Le Lézard

Adoption du projet de loi créant le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine - "Une coquille vide pour les aînés" - Noëlla Champagne



QUÉBEC, le 15 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 15 juin /CNW Telbec/ - La députée de Champlain et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'aînés et d'hébergement pour les aînés, Noëlla Champagne, exhorte le gouvernement Charest à passer enfin aux actes et à poser un geste concret afin de freiner l'escalade des frais additionnels facturés aux aînés vivant en résidence privée.

"Les aînés sont les grands oubliés du gouvernement libéral. Le plan d'action promis par la ministre Théberge se fait toujours attendre, plus d'un an après le dépôt du rapport Pour une pleine participation des aînés et le processus d'accréditation des résidences privées décrété par la Loi 83 n'est toujours pas débuté", a déclaré la députée.

L'absence de critères et de lignes directrices claires dans la dispensation de services additionnels offerts par les résidences privées ouvre la porte à une surfacturation pour des services, tels que l'hygiène, l'aide à l'habillement et l'aide au bain. Les coûts liés à ces services placent les aînés devant un choix inacceptable entre déménager ou couper dans les services. "La ministre Théberge vient de mettre un terme à la surfacturation de services chez les CPE privés. Peut-elle en faire autant avec les résidences privées pour aînés?", se demande la porte-parole.

"Les conditions de vie de plusieurs aînés demeurent précaires, voire préoccupantes. Pensons notamment aux femmes de plus de 65 ans qui constituent le groupe le plus pauvre de notre société avec un revenu moyen de 15 000 $ par année. Or, que nous propose le gouvernement Charest pour améliorer la qualité de vie de nos aînés? Des délais, des phrases creuses et un ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine qui a toutes les apparences d'une coquille vide, déconnectée des vrais enjeux et qui agit sans consulter les principaux acteurs du milieu", a dénoncé la députée de Champlain.

"En cette première Journée mondiale de sensibilisation des abus face aux aînés, lorsque nous savons que 80 % des abus envers les aînés ne sont pas dénoncés, le gouvernement Charest doit comprendre une fois pour toutes que les aînés méritent autre chose qu'une coquille vide et qu'ils ont la mémoire très longue", a conclu Noëlla Champagne.

-%SU: CPN,SOC

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 16:23 et diffusé par :