Le Lézard

Ajout de plus de 4,5 millions de dollars - LA MINISTRE MARGARET F. DELISLE ANNONCE UNE MISE À JOUR DU PROGRAMME DES AIDES AUDITIVES



QUÉBEC, le 11 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 11 mai /CNW Telbec/ - Les Québécoises et les Québécois qui ont une déficience auditive pourront bénéficier d'une mise à jour du programme des aides auditives, qui permet l'accès aux prothèses auditives et aux aides de suppléance à l'audition. Sur une base annuelle, un montant de 4,005 M$ sera ajouté aux 18,5M $ du programme actuel afin de le bonifier et 750 000$ seront consacrés à l'ajout de ressources professionnelles en audiologie au sein du réseau.

"Nous améliorons ainsi la qualité de vie de centaines de personnes vivant avec une déficience auditive et favorisons leur pleine participation à la société", a déclaré la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, madame Margaret F. Delisle, à la suite de l'adoption du règlement modifiant le programme des aides auditives qui est sous la responsabilité de la Régie de l'assurance maladie du Québec.

Le nouveau règlement permettra aux enfants de moins de 6 ans d'avoir accès à de l'appareillage qui n'était pas assuré jusqu'à maintenant. Les personnes de 19 ans et plus qui sont en situation de travail auront également la possibilité d'obtenir un appareillage binaural, si requis, et ce, en une seule visite chez le spécialiste, ce qui n'était pas le cas auparavant, alors qu'un deuxième examen était obligatoire après 3 mois.

En vertu du nouveau règlement, les personnes admissibles au programme pourront dorénavant se procurer gratuitement des prothèses de catégorie numérique. Les modifications réglementaires permettront aussi d'étendre les services d'évaluation globale des besoins en lien avec la perte auditive aux personnes qui ont entre 65 et 75 ans. "Ces services sont déjà offerts dans tous les autres programmes d'aides techniques. Dans le cas des aides auditives, ils étaient auparavant restreints aux personnes de moins de 12 ans et de plus de 75 ans", a expliqué madame Delisle. De plus grâce à ces changements, les personnes de 65 ans et plus auront maintenant accès à l'entraînement au port de la prothèse auditive, ce qui facilitera leur adaptation à cette aide essentielle.

Toute une série d'autres mesures permettront d'améliorer le soutien aux personnes qui ont une déficience auditive. "Cette modification règlementaire témoigne, une fois de plus, de la préoccupation du gouvernement à l'égard des personnes qui ont des incapacités, comme les personnes sourdes ou malentendantes, en plus de répondre à de nombreuses attentes exprimées par les groupes concernés", a conclu la ministre déléguée.

-%SU: SAN

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 09:06 et diffusé par :