Le Lézard

ÉQUIPE PARLEMENTAIRE ADQ - Levée de la confidentialité des dossiers d'adoption - "La ministre les abandonne encore une fois" - Sylvie Roy



QUEBEC, le 12 mai /CNW/ -- QUEBEC, le 12 mai /CNW Telbec/ - La députée de Lotbinière, Madame Sylvie Roy, a réclamé que la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse, Margaret Delisle, change les dispositions qui empêchent les enfants adoptés de retracer leurs parents biologiques. Questionnée lors des crédits budgétaires par madame Roy, la ministre remet encore aux calendes grecques les demandes légitimes des 14 000 personnes adoptées qui sont à la recherche de leurs origines.

Madame Roy est déçue de l'indifférence que la ministre manifeste par son manque de leadership dans le dossier. "Lorsque je l'ai questionnée en chambre l'année dernière, elle nous disait être en voie de résoudre le problème lié à la confidentialité des dossiers d'adoption. Un an plus tard, elle nous raconte encore les mêmes fables sans donner de réelles solutions pour les adoptés, pendant que notre voisin ontarien a terminé un deuxième processus de révision de la loi. Nous sommes en rupture avec le droit international qui reconnaît le droit à l'identité. Le gouvernement ne peut plus laisser ces milliers de personnes dans le noir complet face à leurs origines" a dénoncé madame Roy.

Sylvie Roy appuie d'ailleurs le Mouvement Retrouvailles qui propose des solutions concrètes au problème de confidentialité. "Avec un droit de veto qui peut être utilisé des deux côtés, la confidentialité peut être respectée tout en permettant aux enfants adoptés et aux parents biologiques de continuer leurs recherches" a soulevé la députée de Lotbinière. Madame Roy désire que le problème soit réglé dans les plus brefs délais. C'est pourquoi elle considère que s'il faut qu'elle intervienne de nouveau dans le dossier pour le faire avancer, ce ne sera pas la dernière fois qu'elle évoquera le problème à l'Assemblée nationale.

-%SU: SOC,CPN

-%RE: 01


Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 13:45 et diffusé par :