Le Lézard

Le chiffre d'affaires de la LCBO dépasse 3,6 milliards de dollars en 2005-2006



TORONTO, le 15 juin /CNW/ -- TORONTO, le 15 juin /CNW/ - La LCBO a annoncé qu'elle a réalisé, en 2005-2006, un chiffre d'affaires net record de 3,659 milliards de dollars et un bénéfice net de 1,197 milliard de dollars. Elle a remis au gouvernement de l'Ontario un dividende record de 1,2 milliard de dollars, taxes non comprises.

Son chiffre d'affaires net a augmenté de 4,4 p. 100 (154 millions de dollars), son bénéfice net, de 4,4 p. 100 (50 millions de dollars), et son dividende, de 7,6 p. 100 (85 millions de dollars), par rapport à l'exercice 2004-2005.

Les dépenses, exprimées en pourcentage du chiffre d'affaires, ont été ramenées à 16,1 p. 100 en 2005-2006, par rapport à 16,4 p. 100 l'année précédente.

"La LCBO a enregistré d'excellents résultats en 2005-2006, malgré l'ébranlement de la confiance du consommateur causé par la hausse du prix des carburants, a déclaré le président et chef de l'exploitation de la LCBO, M. Bob Peter. Un été chaud, la reprise du hockey de la LNH, des ventes records durant les Fêtes et une bonne gestion des charges et des stocks sont autant de raisons qui ont contribué à la hausse du chiffre d'affaires mesuré sur 12 mois. En travaillant avec nos fournisseurs, nous avons également fait mousser les ventes grâce à d'excellentes promotions en succursale et au lancement de produits novateurs et séduisants."

M. Peter note que la LCBO n'a pas eu, cette année-ci, les ventes inattendues de 25 millions de dollars que lui a fait réaliser, en 2004-2005, la grève du personnel de la Société des alcools du Québec. Toutefois, la menace d'un conflit de travail à la LCBO, au cours de l'été 2005, avait incité des consommateurs à se constituer des stocks de boissons.

L'exercice 2005-2006 représente la douzième année consécutive durant laquelle la LCBO a augmenté le dividende qu'elle remet au Trésor provincial et la troisième année consécutive où le dividende a dépassé la barre de un milliard de dollars. Les revenus de la LCBO aident à financer les services de santé, les services d'éducation et d'autres programmes et services importants du gouvernement.

Les ventes de spiritueux (les produits dont la marge bénéficiaire est la plus élevée pour la LCBO) ont augmenté de 3,6 p. 100 par rapport à l'exercice précédent, pour atteindre 1,441 milliard de dollars, mettant les spiritueux en tête de croissance parmi les principales catégories de produits. Les ventes de vins (incluant celles de Vintages) ont fait un bond de 3 p. 100 pour atteindre 1,266 milliard de dollars. Notons que celles des vins ontariens d'appellation VQA ont connu un gain de 7 p. 100, atteignant 10,6 millions de dollars, malgré l'approvisionnement réduit causé par une pénurie de raisins. Les ventes de bières, de coolers et de cocktails prêts à boire ont grimpé de 4,1 p. 100 pour atteindre 908,5 millions de dollars.

VINTAGES, le service des vins et spiritueux haut de gamme de la LCBO, a enregistré des résultats particulièrement forts, son chiffre d'affaires ayant augmenté de 15 p. 100 pour atteindre la somme record de 219 millions de dollars.

"Les clients de la LCBO continuent de délaisser des produits ordinaires pour des produits haut de gamme à mesure qu'ils enrichissent leurs connaissances sur les boissons alcooliques, a fait observer M. Peter. Les ventes de VINTAGES s'inscrivent dans cette tendance, tout comme celles des vins, des spiritueux et des bières dans les tranches de prix plus élevées."

Les ventes des vins de 10 à 12 $ ont augmenté de 8,5 p. 100 tandis que les ventes des vins de moins de 10 $ ont augmenté de 1 p. 100. Notons toutefois que les vins de moins de 10 $ représentent toujours plus de 43 p. 100 des ventes de vins à la LCBO. Les ventes de vins blancs ont progressé de 5,8 p. 100 et celles des vins rouges, de 5,4 p. 100 - la première fois depuis plusieurs années que les vins blancs devancent les rouges. Les ventes de spiritueux fins ont augmenté plus de trois fois plus vite que celles des spiritueux ordinaires. Celles des bières artisanales de l'Ontario se sont accrues de 41,9 p. 100 et celles des bières importées, de 10,1 p. 100. La vodka a devancé tous les autres spiritueux pour ce qui est de la croissance en dollars. Ses ventes ont fait un gain de 23,8 millions de dollars pour atteindre 310 millions de dollars.

En 2005-2006, le personnel de la LCBO a contesté le droit d'acheter de l'alcool à plus de 1,7 million de personnes qui semblaient être mineures ou en état d'ébriété. Ce chiffre représente une hausse de près de 20 p. 100 par rapport à l'exercice précédent. Le personnel de la LCBO a refusé de servir plus de 112 000 de ces dernières, soit une hausse de 26 p. 100.


Communiqué envoyé le 15 juin 2006 à 08:01 et diffusé par :