Le Lézard

Groupe de travail sur les événements entravant la circulation dans des lieux stratégiques - LE MINISTRE DUPUIS REND PUBLIC LE RAPPORT



MONTRÉAL, le 16 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 16 juin /CNW Telbec/ - Comme il s'était engagé à le faire, le ministre de la Sécurité publique, M. Jacques P. Dupuis, a rendu public aujourd'hui le rapport du Groupe de travail sur les événements entravant la circulation dans des lieux stratégiques. "Il m'apparaît essentiel que les recommandations soient mises en place rapidement et de façon continue, toujours dans l'objectif de maintenir la libre circulation et d'assurer la sécurité de toutes les citoyennes et de tous les citoyens", a indiqué le ministre Dupuis.

Ce rapport analyse dans son ensemble le traitement des événements qui entravent la circulation de façon importante dans des lieux stratégiques, principalement ceux qui sont causés par des personnes luttant pour une cause particulière. L'un des principaux constats est que ce phénomène est relativement nouveau et peu fréquent. Depuis les cinq dernières années, dix évènements impliquant des individus, qui sont montés sur des structures élevées pour revendiquer, sont survenus sur le territoire des principaux corps policiers du Québec.

"Le rapport va plus loin que les opérations policières. Il suggère une vision globale, en proposant des solutions pour prévenir ce genre de situation en interpellant tous les partenaires. Je suis heureux de constater qu'un suivi sera fait sur l'application de ces recommandations et que les experts feront le point au plus tard dans six mois", a précisé le ministre.

Les recommandations formulées dans le rapport touchent notamment les méthodes d'intervention, les mécanismes pour assurer la libre circulation, les méthodes de coopération et de collaboration entre les différents intervenants, le traitement et la diffusion de l'information, les responsabilités des différents partenaires, ainsi que des mesures de prévention.

"Chaque cas est unique et il faut être réaliste, malgré la bonne volonté de tous, personne ne peut promettre qu'il n'y aura plus jamais d'entrave à la circulation. Mais, je suis convaincu que les recommandations du rapport auront une influence sur le traitement des événements futurs et sur l'atténuation des impacts pour les citoyens qui ne doivent plus être pris en otage par un individu ou un groupe d'individus", a ajouté M. Dupuis.

Rappelons que, à la suite d'un incident survenu le 10 mai dernier qui a fortement perturbé la circulation dans la région de Montréal, le ministre Dupuis a mis sur pied un groupe de travail regroupant des représentants du ministère de la Sécurité publique, de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Montréal, du Service de police de Longueuil, du Service de la protection des citoyens de Laval, du Service de police de la Ville de Québec et de l'École nationale de police du Québec, afin de lui faire part de recommandations. Deux experts-conseils ont complété le groupe, soit M. Paul Quirion, ex-directeur général adjoint de la Sûreté du Québec et M. Robert Lafrenière, expert en intervention policière.

-%SU: LAW,TRN

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 16 juin 2006 à 14:32 et diffusé par :