend un volet permettant aux municipalités et aux organismes de réaliser des projets à incidences économiques, urbaines ou régionales. Enfin, il prévoit l'acquisition d'immeubles à vocation collective pour des organismes sociaux ou communautaires.

-%SU: TAX,SOC

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 17 juin 2006 à 12:00 et diffusé par :