Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière

Cameco annonce la reprise par Centerra de l'exploitation régulière de la mine d'or Boroo



SASKATOON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 16 juin 2006) - Cameco Corporation (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui que Centerra Gold Inc. a repris l'exploitation régulière de sa mine d'or Boroo, située en Mongolie.

Cameco détient 53 % de Centerra Gold, qui exploite la mine d'or Boroo et en détient 95 %.

Le 14 juin, Centerra a interrompu l'exploitation de la mine, par prudence, en raison de manifestations politiques illégales à la mine. La plupart des manifestants ont quitté les lieux volontairement, mais certains manifestants ont été expulsés par la police de Mongolie.

Centerra observe la situation et prend des mesures appropriées pour faire face à l'éventualité de toute autre tentative par des manifestants de nuire à l'exploitation de la mine.

Centerra est une société aurifère axée sur la croissance, qui se concentre sur l'acquisition, l'exploration, le développement et l'exploitation de propriétés aurifères situées principalement en Asie Centrale, dans l'ancienne Union Soviétique et dans d'autres marchés émergents. Centerra est un producteur d'or de pointe nord-américain et le plus important producteur d'or occidental de l'Asie Centrale et de l'ancienne Union Soviétique. Les titres de Centerra se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole CG. La Société est établie à Toronto, au Canada.

La société Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est le plus important producteur d'uranium au monde. Les produits d'uranium de la Société servent à produire de l'électricité dans des centrales nucléaires à l'échelle du globe et fournissent ainsi l'une des sources d'énergie les plus propres disponibles actuellement. Les actions de la société Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, sont des énoncés prospectifs; ils comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs susceptibles de causer de telles différences, sans toutefois se limiter au caractère général des éléments cités ci-dessous, comprennent les facteurs suivants : l'impact du chiffre des ventes des services de fabrication de combustible, d'uranium, des services de conversion, de l'électricité générée et de l'or; la volatilité et la sensibilité aux prix dans le marché de l'uranium, des services de conversion, de l'électricité en Ontario et de l'or; la concurrence; l'impact du change sur les taux de change et les taux d'intérêt; l'imprécision des estimations visant la mise hors service des exploitations, la remise en état des terres, les réserves et les impôts; les risques environnementaux et ceux associés à la sécurité, notamment les charges réglementaires accrues et l'évacuation des résidus à long terme; les conditions géologiques ou hydrologiques imprévues; les conditions adverses d'exploitation minière; les risques politiques découlant de l'exploitation d'installations dans certains pays en développement; une détérioration possible de l'appui politique à l'énergie nucléaire; les changements apportés aux politiques et aux règlements gouvernementaux, y compris les politiques et les lois régissant le commerce et l'impôt; la demande d'énergie nucléaire; le remplacement de la production; l'échec à obtenir ou à conserver les permis et les approbations nécessaires des autorités gouvernementales; les initiatives d'ordre législatif et réglementaire visant la déréglementation, la réglementation ou la restructuration de l'industrie des services d'électricité en Ontario; la réglementation des taux de l'électricité en Ontario; le mauvais temps et autres phénomènes naturels; la capacité de maintenir et d'améliorer les relations de travail positives; le rendement d'exploitation des installations, la perturbation de l'exploitation de celles-ci, et le cycle de vie utile des installations de la Société et des clients; la baisse de la production d'électricité résultant de pannes prévues se prolongeant au-delà des périodes prévues, ou encore de pannes imprévues; la réussite des projets de mise en valeur prévus; le terrorisme; le sabotage; et les autres risques associés au développement et à l'exploitation.

Même si Cameco estime que les hypothèses inhérentes aux énoncés prospectifs sont raisonnables, on se gardera d'accorder trop d'importance à ces énoncés, qui ne s'appliquent qu'à compter de la date de la présente communication. Cameco nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, à la suite de renseignements nouveaux, d'événements futurs ou d'autres facteurs.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 22:33
Panacea Biotec Ltd. (PBL), principale entreprise biopharmaceutique d'Inde et l'un des plus grands fabricants de vaccins du pays, a signé deux accords de collaboration à long terme avec Serum Institute of India Pvt. Ltd (SII), le premier fabricant de...

à 22:30
Enerkem inc. (http://enerkem.com), un chef de file mondial en production de biocarburants et de produits chimiques renouvelables à partir de matières résiduelles, a annoncé aujourd'hui la signature d'une entente avec Sinobioway Group, évaluée à plus...

à 18:47
Graft, le premier réseau blockchain libre mondial de passerelle de paiement conçu pour les points de vente, a été plus vite que prévu et a lancé son réseau principal le 16 janvier 2018, avant même qu'elle procède à sa première levée de fonds via...

à 18:00
À l'occasion du sixième cycle de négociations de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui se déroule à Montréal, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, accompagné de nombreux partenaires de...

à 16:00
Itinéraire du premier ministre Justin Trudeau pour le lundi 22 janvier 2018 : Toutes les heures indiquées sont les heures locales.   Ottawa (Ontario) 8 h 45 Le premier ministre quittera pour Davos, Suisse. Centre d'accueil du...

à 12:15
Le gouvernement du Québec est fier d'annoncer des investissements de plus de 1,6 million de dollars pour favoriser le développement de l'offre touristique de la région du Bas-Saint-Laurent. Plus précisément, une aide financière de 788 000 $ est...




Communiqué envoyé le 16 juin 2006 à 14:20 et diffusé par :