Le Lézard

Délais à la Régie du logement : La CORPIQ considère que la ministre Normandeau ne livre pas la marchandise



MONTRÉAL, le 13 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 13 juin /CNW Telbec/ - La CORPIQ est déçue devant le manque de volonté politique de la ministre des Affaires municipales et des Régions, Mme Nathalie Normandeau, qui n'aura finalement pas déposé avant l'ajournement des travaux parlementaires son projet de loi visant à améliorer l'efficacité de la Régie du logement, et ce, malgré le fait que la population québécoise y soit favorable.

"Le projet de loi était enfin prêt. Les 277 000 propriétaires de logements du Québec l'attendaient depuis des années. Un sondage confirmait que la population québécoise appuie la mesure. Pourquoi le gouvernement n'a-t-il pas bougé, sachant que des milliers de logements pourraient être disponibles si on permettait aux propriétaires de les relouer plus rapidement lorsque le loyer est impayé?", déplore le président aux affaires publiques de la CORPIQ, M. Luc Courtemanche.

L'ajournement des travaux parlementaires pour la saison estivale n'est pas une excuse, estime la CORPIQ, puisque le projet de loi visant à améliorer l'efficacité de la Régie du logement est attendu depuis plusieurs années, tout comme la politique de l'habitation d'ailleurs. Pendant ce temps, fait-elle remarquer, on évalue à plus de 200 millions de dollars les pertes annuelles liées au non-paiement de loyer.

"Les propriétaires de logements constituent des acteurs sociaux et une force économique importants pour le Québec et on ne peut pas ignorer leurs besoins et leur réalité de la sorte", a poursuivi M. Courtemanche. "Nous allons intensifier nos représentations et surtout, nous allons permettre aux propriétaires de se faire entendre, même si cela doit devenir un enjeu électoral. Une chose est sûre, on ne laissera pas le dossier être reporté une nouvelle fois sans avoir utilisé tous les moyens mis à la disposition des propriétaires."

Organisme à but non lucratif fondé en 1980, la CORPIQ est la plus importante association à défendre les droits des propriétaires et la seule à être présente partout au Québec. Au nombre de 277 000 (dont 88 % ont moins de 6 logements), les propriétaires du Québec possèdent un total de 1,250 million de logements locatifs d'initiative privée.


Communiqué envoyé le 13 juin 2006 à 15:39 et diffusé par :