Le Lézard

Désistement de la médiation - La CSMB est peinée et étonnée



MONTRÉAL, le 16 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 16 juin /CNW Telbec/ - La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys a reçu avec regret et étonnement une correspondance de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec l'avisant que le Centre de recherche-action sur les relations raciales - CRARR, agissant au nom de la mère du jeune Luc Cagadoc, se désiste subitement du processus de médiation.

La CSMB avait acquiescé à la voie de la médiation, qui lui avait été soumise par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, après accord avec le CRARR. Elle y voyait une avenue souhaitable pour l'instauration d'un dialogue. Le traitement formel de la plainte n'entache par ailleurs pas le retour possible à la médiation, en cours d'enquête, pourvu que les deux parties y consentent à nouveau.

À ce jour, la CSMB demeure donc en attente des instructions de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Elle demeure peinée de la tournure et de l'ampleur qu'a prise l'intervention éducative en cause et réitère son plein respect des cultures, pratiques, us et coutumes de chacun.


Communiqué envoyé le 16 juin 2006 à 16:25 et diffusé par :