Le Lézard

LE GOUVERNEMENT DU QUEBEC S'ENTEND AVEC LA FEDERATION DES MEDECINS OMNIPRATICIENS DU QUEBEC



QUEBEC, le 14 juin /CNW/ -- QUEBEC, le 14 juin /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, se réjouit de l'entente intervenue aujourd'hui entre le gouvernement et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. Valide jusqu'au 31 mars 2010, cette entente prévoit un ajout de 244 millions de dollars à l'enveloppe budgétaire globale consacrée à la rémunération des médecins de famille et la possibilité d'un rattrapage salarial dès 2008.

L'enveloppe négociée permettra une augmentation des paramètres salariaux de 8 % en quatre ans, comme c'est le cas dans l'ensemble du secteur public. Ainsi, la plupart des tarifs seront haussés en conséquence. Egalement, un réajustement de 1 % sera apporté le 1er avril de chacune des années 2006 à 2009, pour tenir compte de l'évolution de la pratique médicale, et notamment des effets de la croissance de la population, de son vieillissement et de l'ajout net d'omnipraticiens. Enfin, l'entente prévoit que 54,5 millions de dollars seront injectés d'ici 2010 pour soutenir l'amélioration des services de première ligne.

De meilleurs services pour la population

"Cette entente comporte d'importants bénéfices pour la population. Les Québécois pourront en effet compter sur des services de première ligne améliorés, une accessibilité accrue aux soins, ainsi que sur le renforcement des pratiques cliniques préventives. Nous répondrons également mieux aux besoins des clientèles vulnérables", a déclaré monsieur Couillard.

    Voici quelques-uns des éléments de l'entente rendue publique aujourd'hui:

    - la rémunération sera déplafonnée pour les services dispensés à un
      patient vulnérable inscrit;
    - toute la rémunération du médecin qui a inscrit au moins 200 patients
      vulnérables sera déplafonnée;
    - un forfait annuel sera introduit afin de favoriser la prise en charge
      et le suivi des patients vulnérables;
    - la définition de vulnérabilité sera élargie pour les problèmes de santé
      mentale et inclura les maladies inflammatoires chroniques;
    - un forfait de responsabilité sera introduit lors de la visite d'un
      patient vulnérable inscrit en CLSC et en unité de médecine familiale
      (une formule similaire est déjà en vigueur dans les cabinets);
    - pour soutenir le démarrage de leur cabinet, les médecins comptant moins
      de trois ans de pratique recevront un forfait pour chacun des
      150 premiers patients vulnérables inscrits;
    - une banque d'heures sera mise à la disposition des centres de santé et
      de services sociaux afin qu'ils puissent rémunérer le médecin de
      cabinet qui participe à l'organisation des projets cliniques sur leur
      territoire;
    - le support à l'abandon du tabagisme en cabinet pourra être rémunéré;
    - la rémunération pour la prise en charge et le suivi de grossesse sera
      améliorée;
    - la rémunération de la garde en disponibilité sera bonifiée;
    - le financement des plateaux de chirurgie en cabinet sera amélioré.


"Cette entente répond aux objectifs que nous nous étions fixés et aux besoins exprimés par la population. Le gouvernement respecte son cadre financier, tout en s'assurant de la stabilité de cette enveloppe budgétaire jusqu'en 2010. Les médecins de famille profiteront pour leur part de mesures susceptibles d'améliorer la qualité de leur pratique et permettant d'éliminer certains irritants", a conclu le ministre Philippe Couillard.

-%SU: SAN

-%RE: 01


Communiqué envoyé le 14 juin 2006 à 16:26 et diffusé par :