Le Lézard

AAC/Déclaration du ministre: Déclaration du ministre Strahl à la suite du vote



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 13 juin 2006) - "Le nouveau gouvernement du Canada reconnaît l'importance d'un secteur agricole fort et viable qui crée des débouchés à long terme pour les familles agricoles canadiennes. Nous avons foi dans un secteur agricole solide - d'un bout à l'autre de la chaîne de valeur - et nous estimons que le système de gestion de l'offre du Canada en fait partie.

"Nous déployons beaucoup d'efforts à l'OMC afin de défendre avec insistance les intérêts du Canada dans les dossiers importants pour les industries soumises à la gestion de l'offre et le reste du secteur agricole. En outre, nous sommes conscients des préoccupations des producteurs laitiers concernant les importations d'ingrédients laitiers qui ne sont pas assujetties aux contingents tarifaires du Canada.

"Le nouveau gouvernement a pris des mesures pour que les importations de concentrés de protéines du lait (CPL) dont le taux protéique est inférieur à 85 p. 100 soient assujetties clairement à l'un des contingents tarifaires canadiens applicables aux produits laitiers. Nous surveillons de près le niveau des importations de concentrés dont le taux protéique est supérieur à 85 p. 100.

"Toutefois, les importations de CPL ne sont qu'un des problèmes auxquels fait face l'industrie laitière canadienne. Le gouvernement a de toute évidence un rôle à jouer en aidant l'industrie à relever ces défis, mais il appartient aux producteurs et aux transformateurs laitiers de déterminer quelles solutions servent le mieux leurs intérêts. C'est pourquoi, en avril, j'ai invité les Producteurs laitiers du Canada et l'Association des transformateurs laitiers du Canada à former un groupe de travail pour examiner les problèmes de l'industrie. Je suis heureux qu'ils aient accepté mon invitation et qu'ils aient déjà commencé à concevoir ensemble les éléments nécessaires pour que le système de gestion de l'offre de l'industrie laitière demeure solide et efficace.

"La motion dont la Chambre est saisie aujourd'hui, si adoptée, compromettrait ce processus et ne constituerait pas une solution à long terme efficace au problème des importations d'ingrédients laitiers non assujetties aux contingents tarifaires du Canada.

"En fin de compte, le gouvernement du Canada doit déterminer quelles solutions conviennent le mieux à nos producteurs et transformateurs laitiers ainsi qu'à l'ensemble du secteur agricole et aux familles agricoles. La gestion de l'offre fait partie de ces solutions et représente le système de choix des producteurs de lait, de volaille et d'oeufs depuis bon nombre d'années. Le nouveau gouvernement du Canada continuera d'appuyer ce choix."




Communiqué envoyé le 13 juin 2006 à 19:30 et diffusé par :