Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Audiences publiques sur le projet de port méthanier de Gros Cacouna - S'affranchir du pétrole et du gaz naturel d'ici 2020



MONTRÉAL, le 14 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 14 juin /CNW Telbec/ - Alors que croit rapidement le prix des carburants fossiles et que de plus en plus d'experts s'inquiètent de leur disponibilité à long terme, Équiterre propose d'éliminer d'ici 2020 la dépendance du Québec envers le pétrole et le gaz naturel. C'est pourquoi Équiterre recommande le rejet du projet de port méthanier de Cacouna, comme de tous les autres projets de ports méthaniers à l'étude au Québec. L'organisme propose son remplacement par de nouvelles mesures d'efficacité énergétique pour le secteur du gaz naturel ainsi que la substitution à terme, de cette énergie par d'autres sources d'énergie renouvelables comme la géothermie, le solaire thermique et passif, de même que l'éolien - notamment les projets issus des communautés locales.

"Pour protéger la sécurité énergétique des Québécois, plusieurs sont tentés d'approuver des projets qui visent à augmenter la disponibilité du gaz naturel et d'en diversifier les sources d'approvisionnement. Pour nous, ce n'est pas la voie à suivre. Nous pensons au contraire qu'augmenter la dépendance du Québec à l'égard de sources d'énergies non-renouvelables de plus en plus coûteuses et convoitées diminuera notre sécurité énergétique. Nous proposons que le Québec se donne l'objectif d'éliminer le pétrole et le gaz naturel sur son territoire d'ici 2020, soit l'objectif vers lequel tend la Suède", a déclaré Laure Waridel, co-fondatrice et présidente du conseil d'administration d'Équiterre, qui a présenté aujourd'hui le mémoire de l'organisme au cours des audiences du BAPE sur le projet de port méthanier de Cacouna.

Du même souffle, l'organisme conclut qu'une dépendance accrue envers des carburants fossiles tel le gaz naturel contribuera à augmenter les émissions de gaz à effet de serre. Pour Équiterre, il est primordial de réduire ces émissions afin d'éviter des changements climatiques catastrophiques pour l'ensemble des sociétés humaines et des écosystèmes.

"Il ne nous a pas été démontré, loin de là, que ce projet sera de nature à diminuer la pression insoutenable que nous faisons peser sur nos écosystèmes. En cela, ce projet contribue au problème ; il ne fait pas partie des solutions", a poursuivi Laure Waridel.

Alors que le Québec exporte des centaines de millions de dollars chaque année pour se procurer du pétrole et du gaz naturel, Équiterre propose plutôt de rediriger cet argent vers des projets de production d'énergie propre au Québec et d'efficacité énergétique, qui sont de nature à créer davantage d'emplois - notamment en région - et de richesses, en plus d'être infiniment plus cohérents avec un objectif de développement durable. "Le potentiel des mesures de réduction de la consommation d'énergie, l'efficacité énergétique, la géothermie, le développement éolien, le solaire thermique et passif, de même que l'électrification des transports publics et des véhicules personnels est immense. Pour nous, leur développement est beaucoup plus bénéfique pour la société québécoise au plan économique, social et environnemental", a poursuivi Hugo Séguin, coordonnateur des changements climatiques chez Équiterre.

"La crise environnementale actuelle exige un changement de paradigme, notamment économique. Peut-on véritablement parler d'enrichissement lorsque l'on développe des projets qui contribuent aux changements climatiques et donc à l'augmentation des catastrophes naturelles et des drames humains ?" s'est finalement demandée Laure Waridel.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 aoû 2017
QUÉBEC, le 18 août 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec vient d'accorder une aide totale de 196?284 $ à Merinov pour la réalisation de deux projets structurants. Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec,...

18 aoû 2017
TORONTO, le 18 août 2017 /CNW/ - Les Canadiens reconnaissent la valeur d'un environnement propre et sécuritaire. Les agents de l'autorité d'Environnement et Changement climatique Canada travaillent sans relâche pour veiller à ce que les personnes et...

18 aoû 2017
Le financement de 5,4 millions de dollars permettra la modernisation du Centre d'études collégiales des Îles-de-la-Madeleine L'ÉTANG-DU-NORD, QC, le 18 août 2017 /CNW/ - La ministre du Revenu national et députée de Gaspésie-Les...

17 aoû 2017
RICHMOND, BC, le 17 août 2017 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (M16P0162) sur l'abordage entre les remorqueurs Albern et C.T. Titan qui s'est produit, en mai 2016, dans le...

17 aoû 2017
TORONTO, le 16 août 2017 /CNW/ - Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, se réunira avec des représentants d'entreprises canadiennes, de la société civile et...

17 aoû 2017
MONTRÉAL, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Au lendemain de la première journée des discussions sur la renégociation de l'ALENA, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) souhaite revenir sur ses demandes. Tout en apportant son soutien aux efforts du...




Communiqué envoyé le 14 juin 2006 à 13:56 et diffusé par :