Le Lézard

Une nouvelle enquête dissipe le mythe de l'adolescent inactif



OTTAWA, le 15 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 15 juin /CNW Telbec/ - La dernière édition de l'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation, parue la semaine dernière, dissipe à jamais le mythe de l'adolescent inactif. En effet, l'Enquête révèle que les adolescents canadiens âgés de 15 à 19 ans sont plus susceptibles de faire du bénévolat que les membres de n'importe quel autre groupe d'âge (65 %). De plus, les causes qu'ils appuient et les raisons qui les poussent à s'engager diffèrent de celles des autres bénévoles.

Selon Marlene Deboisbriand, la présidente de Bénévoles Canada, ce n'est là qu'une des nombreuses conclusions heureuses de l'Enquête. On y indique que le bénévolat est vivant et dynamique au Canada comme en témoignent les       12 millions de Canadiens qui donnent de leur temps à des organismes et à des ?uvres de bienfaisance, une contribution qui frôle les deux milliards d'heures de bénévolat. "Il est indéniable que les Canadiens se soucient du mieux-être des membres de leur collectivité et qu'ils ont à c?ur de faire leur part", de déclarer Mme Deboisbriand. "Chaque année, les bénévoles consacrent individuellement 168 heures à l'appui de causes qui leur sont chères. Cette contribution équivaut à quatre semaines et demie de travail, un investissement considérable en termes de temps et d'énergie."

Toutefois, l'Enquête met en lumière qui s'engage et qui s'en abstient. En fait, la très grande majorité des heures de bénévolat sont offertes par un groupe restreint de Canadiens. Si l'on considère l'ensemble de la population, seulement 11 % des Canadiens ont assumé 77 % de l'ensemble des heures de bénévolat contribuées, ce qui laisse supposer que les 161 000 organismes bénévoles et sans but lucratif ne disposent que de minces effectifs d'appui.

"Les organismes bénévoles et sans but lucratif canadiens fournissent quantité de services à nos collectivités", de commenter Mme Deboisbriand. "Leurs bénévoles assurent une présence indispensable dans les secteurs de la santé, des services sociaux, de l'éducation, des arts, des sports et des loisirs, ainsi qu'au sein des groupes confessionnels et du système électoral. Il nous faut reconnaître notre dépendance excessive à l'égard d'une poignée de gens et travailler à favoriser et à renforcer la pratique du bénévolat au pays."

L'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation (ECDBP) est la plus vaste enquête réalisée à ce jour sur la façon dont les Canadiens s'entraident et aident leurs collectivités. Menée conjointement par Imagine Canada et Statistique Canada, l'Enquête a recueilli auprès de plus de 20 000 répondants des données qui ont permis de constituer une abondance d'informations utiles sur la façon dont les Canadiens participent à la vie communautaire.

Selon l'Enquête, les comportements associés aux dons, au bénévolat et à la participation sont liés de très près. En effet, les personnes qui se livrent à des activités bénévoles sont également plus enclines à faire des dons, à offrir une aide directe et à participer à la vie communautaire en joignant les rangs de groupes, d'associations et d'organismes. Pas moins de   69 % des bénévoles interrogés ont déclaré être engagés dans ces quatre types d'activités, et 25 %, dans trois types d'activités. La grande majorité (92 %) des bénévoles ont offert des dons en argent (comparé à 85 % des Canadiens),   91 % ont apporté leur aide sans l'intermédiaire d'un organisme (comparé à 83 % des Canadiens) et 83 % ont participé à la vie communautaire (comparativement à 66 % des Canadiens).

"Ces résultats dictent un puissant message aux organismes, aux entreprises et aux gouvernements à l'effet que subventionner les programmes qui appuient les bénévoles et le bénévolat vaut bien le temps et les fonds investis", d'ajouter Mme Deboisbriand. "Il est clair qu'en appuyant le bénévolat, il y aura des retombées positives qui se traduiront par une hausse des dons, de l'aide directe et de la participation au sein d'associations et d'organismes."

Bénévoles Canada ne fait pas que participer à l'Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation, qui contribue à accroître les connaissances et la sensibilisation à l'égard du bénévolat et du secteur bénévole au Canada; l'organisme se consacre également à la conception de programmes et de ressources destinées à aider les organismes à assurer la participation des millions de Canadiens qui donnent si généreusement de leur temps.

Bénévoles Canada est un organisme de bienfaisance enregistré et le chef de file de la promotion du bénévolat au Canada. De concert avec des organismes communautaires, les centres d'action bénévole, des entreprises, des organismes de charité, les gouvernements et les municipalités à l'échelle pancanadienne, Bénévoles Canada assure la promotion du rôle des bénévoles, exerce un leadership auprès du mouvement des centres d'action bénévole, renforce les capacités des organismes à favoriser la participation des bénévoles et poursuit le dialogue pancanadien sur l'engagement des citoyens et la société civile.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires au sujet de Bénévoles Canada, visitez le site www.benevoles.ca


Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 11:43 et diffusé par :