Le Lézard
Classé dans : Santé

"Le gouvernement renie son entente", s'indigne la FMSQ.



MONTRÉAL, le 12 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 12 mai /CNW Telbec/ - L'Assemblée des délégués de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a rejeté hier soir, à l'unanimité, l'offre du gouvernement. Ce dernier refuse d'honorer l'entente qu'il a signée en 2003 : celle de redresser l'écart de rémunération qui prévaut entre le Québec et les provinces canadiennes. La FMSQ exige le respect de ce protocole d'accord et considère l'attitude gouvernementale méprisante.

Un peu d'Histoire

En 2003, la FMSQ et le gouvernement reconnaissent qu'il existe un écart important entre le revenu d'un médecin spécialiste québécois et son homologue canadien. Un protocole d'accord est signé : la Lettre d'entente no 146, dans laquelle le gouvernement s'engage à combler l'écart. Les discussions commencent alors afin de déterminer l'ampleur de cet écart et une experte indépendante le situe autour de 35 %.

Retournement de situation

Début 2006, le gouvernement revient sur sa parole et refuse de respecter l'entente. "Il nous déchire l'entente en plein visage, la renie, et nous associe aux employés de la fonction publique, qui eux sont en renouvellement de convention collective, en nous proposant une offre identique. Nous ne négocions pas pour un renouvellement, mais pour la conclusion de l'entente de 2003. Nous attendons que le gouvernement négocie de bonne foi et dépose une offre conforme à ses engagements", s'insurge Dr Yves Dugré, président de la FMSQ, appuyé par les délégués qui ont unanimement rejeté l'offre.

L'offre gouvernementale

L'offre consiste en la mise en place d'augmentations tarifaires totales de 8 % sur 6 ans et l'octroi d'une enveloppe spécifique de 169 millions de dollars répartis dans diverses mesures ciblées, dont les dossiers de gestion de fin de carrière et le congé parental ne font même pas partie. "Mes membres ont compris une chose, c'est que le gouvernement renie son entente en nous proposant 0 % pour la correction de l'écart", s'exclame Dr Dugré. En effet, l'offre actuelle a pour effet d'accroître l'écart de rémunération avec les autres provinces.

Grand rassemblement

La FMSQ convoque ses membres à un grand rassemblement le 30 mai 2006 au Stade olympique pour les informer des détails de l'offre gouvernementale et leur présenter le plan d'action.

La FMSQ poursuit sa campagne de visibilité dans les journaux dans le but de sensibiliser le public à la juste valeur des médecins spécialistes.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 000 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:56
OUE Limited (« OUE »), le promoteur immobilier intégré coté sur le tableau principal de la SGX-ST (Bourse de Singapour) et sa filiale cotée, OUE Lippo Healthcare Limited (« OUELH ») ont annoncé aujourd'hui qu'ils ont proposé d'acquérir une...

à 11:55
C'est avec enthousiasme que Medicago, société de biotechnologie canadienne et chef de file mondial dans le développement et la production de vaccins sur plantes, débute aujourd'hui la construction de son usine pour produire des vaccins commerciaux....

à 11:52
Lors d'une conférence de presse organisée par le candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Rimouski, la présidente par intérim de la FIQ-Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires du Bas-Saint-Laurent,...

à 10:00
Des candidats des quatre principaux partis politiques qui parlent ensemble de saines habitudes de vie relationnelles en pleine campagne électorale? Si étonnant que cela puisse sembler, c'est possible grâce à la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais,...

à 08:30
Feldan Therapeutics (ci-après Feldan), une entreprise spécialisée dans la recherche et le développement thérapeutique, annonce un investissement de 12,5 millions de dollars, lequel permettra à sa technologie d'atteindre les phases d'études cliniques....

à 07:00
Bayer Inc. a annoncé que Santé Canada avait approuvé le comprimé pelliculé XARELTO® (rivaroxaban; 2,5 mg), en association à 75 à 100 mg d'acide acétylsalicylique* (AAS), pour la prévention de l'accident vasculaire cérébral, de l'infarctus...




Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 13:56 et diffusé par :