Le Lézard
Classé dans : Les affaires

La part de marché des assureurs québécois s'établit à 47 % en 2005



QUÉBEC, le 15 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 15 juin /CNW Telbec/ - La part de marché des assureurs à charte du Québec (personnes et dommages) est passée de 44,8 % en 2004 à 46,8 % en 2005. Ces données sont tirées du rapport annuel de l'Autorité des marchés financiers sur les assurances en 2005, qui a été déposé à l'Assemblée nationale par le ministre des Finances, monsieur Michel Audet.

La part de marché des assureurs québécois en assurance de personnes est passée de 45,2 % en 2004 à 47,1 % en 2005. Cette évolution est principalement attribuable à leur bonne performance en assurance contre les accidents et la maladie où leur part de marché atteint 54,9 % en 2005. Par ailleurs, la part de marché des assureurs québécois en assurance de dommages est passée de    44,2 % en 2004 à 46,4 % en 2005. Leur bon résultat dans ce secteur est principalement attribuable à l'assurance automobile où leur part de marché s'élève à 57,7 %.

Parmi les assureurs à charte du Québec qui occupent une place prépondérante en assurance de personnes, citons Desjardins Sécurité Financière, compagnie d'assurance vie, qui s'approprie 18,7 % du marché, l'Industrielle Alliance, assurance et services financiers, 10,0 % et la SSQ, société d'assurance-vie, 8,9 %.

En assurance de dommages, les assureurs à charte du Québec les plus représentatifs sont Desjardins Assurances générales qui occupe 9,2 % du marché, Axa Assurances, 8,9 %, le Groupe Promutuel, 6,8 %, la Capitale, compagnie d'assurance générale, 4,7 % et l'Union Canadienne, compagnie d'assurance, 3,6 %.

De plus, le rapport de l'Autorité des marchés financiers révèle que 309 assureurs détenaient un permis pour exercer au Québec en 2005, soit 124 en assurance de personnes, 181 en assurance de dommages et 4 en assurance de personnes et de dommages. Il s'agit donc de 3 assureurs de moins qu'en 2004, soient 2 compagnies d'assurances de personnes et une société de secours mutuels.

Le rapport sur les assurances 2005 est disponible gratuitement, sur le site Internet de l'Autorité des marchés financiers, au www.lautorite.qc.ca.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

Information :

Journalistes seulement : Frédéric Alberro

(514) 940-2176

Émetteurs, courtiers, conseillers et représentants :

(877) 525-0337, Composez le 1 pour l'industrie

Consommateurs et épargnants : (877) 525-0337,

Composez 8 pour les consommateurs

www.lautorite.qc.ca

-%SU: TAX

-%RE: 1

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 mai 2018
La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) réagira aux propos de François Legault sur la petite enfance concernant le développement du réseau et les maternelles 4 ans. Elle en profitera pour lancer ses activités dans le...

25 mai 2018
Les Canadiens sont fiers de leur riche histoire et de leur patrimoine militaire, et une des responsabilités essentielles d'Anciens Combattants Canada consiste à rendre hommage au service désintéressé et aux contributions des vétérans canadiens et de...

25 mai 2018
Le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), M. Jacques Demers, s'inquiète de la menace qui plane quant aux emplois à la centrale thermique des Îles-de-la-Madeleine, alors qu'Hydro-Québec annonçait aujourd'hui que les insulaires...

25 mai 2018
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Norwick Capital Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : NWK.P Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 16 h 25 L'OCRCVM...

25 mai 2018
Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. («Placements mondiaux Sun Life») et Excel Funds Management Inc. («Excel») ont annoncé aujourd'hui qu'elles avaient reçu l'approbation des porteurs de parts en vue des changements annoncés le 28 février 2018...

25 mai 2018
Les métiers spécialisés représentent des emplois de qualité et bien rémunérés pour la classe moyenne et ils sont essentiels à la croissance du Canada. Comme l'économie canadienne ne cesse de croître et de créer de bons emplois bien rémunérés, le...




Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 10:52 et diffusé par :