Le Lézard

La CAA demande qu'on limite l'utilisation des appareils électroniques par les conducteurs débutants : Un trop grand nombre de conducteurs sont distraits au volant



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 14 juin 2006) - L'Association canadienne des automobilistes (CAA) demande à tous les gouvernements provinciaux de légiférer afin de limiter l'utilisation d'appareils électroniques par les conducteurs débutants dans le cadre des programmes de délivrance de permis par étapes.

Le président de la CAA, David Flewelling, a déclaré : "Cette proposition n'a pas pour objectif de punir les conducteurs débutants. Il s'agit plutôt d'une mesure pour les aider à améliorer leur habileté au volant, et ce, tout en réduisant leur niveau de distraction. Au cours de leur apprentissage de la conduite, les conducteurs débutants doivent se soumettre à une multitude de restrictions, notamment, ne pas circuler sur les autoroutes à quatre voies et ne pas conduire durant certaines heures de la journée. De plus, en limitant l'utilisation d'appareils électroniques comme les téléphones cellulaires, les baladeurs MP3 et les appareils portatifs sans fil, ces conducteurs peuvent vraiment se concentrer sur leur conduite."

"Nous espérons également que ce type de mesure préventive permettra de créer une génération d'automobilistes qui reconnaissent les graves conséquences de la distraction au volant et qui s'efforcent de la réduire le plus possible", a-t-il ajouté.

Par le truchement d'une vaste campagne de sensibilisation à la distraction au volant, la CAA exhorte tous les usagers de la route et intervenants concernés à contribuer à éliminer ou à réduire les sources de distraction au volant de la façon suivante :
  - Les automobilistes et leurs passagers peuvent réduire les sources
    de distraction au volant en modifiant leurs comportements.

  - Les employeurs peuvent mettre en place des politiques et des
    procédures appropriés de sensibilisation en milieu de travail
    pour leurs employés.

  - Les constructeurs automobiles et les développeurs de technologies
    peuvent se concentrer davantage sur la recherche et le
    développement.

Cet appel à l'action est présenté en détail à l'adresse suivante : www.caa.ca/lagrandedistraction .

Selon une étude publiée en avril 2006 par la National Highway Traffic Safety Administration, 80 p. 100 des accidents sont causés par la somme des diverses formes de distraction au volant.

"La distraction au volant représente le plus important problème de sécurité routière non déclaré au Canada, a précisé M. Flewelling. C'est pourquoi la CAA demande aux conducteurs, aux passagers, aux employeurs, aux constructeurs automobiles et développeurs de technologie de réduire ou d'éliminer le plus grand nombre possible de sources de distraction au volant. La conduite n'est pas une activité passive; c'est une tâche complexe qui nécessite toute l'attention du conducteur."

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des sources de distraction au volant et pour apprendre à réduire ou à éliminer ces distractions, visitez le site suivant : www.caa.ca/lagrandedistraction .

A propos de l'Association canadienne des automobilistes (CAA)
La CAA est une fédération de neuf clubs automobiles regroupant environ 4,8 millions de membres dans 140 bureaux régionaux d'un océan à l'autre. La CAA dispense une vaste gamme de services à ses membres et s'emploie à améliorer les conditions de voyage et de conduite automobile au pays et partout dans le monde.




Communiqué envoyé le 14 juin 2006 à 09:10 et diffusé par :