Le Lézard

Des grévistes de la mine Ekati vont visiter des bijouteries - Les consommateurs invités à boycotter les diamants souillés produits par BHP Billiton



OTTAWA, le 15 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 15 juin /CNW Telbec/ - Le samedi 17 juin, les consommateurs de plusieurs villes canadiennes seront invités à joindre la campagne de boycott lancée par l'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) contre Ekati afin d'obtenir une première convention collective équitable. Des travailleurs du diamant de Ekati et des supporteurs visiteront des détaillants autorisés des diamants souillés de marque Aurias et CanadaMark produits à la mine Ekati, afin de demander aux consommateurs de ne pas acheter ces diamants produits par des briseurs de grève derrière des lignes de piquetage.

La campagne "diamants souillés" s'inscrit dans une opération menée par l'AFPC afin de forcer la compagnie BHP Billiton, propriétaire de la mine Ekati, à négocier une première convention collective avec ses quelque 400 travailleurs. Elle a démarré le 13 juin avec la publication d'annonces dans le New York Times et le Wall Street Journal et continue avec une tournée des travailleurs du diamant à travers le Canada afin d'informer le public de l'attitude déplorable de BHP Billiton. En outre, les syndiqués du monde entier participent pleinement à une campagne de courriel sur le site www.labourstart.org.

"Nous voulons démontrer à BHP Billiton que sa conduite est condamnée par le mouvement syndical et le public canadien, a déclaré le président de l'AFPC, John Gordon. L'attitude de la compagnie face à ces travailleurs qui lui permettent d'engranger des profits énormes est inacceptable. En refusant de négocier de bonne foi et en reniant la parole donnée à la table de négociation, BHP Billiton ne cherche qu'à briser le syndicat. Nous devons boycotter les diamants souillés produits par des briseurs de grève afin de lui lancer un message clair."

Les travailleurs de la mine Ekati sont en grève depuis le 7 avril. Ils ont rejeté une offre de règlement de la compagnie la semaine dernière, offre qui contenait des dispositions qui violent le Code du travail du Canada. La mine Ekati est située à 300 Km au nord-est de Yellowknife. Elle appartient à BHP Billiton, une multinationale australienne. Les membres de l'AFPC travaillent entre autres comme camionneurs, soudeurs, conducteurs de grue, électriciens; ils travaillent aussi à l'usine de transformation et s'affairent à d'autres occupations minières.

Les manifestants, certains vêtus de vêtements de noce, distribueront des dépliants entre 13h et 17h, le samedi 17 juin devant des bijouteries qui distribuent les diamants Aurias et CanadaMark à Yellowknife, Victoria, Vancouver, Edmonton, Calgary, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec et St. John's.


Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 16:49 et diffusé par :