Le Lézard
Classé dans : Santé

Le traitement par NeoRecormon administré une fois par semaine permet une correction rapide de l'anémie chez les patients cancéreux suivant une chimiothérapie



BÂLE, Suisse, June 16 /PRNewswire/ --

- Une nouvelle étude met en évidence une augmentation du taux d'hémoglobine en l'espace de trois semaines dans un vaste éventail de types de cancer

Une nouvelle étude réalisée sur 691 patients présentant des cancers de types très divers et suivant une chimiothérapie a montré que NeoRecormon(R) (époétine bêta) permettait d'accroître rapidement et efficacement le taux d'hémoglobine (Hb) dans un délai de trois semaines à compter du début du traitement. (1) Ces résultats ont été présentés ce jour à l'occasion du Congrès de l'European Hematological Association (EHA, Association européenne d'hématologie) qui s'est tenu aux Pays-Bas.

L'anémie (qui se caractérise par un faible taux d'hémoglobine) entraîne une fatigue invalidante que le sommeil ou le repos ne parvient pas à soulager et qui affecte de nombreux aspects de la vie quotidienne chez les patients cancéreux, entraînant ainsi une détérioration de leur qualité de vie. (2) Le temps nécessaire pour obtenir une réponse à un traitement contre l'anémie constitue donc un élément important chez ces patients chez lesquels l'objectif devrait être d'alléger ce fardeau et d'améliorer la qualité de vie le plus rapidement possible. (3) Les patients subissent généralement une cure de six cycles de chimiothérapie (soit une durée totale de 18 à 24 semaines), et le but est donc de faire augmenter leur taux d'hémoglobine le plus tôt possible au cours de cette période. (4)

Des études antérieures visant à évaluer l'effet de NeoRecormon sur le taux d'hémoglobine des patients présentant des tumeurs solides ou hématologiques ont permis de mettre en évidence une augmentation de l'hémoglobine de 1 g/dL en l'espace d'environ 4 semaines. (5, 6, 7)

D'après le docteur Dominique Spaeth, de la Polyclinique de Gentilly, à Nancy (France), auteur principal du rapport exposant les données issues de l'étude clinique NAUTICA présenté au congrès de l'EHA, << nous savons que l'anémie constitue une complication de nombreux types de cancers, et qu'elle affecte environ trois quarts des patients à un moment ou un autre au cours de leur chimiothérapie. Si nous parvenons à corriger l'anémie de ces patients rapidement et réduire leur fatigue ne serait-ce qu'une semaine plus tôt, nous sommes convaincus que nous pouvons avoir un impact considérable sur la prise en charge du symptôme qui revêt le plus d'importance aux yeux de la plupart de ces patients >>.

La fatigue est généralement le symptôme le plus fréquent et le plus gênant rapporté par les patients, parce qu'elle nuit à leur capacité de réaliser certaines tâches du quotidien mêmes basiques, telles que préparer à manger, marcher ou se livrer à leurs activités quotidiennes. (9) La plupart des patients cancéreux ont l'impression que la fatigue qu'ils ressentent est si intense qu'elle affecte leur vie de manière encore plus importante que la douleur ; trois quarts d'entre eux sont convaincus que la fatigue est un élément avec lequel ils doivent composer, et ne pensent pas qu'il leur est possible de recevoir un traitement visant à en alléger les symptômes. (2, 8, 9)

À propos de l'étude

NAUTICA était une étude clinique ouverte à un seul bras, conçue dans le but d'évaluer l'effet de NeoRecormon (administré par voie sous-cutanée une fois par semaine [QW]) sur la correction du taux d'hémoglobine chez les patients présentant des tumeurs malignes solides ou des tumeurs hématologiques non myéloïdes, souffrant d'anémie (taux d'hémoglobine compris entre 8 et 12 g/dL) et devant subir une chimiothérapie. L'âge moyen des patients inclus était de 62,6 ans.

Principaux résultats

Le taux moyen d'hémoglobine au cours des 16 semaines d'étude était à l'inclusion de 10,1 (SD 1,1) g/dL. Le niveau moyen d'hémoglobine à la fin de l'étude était de 12,0 (SD 2,2) g/dL, soit un résultat conforme aux recommandations de traitement de l'EORTC (European Organization for Research and Treatment of Cancer).(10)

L'augmentation moyenne du niveau d'Hb après trois semaines était de 0,94 g/dL ; elle s'est respectivement élevée à 1,42 g/dL, 2,03 g/dL et 2,45 g/dL après 6, 9 et 12 semaines.

60% des patients ont obtenu la réponse de taux d'hémoglobine définie comme critère d'évaluation (pour les patients dont le taux d'hémoglobine était compris entre 11 et 12 g/dL à l'inclusion, cette réponse était définie comme l'obtention d'un taux supérieur ou égal 13 g/dL, et pour les patients dont le taux d'hémoglobine était inférieur à 11 g/dL, cette réponse était définie comme une augmentation du taux d'hémoglobine supérieure ou égale à 2 g/dL ou comme l'obtention d'un taux d'hémoglobine supérieur ou égal à 12 g/dL), avec un temps de réponse médian de 49 jours (dans une fourchette de 10 à 130 jours).

Le taux de réponse de l'hémoglobine était égal chez les patients présentant des tumeurs hématologiques (60%) et chez ceux présentant des tumeurs solides (61%), pour tous les types de chimiothérapie.

Le traitement par NeoRecormon a été bien toléré.

Conclusion

Les auteurs de l'étude ont conclu que NeoRecormon 30.000 UI QW permettait de une remontée rapide et efficace du taux d'hémoglobine aux niveaux cibles, et se révélait bien toléré chez les patients présentant des tumeurs solides ou des tumeurs hématologiques non myéloïdes.(1)

Notes aux rédacteurs :

1. Des données récemment publiées ont également mis en évidence que les patients cancéreux souffrant d'anémie grevaient plus lourdement le budget des soins de santé que les patients cancéreux non anémiés. Cela ne tient pas au coût du traitement, mais s'explique en grande partie par la fréquence d'hospitalisation, qui peut être deux fois plus élevée pour les patients anémiés que pour les non anémiés. Les données montrent également très clairement que le traitement de l'anémie par l'époétine (EPO) chez les patients cancéreux ne représente qu'un pourcentage très minime de l'ensemble des dépenses de santé.(6)

2. NeoRecormon(R) (époétine bêta) est disponible sous forme de seringue pré-remplie de 30.000 UI très pratique, permettant une administration hebdomadaire unique par voie sous-cutanée. Il est approuvé pour le traitement de l'anémie symptomatique chez les patients adultes présentant des tumeurs solides et recevant une chimiothérapie, et pour le traitement de l'anémie symptomatique chez les patients adultes souffrant d'un myélome multiple, d'un lymphome non-hodgkinien bien différencié ou d'une leucémie lymphocytaire chronique (tumeurs hématologiques), présentant une carence relative en érythropoïétine et recevant un traitement anti-tumoral.

À propos de Roche

Roche, dont le siège se trouve à Bâle, en Suisse, est l'un des principaux groupes mondiaux de soins de santé orientés sur la recherche, avec pour pôles d'activité principaux les domaines pharmaceutique et diagnostique. En tant que fournisseur de produits et services innovants axés sur la détection précoce, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies, le groupe Roche oeuvre sur de nombreux fronts pour améliorer la santé et la qualité de vie des patients. Chef de file mondial dans le secteur des produits diagnostiques, Roche est également le plus important fournisseur de médicaments dans les domaines de l'oncologie et de la médecine de transplantation, et occupe une position de premier plan sur le marché de la virologie. En 2005, les ventes de la Division pharmaceutique ont atteint 27,3 milliards de francs suisses, tandis que celles de la Division Diagnostics se sont montées à 8,2 milliards de francs suisses. Roche emploie quelque 70.000 personnes dans 150 pays différents, et a mis en place un réseau d'accords et d'alliances stratégiques avec de nombreux partenaires en Recherche et Développement, devenant notamment l'actionnaire majoritaire de Genentech et de Chugai. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le groupe Roche, veuillez consulter le site Web à l'adresse suivante : www.roche.com.

(R) NeoRecormon est une marque commerciale déposée de F. Hoffmann-La Roche et est protégée par la loi. Toutes les marques de commerce utilisées ou mentionnées dans le présent communiqué sont protégées par la loi.

L'intégralité des informations relatives à la prescription est disponible sur demande.

Références :

1. Spaeth, D et al. Epoetin beta 30 000 IU Once Weekly is Effective and Well Tolerated in Anemic Patients With Solid or Non-Myeloid Hematological Malignancies Receiving Chemotherapy: Results From The Nautica Study, EHA Poster Presentation 2006.

2. Vogelzang et al. Semin Hematol 1997; 34 (Suppl 2): 4-12.

3. Pujade Lauriane & Topham. Oncology 2005; 68:122-129

4. Nowrousian. 2005 ECCO abstract

5. Oberhoff C, et al. Ann Oncol 1998; 9: 255-260.

6. Boogaerts M, et al. Br J Cancer 2003; 88: 988-995.

7. Cazzola et al. British Journal of Haematology 2003; 122:386-393

8. Groopman JE, Itri LM.J Natl Cancer Inst. 1999; 91(19):1616-34.

9. Curt et al. Oncologist 2000; 5: 353-360.

10. Bokemeyer C, Aapro MS, Courdi A, Foubert J, Link H, Osterborg A, Repetto L, Soubeyran P.. Eur J Cancer. 2004 Oct; 40(15):2201-16.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:47
SACRAMENTO, Californie, le 18 octobre 2017 /CNW/ - Chris Yu (Ph.D.), directeur général d'Anpac Bio-Medical Science Company, société internationale spécialisée dans les sciences de la vie, a annoncé cette semaine avoir établi un nouveau record...

à 15:39
MONTRÉAL, le 18 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La Coalition solidarité santé souhaite que la question d'un financement adéquat de la Santé fasse partie des discussions des ministres de la Santé du Canada qui se réunissent aujourd'hui à Edmonton. Les...

à 13:58
OTTAWA, le 18 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, prononcera le mot d'ouverture lors de la 8e Réunion d'étape de la Campagne mondiale pour la prévention de la violence, organisée par le gouvernement du...

à 13:33
OTTAWA, le 18 oct. 2017 /CNW/ - Si vous avez l'intention de faire entrer des pesticides au Canada, sachez que Santé Canada change les règles concernant l'importation de pesticides pour usage personnel. Les pesticides non homologués apportés...

à 13:20
TORONTO, le 18 oct. 2017 /CNW/ - Ingle International a la joie de vous annoncer que Travel Navigatortm a été sélectionné pour le Prix de la revue spécialisée en voyages internationaux et assurance maladie (ITIJ) 2017 dans la catégorie Fournisseur de...

à 10:02
Résultats favorables qui découlent d'une étude scientifique menée par des chercheurs canadiens et portant sur l'ajustement posologique de ToujeoMD LAVAL, QC, le 17 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent avoir...




Communiqué envoyé le 16 juin 2006 à 15:25 et diffusé par :