Le Lézard

Le gouvernement McGuinty propose un plan équilibré pour l'avenir énergétique de l'Ontario



QUEEN'S PARK, ON', le 13 juin /CNW/ -- Assurer à l'Ontario un approvisionnement en électricité fiable à long

terme

QUEEN'S PARK, ON, le 13 juin /CNW/ - Le ministre de l'Énergie, Dwight Duncan, a demandé aujourd'hui à l'Office de l'électricité de l'Ontario d'aller de l'avant avec son plan sur la combinaison d'électricité sur 20 ans, avec quelques modifications.

Le plan présente une vision équilibrée en s'écartant de la production énergétique au charbon en faveur de l'énergie nucléaire et des énergies renouvelables. Le gouvernement s'est fixé comme objectif de doubler l'efficacité énergétique par le biais de mesures d'économie d'énergie et de doubler la quantité d'électricité produite grâce aux énergies renouvelables d'ici 2025.

Le gouvernement a demandé à Ontario Power Generation (OPG) de mener des études de faisabilité sur la remise à neuf des réacteurs des centrales de Pickering et Darlington. Il a aussi demandé à OPG de commencer les travaux nécessaires à une évaluation environnementale pour la construction de nouveaux réacteurs dans une centrale nucléaire existante. L'énergie nucléaire devrait continuer d'être la source principale d'électricité de l'Ontario en 2025.

Le gouvernement a accepté le conseil de la Société indépendante d'exploitation du réseau d'électricité, indiqué dans le rapport du 9 juin, selon lequel une capacité de production supplémentaire de 2 500 à 3 000 mégawatts est nécessaire pour maintenir la fiabilité du réseau. Par conséquent, il faudra repousser encore la fermeture complète des centrales au charbon et la mise en service d'installations moins polluantes pour les remplacer.

Le gouvernement a demandé à l'Office de l'électricité de l'Ontario de déterminer la meilleure façon de remplacer le plus vite possible les centrales au charbon. Il a aussi demandé à l'Office de recommander des mesures économiques pour réduire les émissions rejetées dans l'air par les centrales au charbon.

Le gouvernement poursuivra le plan annoncé dans le budget de 2006 visant à ouvrir une installation de recherche en bioénergie rattachée à la centrale d'Atikokan.

Le gouvernement a aussi accepté le conseil de l'Office qui estime qu'il faudrait avoir recours au gaz naturel seulement pour répondre à la demande durant les périodes de pointe dans les utilisations à haut rendement énergétique et pour assurer la fiabilité de l'approvisionnement au niveau local quand il n'y a aucun autre moyen.

Depuis qu'il a reçu les recommandations de l'Office en décembre 2005, le gouvernement a largement consulté le public, les intervenants, l'industrie de l'électricité, la Société indépendante d'exploitation du réseau d'électricité et l'Office de l'électricité de l'Ontario lui-même.

Le gouvernement suit le conseil de l'Office de l'électricité de l'Ontario, l'organisme qui examine les besoins énergétiques à long terme de l'Ontario et qui est chargé de mettre en ?uvre le plan énergétique du gouvernement.

"Nous agissons dans le but d'assurer aux Ontariens et Ontariennes l'approvisionnement en électricité dont ils ont besoin aujourd'hui et nous avons un plan équilibré pour répondre à la demande croissante des années à venir", a indiqué M. Duncan. Dans le cadre de son plan, le gouvernement  compte :

    <<
    -   Assurer un approvisionnement en électricité de base adéquat, tout en
        limitant l'utilisation future de l'énergie nucléaire au niveau actuel
        de production de 14 000 mégawatts.

    -   Demander à OPG d'amorcer une procédure d'approbation au niveau
        fédéral, y compris une évaluation environnementale, relative à de
        nouveaux réacteurs dans une centrale existante. Bien que le
        gouvernement préfère avoir recours aux entreprises et aux
        technologies canadiennes, il doit rendre compte avant tout à la
        population de l'Ontario. Pour protéger les consommateurs ontariens,
        il prendra donc ses décisions en fonction de la meilleure technologie
        disponible au meilleur prix.

    -   Demander à OPG d'effectuer une étude de faisabilité sur la remise à
        neuf des centrales nucléaires existantes qui comprendra un examen des
        aspects économiques, technologiques et environnementaux. Dans le
        cadre de cette initiative, OPG fera une évaluation environnementale
        sur la remise à neuf des quatre réacteurs existants de Pickering B.

    -   Doubler la quantité d'électricité provenant des sources
        renouvelables, soit 15 700 mégawatts d'ici 2025.

    -   Doubler les efforts visant à économiser l'électricité proposés par le
        rapport de l'Office de l'électricité de l'Ontario, de manière à
        réduire la consommation d'électricité de 6 300 mégawatts d'ici 2025.

    -   Accroître la capacité de transport dans le comté de Bruce et ses
        environs pour faciliter le transport de l'électricité qui est
        produite dans les parcs éoliens et la centrale de Bruce et qui
        alimente les particuliers et les entreprises de l'Ontario.

    "Nous restons fermement engagés à remplacer les centrales au charbon de
l'Ontario, a affirmé M. Duncan. Nous avons fait des progrès importants pour
réduire les gaz à effet de serre, assainir l'air et améliorer le niveau et la
qualité de vie de tous les Ontariens et Ontariennes."
    En élaborant un plan équilibré pour répondre aux besoins actuels de
l'Ontario et consolider l'avenir énergétique de la province, le gouvernement a
suivi les conseils de l'Office de l'électricité de l'Ontario et les principes
fondamentaux suivants :

    -   Assurer la fiabilité à long terme de l'approvisionnement énergétique
        de l'Ontario;
    -   Faire que le prix de l'énergie reste stable pour les usagers de
        l'Ontario;
    -   Appuyer les entreprises de l'Ontario et créer un climat propice aux
        investissements futurs;
    -   Augmenter l'utilisation des énergies vertes et renouvelables;
    -   Intégrer dans le plan énergétique à long terme de l'Ontario une plus
        grande efficacité énergétique par l'économie d'énergie;
    -   Remplacer la production électrique au charbon par d'autres sources
        d'énergie.

    Le gouvernement estime que la directive donnée à l'Office de l'électricité
de l'Ontario répond à la fois aux principes fondamentaux et aux exigences
énergétiques à long terme de la province visant à améliorer le niveau et la
qualité de vie de tous les Ontariens et Ontariennes. La directive est le
fondement du plan intégré concernant le réseau électrique. Ce plan sur 20 ans,
qui sera revu tous les trois ans, devra être examiné et approuvé par la
Commission de l'énergie de l'Ontario.
    "Nous construisons un nouvel avenir énergétique pour l'Ontario, a conclu
M. Duncan. La vision que nous avons de l'Ontario est celle d'une province où
les collectivités, les entreprises et les particuliers disposent d'un
approvisionnement en électricité sûr, propre, fiable et abordable. C'est une
démarche équilibrée qui consiste à soutenir l'essor continu et la prospérité
croissante de notre province."


    Also available in English.

                             www.energy.gov.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 13 juin 2006 à 12:10 et diffusé par :