Le Lézard

Études gouvernementales à l'égard du projet de port méthanier à Lévis - LE MINISTRE BÉCHARD A MENTI



QUÉBEC, le 14 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 14 juin /CNW Telbec/ - La députée de Rosemont et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'énergie, Rita Dionne-Marsolais, estime que le ministre du Développement durable et de l'Environnement, Claude Béchard, a menti aux membres de l'Assemblée nationale alors qu'il était questionné au sujet du projet de port méthanier à Lévis.

"Hier, le ministre Béchard a affirmé qu'il y avait eu beaucoup d'études et de missions pour évaluer le projet Rabaska. Aujourd'hui, alors qu'on lui demandait la liste des études commandées par le gouvernement, le ministre s'est défilé en répondant que le processus est en cours et qu'il fallait attendre que le tout soit complété", a constaté Mme Dionne-Marsolais.

L'opposition officielle réclame depuis plus d'un an que le gouvernement du Québec fasse des études sur les besoins du Québec en gaz naturel et sur les conditions d'implantation de ports méthaniers, sur la sécurité des populations environnantes et sur le marché du gaz naturel au Québec.

"Le ministre Béchard a menti. Il est incapable de nous produire la liste des études que le gouvernement aurait réalisées ou commandées parce qu'aucun effort n'a été fait pour évaluer de façon sérieuse et objective l'intérêt pour le Québec d'implanter un ou des ports méthaniers. Le gouvernement libéral se fie uniquement aux études commandées ou réalisées par les promoteurs des projets. Sans évaluation globale, sans même attendre le rapport du BAPE, le gouvernement laisse aller le promoteur du projet Rabaska comme si l'affaire était conclue. On reconnaît bien là la médecine libérale quand on a en tête le dossier du Mont Orford", a conclu la porte-parole.

-%SU: RNT,ENV

-%RE: 37,64


Communiqué envoyé le 14 juin 2006 à 15:41 et diffusé par :