Le Lézard

Le gouvernement McGuinty fournit une aide pour un plus grand nombre d'enfants et de jeunes ayant des besoins particuliers



PETERBOROUGH, ON, le 12 mai /CNW/ -- Un investissement de 10 millions de dollars offrira plus d'occasions de

réussir

PETERBOROUGH, ON, le 12 mai /CNW/ - Le gouvernement McGuinty offre des services à quelque 4 800 enfants et jeunes ayant des besoins particuliers de plus cette année par l'entremise des centres de traitement pour enfants, a annoncé aujourd'hui Mme Mary Anne Chambers, ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse.

"Notre gouvernement est résolu à aider les familles dont les enfants ont des besoins particuliers, a déclaré Mme Chambers. Nous offrons plus de services et les rendons plus accessibles, mieux coordonnés et mieux adaptés aux besoins des enfants, des jeunes et de leurs familles."

Le gouvernement de l'Ontario investit 10 millions de dollars de plus dans 19 centres de traitement pour enfants partout en Ontario cette année. Les centres de traitement pour enfants sont des organismes communautaires qui offrent des services à quelque 40 000 enfants et jeunes ayant des handicaps physiques et multiples chaque année. Leur taille et la portée de leurs services varient, mais chacun offre des programmes de physiothérapie, d'ergothérapie et d'orthophonie. Une variété d'autres services et cliniques sont accessibles selon les besoins locaux et la disponibilité d'autres fournisseurs de services dans chaque collectivité.

Ce nouveau financement s'ajoute au nouveau financement de plus de 110 millions de dollars versé depuis 2003-2004 pour soutenir les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers. Ces investissements globaux profitent aux enfants et aux jeunes ayant des besoins particuliers par l'entremise de 200 programmes locaux de santé mentale, nouveaux et élargis, et d'autres services et soutiens spécialisés.

Cet investissement supplémentaire de 10 millions de dollars est l'une des nombreuses mesures que prend le gouvernement McGuinty pour aider les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers et leurs familles. Depuis 2003, le gouvernement a également :

    <<
    -   augmenté le financement des services liés à l'autisme en offrant du
        soutien à plus d'enfants autistes et à un plus grand nombre
        d'enseignantes et enseignants, de thérapeutes et de coordonnatrices
        et coordonnateurs;
    -   accru le financement des services de santé mentale pour les enfants
        et les jeunes de 38 millions de dollars;
    -   lancé Akwe:go, un programme communautaire qui donne aux enfants
        autochtones vivant en milieu urbain le soutien, les outils et les
        activités dont ils ont besoin pour faire des choix sains;
    -   annoncé un nouveau centre de traitement pour enfants pour le comté de
        Simcoe et la région de York, pour que les enfants et les jeunes ayant
        des besoins particuliers puissent avoir accès à des services plus
        près de chez eux;
    -   officiellement ouvert La place des enfants, un nouveau centre de
        traitement pour enfants situé à North Bay;
    -   adopté la Loi de 2005 sur l'accessibilité pour les personnes
        handicapées de l'Ontario, pour éliminer les obstacles et aider les
        personnes ayant des handicaps, y compris les enfants et les jeunes, à
        réaliser leur plein potentiel.
    >>


"L'annonce d'aujourd'hui est une bonne nouvelle pour les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers", a déclaré Vicky Earle, directrice générale de l'Association ontarienne des services de réhabilitation pour enfants. "Les centres de traitement pour enfants représentent un élément vital du continuum de services qui contribuent à donner aux jeunes ayant des handicaps multiples les meilleures chances possibles de réaliser leur plein potentiel."

Les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers ont différents besoins qui découlent d'un certain nombre de facteurs comme un handicap physique, une déficience intellectuelle ou encore une maladie chronique ou grave. Il peut s'agir de jeunes ayant des troubles neurologiques, la paralysie cérébrale, la dystrophie musculaire, des troubles de comportement ou une maladie mentale.

"Nous travaillons fort sur plusieurs fronts pour améliorer de façon concrète la situation des jeunes les plus vulnérables de notre province et répondre plus tôt aux besoins des familles", a ajouté Mme Chambers.

    <<
    Available in English

                           www.children.gov.on.ca
                         www.resultsontario.gov.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 12:09 et diffusé par :