Le Lézard

L'école secondaire Gabriel-Dumont de London et l'école secondaire catholique Père-René-de-Galinée de Cambridge excellent en matière de littératie : Deux exemples d'écoles où les stratégies en littératie contribuent à l'amélioration des résultats de l'OQRE



SUD DE L'ONTARIO', le 14 juin /CNW/ -- SUD DE L'ONTARIO, le 14 juin /CNW/ - L'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) a annoncé aujourd'hui qu'un nombre record de 4 478 élèves de langue française de l'Ontario admissibles pour la première fois a réussi le Test provincial de compétences linguistiques (TPCL) de cette année.

L'école secondaire Gabriel-Dumont de London et l'école secondaire catholique Père-René-de-Galinée de Cambridge sont deux des nombreuses écoles qui ont démontré des progrès dans le développement des compétences en littératie de ses élèves depuis que le premier TPCL a été introduit en 2002.

L'école secondaire Gabriel-Dumont (London)

Le taux de réussite des élèves de l'école secondaire Gabriel-Dumont ayant fait le TPCL pour la première fois a augmenté de 7 % depuis la dernière administration du test en octobre 2004. Le pourcentage de réussite a augmenté de 34 % depuis l'introduction du test, passant de 60 % en février 2002 à 94 % en mars 2006.

La directrice de l'école, madame Jennifer Lamarche Schmalz, souligne certaines stratégies de littératie qui ont été adoptées par l'école pour enrichir les pratiques professionnelles et améliorer les compétences linguistiques des élèves.

Elle affirme sans équivoque que "l'élaboration et la mise en oeuvre d'un projet éducatif ciblant réellement la littératie et se traduisant par des stratégies très concrètes est assurément la raison première des progrès réalisés au niveau du TPCL". Elle ajoute : "C'est sûr qu'un tel projet nécessite la collaboration de tous les membres du personnel... il se doit d'être soutenu par la croyance que la littératie est l'affaire de tous." Parmi les initiatives faisant partie de ce projet éducatif, elle signale "les murs de mots", stratégie qui préconise que toutes les enseignantes et tous les enseignants, indépendamment de leur discipline, affichent sur les murs de la classe le vocabulaire propre à leur domaine. Les élèves ont donc un référentiel accessible leur fournissant les "mots pour le dire".

L'école secondaire catholique Père-René-de-Galinée (Cambridge)

Le taux de réussite des élèves de l'école secondaire catholique Père-René-de-Galinée ayant fait le TPCL pour la première fois a augmenté depuis la première administration, passant de 73 % en février 2002 à 88 % en mars 2006, ce qui représente une augmentation de 15 % au cours des cinq années.

Madame Carole Wilson, directrice de l'école, souligne des stratégies de littératie qui ont été adoptées par l'école pour enrichir les pratiques professionnelles et améliorer les compétences linguistiques des élèves, incluant la façon dont l'école a utilisé les résultats publiés par l'OQRE.

Selon madame Wilson, la décision d'offrir les cours de français de façon annuelle plutôt que sur un semestre a sûrement contribué à l'amélioration des compétences linguistiques des élèves. Elle précise : "Compte tenu du fait que nos élèves vivent dans un milieu minoritaire, nous avons cru que le quotidien de l'année scolaire entière permettrait une meilleure intégration des concepts et des habiletés. Cette décision administrative qui a présenté certains défis de nature organisationnelle est maintenant bien ancrée". Une autre pratique qui a eu un impact très positif sur le rendement est celle d'identifier les élèves à risque dès leur entrée à l'école, à l'aide des profils des élèves et des résultats au test de l'OQRE en 6e année. Afin de palier aux difficultés de ces élèves, un programme d'intervention en lecture et en écriture a été élaboré et mis en oeuvre. Ce programme est offert à tous les élèves de la 7e à la 10e année qui en ont besoin. Ces pratiques, selon madame Wilson, figurent également parmi les facteurs qui ont contribué à une baisse considérable du nombre d'élèves identifiés comme étant en difficulté.

"Cette tendance d'amélioration continue fait preuve de l'engagement des collectivités scolaires en Ontario qui partagent notre objectif d'amélioration de la littératie", a dit Marguerite Jackson, directrice générale de l'OQRE. "L'influence des données, démontrée par les progrès faits depuis l'introduction du test de compétences linguistiques, est énorme. Elles aident les directions d'école à savoir où concentrer leurs efforts et les habilite à créer de solides programmes d'enseignement, formant une boucle de rétroaction continue à l'appui de l'amélioration des résultats des élèves."

Vous pouvez visualiser les résultats individuels des écoles, des conseils scolaires et de la province dans le site Web de l'OQRE, au www.oqre.on.ca, ainsi que le Test provincial de compétences linguistiques, 2005-2006 : Rapport provincial de cette année. Vous y trouverez aussi des faits saillants. Le Rapport provincial contient également des cas de réussite d'écoles de la province qui ont développé une culture d'utilisation des données fondées pour la prise de décision dans le but d'améliorer l'apprentissage des élèves.

L'OQRE est un organisme qui fonctionne à distance du gouvernement provincial, dont le mandat est d'évaluer et de produire des rapports sur la qualité de l'éducation dans les écoles de l'Ontario. L'OQRE élabore et administre plusieurs tests à l'échelle de la province. Les résultats de ces tests procurent des données individuelles et à l'échelle des écoles, des conseils scolaires et de la province sur le rendement des élèves. Ces données aident à planifier l'amélioration.

Le communiqué provincial intitulé "Un record de 4 478 élèves de langue française a atteint la norme en littératie : Le taux de réussite provincial est de 81 %, une augmentation de 1 %" et un document d'information sont également disponibles.

Les résultats des écoles de langue anglaise sont disponibles en anglais.


Communiqué envoyé le 14 juin 2006 à 10:00 et diffusé par :