Le Lézard

Cabinet de la ministre des Affaires municipales et des Régions - La SHQ lance des publications sur les perspectives démographiques et le logement



QUEBEC, le 12 mai /CNW/ -- QUEBEC, le 12 mai /CNW Telbec/ - La ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, a présidé aujourd'hui le lancement de trois études originales publiées par la Société d'habitation du Québec (SHQ). Ces publications portent respectivement sur l'évolution démographique et le logement - 2001-2051, sur les ménages d'une seule personne et sur les conditions d'habitation en milieu rural.

"Chacune des études lancées aujourd'hui apporte un éclairage nouveau sur différentes questions liées au logement. Il est essentiel pour les pouvoirs publics, comme pour les partenaires concernés, d'avoir un portrait aussi clair que possible de la situation actuelle et future du logement", a déclaré monsieur Pierre Cliche, président-directeur général de la SHQ.

L'évolution démographique et le logement au Québec, rétrospective

1991-2001 et perspectives 2001-2051

Basée sur des scénarios élaborés par l'Institut de la Statistique du Québec, cette première étude permet de dégager des constats assez précis sur ce que sera la situation du logement en 2021.

Ainsi, on prévoit une augmentation de 22 % du nombre de ménages alors même que la population n'augmentera que de 8 %. Cet écart s'explique par la décroissance du nombre de personnes par ménage. En effet, entre 1961 et 2021, ce nombre passera de 4,3 à 2,1 personnes par ménage.

L'étude fait également ressortir une demande accrue pour des logements plus spacieux, une augmentation du taux de propriété, une demande soutenue pour des logements en copropriété et une augmentation des ménages sous la responsabilité d'une personne aînée. Les régions qui devront répondre à la plus forte croissance du nombre de ménages sont celles des Laurentides, de l'Outaouais et de Lanaudière.

Les ménages d'une seule personne et le logement au Québec

La deuxième publication approfondit nos connaissances sur un changement démographique majeur qui touche tous les pays industrialisés : l'augmentation du nombre de ménages d'une seule personne. Alors que ce groupe ne représentait que 5 % des ménages dans les années 50, il représente 30 % en 2001.

L'étude s'attarde notamment à identifier les causes possibles de ce phénomène et analyse les éléments de contexte ainsi que les conditions d'habitation de ce groupe cible.

Ce dernier se caractérise par les éléments suivants : prédominance des femmes, particulièrement à partir de 55 ans; une plus grande proportion de ménages en milieu urbain et un plus grand nombre de ménages locataires. Enfin, environ la moitié consacre 30 % et plus de leur revenu pour se loger.

Conditions d'habitation des ménages québécois vivant en milieu rural

La dernière de ces publications a été élaborée à partir d'un nouveau concept de Statistique Canada : les zones d'influence métropolitaine (ZIM). Cette façon de répartir la population permet de caractériser les zones rurales selon leur degré d'interdépendance avec les centres urbains. Ce concept met en évidence l'hétérogénéité des milieux ruraux.

En 2001, c'est 22 % de la population qui vit en milieu rural. L'étude fait ressortir que la valeur des propriétés tend à diminuer à mesure que l'on s'éloigne des grands centres, que les trois quart des ménages ruraux sont propriétaires, que 91 % de ceux-ci vivent dans des maisons individuelles, que leurs logements sont non seulement plus grands mais qu'un plus grand nombre nécessite des réparations majeures. Près d'un ménage québécois sur cinq en milieu rural débourse 30 % ou plus de son revenu pour le loyer comparativement à près de 25 % en milieu urbain.

"L'ensemble des intervenants du secteur de l'habitation peuvent tirer avantage des informations livrées dans ces études. A titre d'exemple, la demande croissante de plus grands logements pour des plus petits ménages, conjuguée au vieillissement des ménages, constitue autant de défis en matière de planification urbaine, de développement immobilier, de services sociaux et de santé, et même de fiscalité" a conclu, la ministre Nathalie Normandeau.

Les publications sont disponibles au Centre de documentation et dans le site Internet de la SHQ à l'adresse Internet suivante : www.habitation.gouv.qc.ca, dans la section Nouveautés.

-%SU: SOC

-%RE: 01


Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 10:30 et diffusé par :