Le Lézard

Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec - "L'adoption d'une loi faisant du Conservatoire une société autonome permet d'envisager l'avenir de cette grande institution avec confiance." - Mme Line Beauchamp



QUÉBEC, le 15 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 15 juin /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, a annoncé l'adoption aujourd'hui par l'Assemblée nationale du projet de loi numéro 11 qui modifie la Loi sur le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec. L'adoption de cette loi permet d'actualiser les dispositions législatives encadrant le fonctionnement de cet établissement et de mettre pleinement en vigueur la loi adoptée en 1994 qui faisait du Conservatoire un établissement public autonome, doté de son propre conseil d'administration.

"L'adoption du projet de loi est un geste majeur qui permettra d'assurer la pérennité de cette institution de formation professionnelle considérée également par une majorité comme un formidable levier d'animation culturelle de toutes les régions du Québec. Elle donne ainsi au Conservatoire, qui aura bientôt 65 ans, un second souffle en lui accordant plus d'autonomie, plus de souplesse dans la gestion de ses ressources. Elle lui fournit également les outils dont il a besoin pour s'affirmer, se développer et rayonner sur la scène nationale et internationale", a déclaré Mme Beauchamp.

La loi adoptée aujourd'hui par l'Assemblée nationale élargit considérablement l'autonomie du Conservatoire. Elle lui donne en effet le pouvoir d'administrer et d'exploiter des établissements d'enseignement en musique et en art dramatique, de délivrer des certificats et des diplômes d'études universitaires reconnus à partir d'un programme d'enseignement établi et mis en ?uvre avec l'autorisation du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport ainsi que de générer et de gérer des revenus autonomes. La loi précise aussi la composition du conseil d'administration de l'institution et stipule qu'elle répondra dorénavant de sa gestion devant la ministre.

"L'adoption de la Loi sur le Conservatoire témoigne de l'importance que le gouvernement accorde à la formation professionnelle des jeunes en musique et en art dramatique. Elle répond à une demande de longue date des élèves du Conservatoire en habilitant l'institution à décerner des diplômes et des certificats de niveau universitaire", a conclu la ministre.

-%SU: CLT

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 16:21 et diffusé par :