Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

Selon un rapport de l'Office national de l'énergie, l'utilisation croissante du gaz pour produire de l'électricité pourrait influencer les prix



CALGARY, le 15 juin /CNW/ -- CALGARY, le 15 juin /CNW/ - Le Canada se tourne de plus en plus vers le gaz pour produire de l'électricité, ce qui pourrait faire augmenter le prix du gaz naturel et de l'électricité. C'est ce que rapporte l'Office national de l'énergie (ONÉ) dans son évaluation du marché de l'énergie intitulée Utilisation du gaz naturel pour la production d'électricité : enjeux et conséquences, qui a été publiée aujourd'hui.

Le rapport traite de l'utilisation croissante du gaz afin de produire l'électricité nécessaire pour satisfaire aux besoins grandissants en électricité du Canada. Il révèle que selon les prévisions, la demande en gaz naturel au Canada devrait augmenter de plus de 10 % d'ici 2010 et que 42 % de cette augmentation est destinée à la production d'électricité au moyen de gaz. Cependant, il semble que les sources classiques de gaz naturel ne suffiront pas à satisfaire à la demande croissante en Amérique du Nord, ce qui pourrait, à long terme, faire augmenter les prix déjà instables du gaz naturel, qui ont diminué dernièrement.

"L'utilisation croissante du gaz naturel dans la production d'électricité soulève des questions liées à son coût et à l'approvisionnement, ainsi que des incertitudes quant à la capacité de l'infrastructure énergétique", affirme le président de l'ONÉ, Ken Vollman. "Selon moi, ces questions doivent être abordées et débattues par les Canadiens."

Au Canada, près de 10 % de l'électricité est maintenant produite à partir de gaz naturel, presque deux fois plus qu'en 1995. Ces quantités ne cessant d'augmenter, le prix de l'électricité pourrait devenir plus vulnérable aux fluctuations des prix du gaz naturel.

L'utilisation accrue du gaz naturel pour la production d'électricité n'est pas unique au Canada. À cause de l'intensification de la demande en électricité et de la facilité relative de construire des centrales au gaz, 96 % de la nouvelle capacité de production d'électricité installée des États-Unis depuis 1998, c'est-à-dire plus de 200 000 MW, peut être produite au moyen de gaz naturel. Aujourd'hui, le gaz naturel est la source de près de la moitié de la capacité de production d'électricité des États-Unis.

On attribue en grande partie la croissance fulgurante de la production d'électricité au gaz naturel en Amérique du Nord aux courts délais de construction, aux faibles coûts en capital, au bas prix du gaz naturel dans les années 1990 et à sa combustion moins dommageable pour l'environnement, qui encourage sa consommation. La production au gaz devrait prendre une ampleur tout particulièrement notable en Alberta, où 40 % de la capacité installée est à base de gaz naturel, et en Ontario, qui s'est engagée à éliminer de son réseau 7 500 MW de sa capacité de production au charbon d'ici à 2009.

Avec la croissance importante et rapide de la production d'électricité au gaz naturel il faut savoir si l'infrastructure existante du gaz naturel et de l'électricité est adéquate. Dans certaines régions, on pourrait devoir mettre en place de nouveaux services et de nouvelles infrastructures. Pour ce faire, il faudra soit absorber les coûts de production ou mettre en réserve une certaine capacité dans les pipelines aujourd'hui utilisés pour d'autres services liés au gaz naturel.

Un autre obstacle qui pourrait mettre un frein à la croissance de l'utilisation du gaz naturel pour la production d'électricité est la disponibilité de réserves de gaz suffisantes à un prix concurrentiel. On n'anticipe qu'une hausse minime de la production en 2006. Donc, toute augmentation de la demande en production d'électricité au gaz entraînerait une diminution du gaz naturel offert aux autres consommateurs. Selon les prévisions, les quantités importantes de gaz nécessaires à la production d'électricité en Ontario seulement pourraient à tout le moins accentuer la concurrence pour le gaz naturel dans la région et probablement faire augmenter les prix.

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects de l'industrie énergétique du Canada. Sa raison d'être est de promouvoir dans l'intérêt public canadien, la sûreté et la sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience de l'infrastructure et des marchés énergétiques, en s'en tenant au mandat conféré par le Parlement au chapitre de la réglementation des pipelines, de la mise en valeur des ressources énergétiques et du commerce de l'énergie. Dans le cadre de son mandat, l'ONÉ surveille l'offre des produits énergétiques du Canada et publie des rapports sur l'énergie intitulés Évaluation du marché de l'énergie.

Le présent communiqué, ainsi qu'une fiche de renseignements et

l'évaluation du marché de l'énergie intitulée Utilisation du gaz naturel

pour la production d'électricité : enjeux et conséquences, peuvent être

consultés sur le site Web de l'Office : www.neb-one.gc.ca sous la

rubrique Quoi de neuf?

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:51
Croissance mondiale portée par les innovations en matière de produits sans fil et le maintien d'une solide performance de notre activité d'équipements électriques Augmentation du chiffre d'affaires de 7,3 % et du bénéfice de 15,5 % HONG KONG, 17...

à 19:02
ASTANA, Kazakhstan, 16 août 2017 /CNW/ - « Rendez-nous visite à Tianya Haijiao, où les fontaines coulent tout au long de l'année; rendez-nous visite à Tianya Haijiao, où les fleurs et les fruits poussent sur les collines et les vallées. » Le 14 août...

à 18:30
WASHINGTON, le 16 août 2017 /CNW/ - Unifor salue la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain alors que les pourparlers commencent à Washington, D.C. « Il est clair aujourd'hui que les États-Unis ne sont pas intéressés à quelques...

à 18:04
HOUSTON, 16 août 2017 /CNW/ - Les nouvelles infrastructures d'électricité des bâtiments et de l'ensemble du réseau gagnent en « intelligence ». Elles permettent de réduire davantage les coûts et d'augmenter encore plus l'efficacité, la fiabilité et...

à 17:43
LACOLLE, QC, le 16 août 2017 /CNW/ - Des représentants d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) répondront aux questions des médias au...

à 17:40
GATINEAU, QC, le 16 août 2017 /CNW/ - Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l'honorable Jean-Yves Duclos, annoncera les mesures que prendra le gouvernement du Canada pour donner aux jeunes de la région les outils dont ils...




Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 16:30 et diffusé par :