Le Lézard

À compter du 17 juin, 8,5 millions de personnes composeront 10 chiffres



MONTRÉAL ET OTTAWA, le 15 juin /CNW/ -- MONTRÉAL ET OTTAWA, le 15 juin /CNW Telbec/ - À compter du samedi 17 juin prochain, 8,5 millions de personnes devront composer 10 chiffres pour les appels locaux dans les régions desservies par les indicatifs régionaux 450, 514 et 819 au Québec, et 519 ainsi que 613 en Ontario. Ce nouveau mode de composition s'applique également aux appels locaux en provenance du 418 à destination du 819 et aux appels locaux en provenance du 705 à destination du 519, 613 et 819.

Au cours des dernières semaines, l'Alliance des télécommunicateurs a reçu un nombre élevé de demandes d'information de la part de consommateurs et de gens d'entreprises concernant la composition à 10 chiffres. Voici quelques éclaircissements afin d'assurer une transition harmonieuse. D'autres renseignements sont également disponibles sur le site : www.10chiffres.ca.

La composition à 10 chiffres

La composition locale à 10 chiffres est de mise pour répondre à la forte demande de nouveaux numéros de téléphone dans certaines régions. Cette demande n'a cessé de croître, tant du côté des consommateurs que des entreprises, en raison de l'augmentation de la population et de la grande popularité des outils de communication comme les services sans fil, Internet et la téléphonie IP.

Reprogrammation des systèmes et appareils de communication

L'Alliance rappelle qu'il est urgent et primordial que les consommateurs et les gens d'affaires ajoutent l'indicatif régional approprié à tous les numéros de téléphone en mémoire dans leurs différents systèmes et appareils de communication afin d'éviter toute perturbation dans la transmission de données. Ils doivent également vérifier auprès de leur fournisseur si le système d'alarme ou de sécurité est déjà reprogrammé pour la composition à 10 chiffres.

Introduction du message d'interception

Les appels locaux composés avec sept chiffres seront interceptés par un message réseau qui sera introduit de façon progressive entre le 17 et le 24 juin par les entreprises de télécommunications. Le message d'interception rappelle aux usagers qu'ils doivent composer dix chiffres. À ce stade, les appels téléphoniques continueront d'être acheminés et ce, jusqu'au mois d'octobre 2006, période butoir à partir de laquelle les appels composés à sept chiffres ne seront plus transmis. Les dates d'entrée en vigueur sont : le 14 octobre pour l'indicatif régional 519, le 21 octobre pour les indicatifs régionaux 613 et 819 et le 28 octobre pour les indicatifs régionaux 450 et 514.

Fonctionnement du message d'interception

    <<
    - Entre le 17 et le 24 juin, il pourrait arriver que des appels composés
      à sept chiffres ne soient pas interceptés. Ce pourrait être le cas pour
      des appels qui proviennent d'un central téléphonique qui n'a pas encore
      été mise à niveau.
    - Après le 24 juin, il est toujours possible que des appels à sept
      chiffres ne soient pas interceptés particulièrement en période de
      pointe. En effet, lorsque la capacité maximale de l'équipement
      diffusant le message d'interception est atteinte, des mesures sont
      prises pour que les appels subséquents soient acheminés directement
      pour éviter d'encombrer le réseau.
    - Il est également possible qu'un usager compose dix chiffres mais qu'il
      entende tout de même le message d'interception. Ce serait le cas si
      l'usager tente de joindre une personne qui a omis de composer les 10
      chiffres lors la programmation de son renvoi d'appel. Aussi, toutes les
      personnes essayant de la joindre entendront le message d'interception
      même s'ils ont bien composés 10 chiffres.

    Les cas d'exception

    Il existe des cas d'exception qui ne commandent pas la composition à 10
chiffres :

    - En ce qui a trait aux numéros à trois chiffres dont le 4-1-1 :
      assistance-annuaire Amérique du Nord; le 6-1-1 : service des
      réparations; le 7-1-1 : service de relais Bell et le 9-1-1 : services
      d'urgence; la composition demeure inchangée.
    - La composition demeure également inchangée pour les numéros débutant
      par 310-XXXX.
    >>


Secteurs d'appel local

La composition à 10 chiffres n'a aucun impact sur la délimitation des zones d'appel local c'est-à-dire qu'il n'y aucuns frais interurbain lié à un appel qui auparavant se faisait à sept chiffres et qui, à partir du 17 juin, se fera à 10 chiffres.

La méthode de superposition pour le 438 (Québec) et le 226 (Ontario)

Il y a deux façons d'introduire de nouveaux indicatifs régionaux, soit en ayant recours à une méthode géographique (cette option avait été retenue lors de l'introduction de l'indicatif régional 450), soit par la méthode de superposition qui signifie tout simplement l'ajout d'un nouvel indicatif régional dans un territoire où il existe déjà un indicatif régional.

À compter d'octobre 2006, les nouveaux indicatifs régionaux 438 et 226 s'ajouteront respectivement aux indicatifs 514 (Montréal) et 519 (sud-ouest de l'Ontario) grâce à la méthode de superposition. Les nouveaux indicatifs régionaux cohabiteront avec les indicatifs régionaux existants permettant ainsi d'augmenter le nombre de numéros de téléphone de façon substantielle sans affecter les numéros de téléphone existants. Les nouveaux indicatifs seront attribués uniquement aux nouveaux numéros, une fois seulement les indicatifs 514 et 519 épuisés.

La composition à 10 chiffres deviendra la norme sous peu partout en Amérique du Nord. Au Canada, les villes de Toronto (2000) et de Vancouver (2001) ont déjà adopté cette façon de faire. Il en est de même aux États-Unis pour Atlanta, Baltimore, Boston, Dallas, Denver, Houston, Miami et Philadelphie.

L'Alliance des télécommunicateurs

L'Alliance des télécommunicateurs regroupe Bell, Rogers, TELUS, Fido, Télébec, Allstream et Vidéotron, ainsi que les compagnies de téléphone représentées par l'Association des Compagnies de Téléphone du Québec et l'Ontario Telecommunications Association.


Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 14:15 et diffusé par :