Le Lézard

Le Chef de Pessamit Raphael Picard fera valoir en France que les droits légitimes des autochtones et l'environnement sont négligés par Québec - Il participera au Forum international des peuples autochtones unis à Pau



BETSIAMITES, le 14 juin /CNW/ -- BETSIAMITES, le 14 juin /CNW Telbec/ - Après avoir pris la parole au siège social de l'ONU à la fin mai, puis participé, au début juin, à une table ronde sur l'environnement lors de la Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques, le Chef du Conseil des Innus de Pessamit, Raphael Picard, poursuit sa tournée à l'international, ajoutant la France à son agenda, non seulement pour faire valoir et reconnaître les droits des peuples autochtones, mais aussi pour souligner le manque de bonne volonté du gouvernement du Québec, de même que pour faire profiter le reste de la planète du savoir millénaire des Innus quant au renouvellement des ressources naturelles.

Alors qu'on constate que les procédures judiciaires entamées par sa communauté contre les gouvernements commencent à avoir pour effet de forcer ceux-ci à poser certains gestes concrets à l'égard des Premières Nations, le Chef de Pessamit entend accentuer la pression en dénonçant avec vigueur sur la scène internationale l'attitude nonchalante de Québec dans ses relations avec les Innus et toutes les Premières Nations. " Il est bien évident que les poursuites entamées par Pessamit ont incité le gouvernement du Québec à poser quelques gestes mineurs, comme le guide intérimaire de consultation. Mais on ne se contentera pas de ce développement esthétique. Puisque le gouvernement réagit sous la pression, on ajoutera la pression internationale ", a clamé le Chef Raphael Picard avant de s'envoler pour la France où il prendra la parole à diverses tribunes.

En plus de participer de façon très active au Forum international des peuples autochtones unis, qui se tient à Pau, dans le sud de la France, du 19 au 25 juin, le Chef de Pessamit Raphael Picard a été invité à participer à Paris à une table ronde sur les droits des autochtones lors d'une émission spéciale de deux heures en direct sur les ondes de la chaîne de radio France Culture à l'occasion de l'ouverture du nouveau Musée du Quai Branly à Paris, le 24 juin. Le Nouveau Musée français est consacré aux arts et aux civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques.

Le 23 juin, le Chef Raphael Picard sera également le conférencier invité du Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques lors d'une rencontre de ce comité à Paris. Il y fera part de l'expérience acquise par les Innus de Pessamit dans leur lutte pour la reconnaissance de leurs droits à la cogestion des ressources naturelles, une cause chère aux Français épris depuis toujours de reconnaissance des Droits de l'Homme et de l'autodétermination des nations.

A Pau, le Chef Picard apportera ses lumières et son expérience à la table ronde intitulée L'Homme, ami ou ennemi de la nature? Celle-ci doit aborder entre autres les questions du réchauffement de la planète, de la déforestation, et des insectes en tant qu'indicateurs du changement climatique. " Le développement économique et l'exploitation des ressources naturelles doivent se faire dans une perspective à très long terme, au bénéfice des générations qui nous suivent, souligne à juste titre le Chef Raphael Picard. Depuis une cinquantaine d'années, le développement s'est effectué à un rythme effréné. Cependant, les droits et les connaissances séculaires des autochtones ont été balayés du revers de la main, et j'entends bien poursuivre le combat jusqu'au bout pour ramener ce développement à une échelle humaine qui tient compte de l'avenir, et qui rend justice à nos Nations. "

Il participera également à la table ronde intitulée Droits de l'Homme : pour une conscience collective face au danger du racisme et de l'exclusion, aux côtés notamment du scientifique français Albert Jacquard, et du porte- parole kichwa d'Equateur, Fredy Alvarado, l'initiateur de la Convention de Pau, dont le contenu final sera dévoilé le 25 juin. Le Chef de Pessamit Raphael Picard est d'ailleurs un de ceux qui seront appelés à peaufiner le texte final de la Convention de Pau, tout au long du Forum, qui permettra aux leaders autochtones d'adopter un projet commun pour tous les peuples qui sera soumis aux Etats, dans les différentes organisations internationales de droits de l'Homme, comme les Nations Unies (ONU), l'Organisation des Etats Américains (OEA), etc.

Le Chef des Innus de Pessamit entend continuer à partager sur la scène internationale la grande expertise sur la défense des droits légitimes des autochtones à la cogestion des ressources naturelles sur leur territoire ancestral qu'il a acquise.


Communiqué envoyé le 14 juin 2006 à 08:30 et diffusé par :