Le Lézard

Création de la Table Québec-commissions scolaires - "Une reconnaissance importante des gouvernements locaux scolaires" - André Caron



QUÉBEC, le 12 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 12 mai /CNW Telbec/ - Le président de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), M. André Caron, se réjouit de la création de la Table Québec-commissions scolaires qui sera présidée par le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, M. Jean-Marc Fournier, et au sein de laquelle les élus scolaires et les représentants du gouvernement pourront discuter de dossiers relatifs à la place, au rôle et aux responsabilités des commissions scolaires. "Cette table, qui consolide le rôle et la mission des élus scolaires, nous permettra de traiter à un niveau politique d'enjeux majeurs pour la FCSQ et les commissions scolaires. Le gouvernement reconnaît ainsi le rôle important des gouvernements locaux scolaires dans le développement du Québec", a précisé M. Caron.

L'annonce de la création de la Table Québec-commissions scolaires a été faite hier soir par le premier ministre du Québec et responsable des dossiers jeunesse, M. Jean Charest, à l'occasion de l'ouverture officielle du Colloque sur l'adaptation scolaire, organisé par la FCSQ, en partenariat avec le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et qui réunit près de 1000 personnes à Québec. Dans un premier temps, la Table se penchera sur la revalorisation de la démocratie et de la fiscalité scolaires. Une attention particulière sera donc portée à la croissance importante des valeurs foncières. La Table Québec-commissions scolaires assurera une liaison continue entre les commissions scolaires et le gouvernement au sujet des lois, règlements, politiques et programmes qui les concernent.

L'annonce faite par le premier ministre donne un écho favorable au plan d'action adopté par l'assemblée générale de la FCSQ dans lequel les élus scolaires souhaitent justement qu'on revalorise la démocratie scolaire et que divers aspects de la fiscalité scolaire soient revus. "L'objectif principal demeure le même : répondre le mieux possible aux attentes des citoyennes et des citoyens à l'égard de notre système public d'éducation", a conclu M. Caron.


Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 09:38 et diffusé par :