Le Lézard

L'investissement de l'Ontario permet d'améliorer le service et la commodité des transports en commun de la région de York



RICHMOND HILL, ON, le 12 mai /CNW/ -- RICHMOND HILL, ON, le 12 mai /CNW/ - Le gouvernement McGuinty investit sept millions de dollars pour aider la région de York à planifier des voies réservées aux autobus et d'autres améliorations associées à la deuxième phase de son réseau de transports publics express baptisé "Viva", a annoncé aujourd'hui le ministre des Transports, M. Harinder Takhar.

"Notre investissement a déjà aidé les navetteurs de la région de York, entre autres grâce à de nouveaux autobus plus rapides, plus modernes et plus confortables, à de nouveaux abribus et à des billetteries à la fine pointe du progrès, a déclaré M. Takhar. Nous aidons la région de York à enlever des voies publiques plus de 140 000 voitures au cours des 15 prochaines années."

Grâce aux fonds de 50 millions de dollars que la province a affectés à la première phase du réseau Viva, les navetteurs jouissent d'une meilleure liaison avec le réseau TTC et avec Markham, Richmond Hill, Vaughan et Newmarket.

    Voici ce que prévoit le plan de la deuxième phase :

    -  des voies réservées aux autobus pour les itinéraires Viva sur
       l'autoroute 7 et la rue Yonge;
    -  de nouveaux terminus pour améliorer les liaisons avec les réseaux GO
       et TTC.


Le nombre des usagers des transports publics est appelé à croître de 118 000 personnes par jour au cours des 15 prochaines années.

"L'accroissement des transports en commun se traduit par une diminution du nombre de voitures sur les routes, a déclaré la ministre de l'Environnement, Mme Laurel Broten. Je suis fière que notre gouvernement investisse dans l'avenir et un meilleur environnement pour la santé de nos enfants."

"Cet investissement aidera la région de York à concrétiser son plan pour aider les navetteurs à atteindre plus rapidement leur destination", a déclaré le député provincial de Thornhill, M. Mario Racco.

"York est l'une des régions dont la croissance est la plus rapide en Amérique du Nord, a dit M. Bill Fisch, président et directeur général de l'administration régionale de York. Sa population croîtra de plus de 42 p. 100 d'ici à 2026, ce qui représente 400 000 personnes. Notre plan des transports publics réduira le temps des trajets de 25 à 40 p. 100 pendant les heures de pointe et facilitera les déplacements de tous les navetteurs."

Le gouvernement McGuinty est du côté des navetteurs qui veulent un moyen sécuritaire et commode de faire le trajet entre la maison et le travail. Sont parmi les autres mesures que prend le gouvernement pour atténuer l'engorgement des routes :

    -  Le gouvernement investit 1,2 milliard de dollars cette année pour
       améliorer les transports en commun, les routes municipales et les
       ponts, partout en Ontario, dont 838 millions de dollars cette année
       pour élargir et moderniser les transports en commun de l'agglomération
       torontoise.
    -  Il dépose un projet de loi pour créer la Régie des transports du grand
       Toronto, qui abordera les transports sous une perspective
       interrégionale, afin de créer un réseau de transports unifié.
    -  Le prélèvement sur les recettes de la taxe sur l'essence a permis
       d'investir un milliard de dollars dans de nouveaux tramways, de
       nouveaux autobus et de nouveaux itinéraires de transports en commun,
       partout en Ontario.


Un réseau de transports fluide, fiable et sécuritaire est essentiel à notre succès économique et à notre qualité de vie.

    Available in English

                              www.mto.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

               TRANSPORTS EN COMMUN VIVA DE LA REGION DE YORK


Dans le cadre de l'initiative Transports-Action Ontario annoncée dans le budget de 2006-2007, le gouvernement provincial fait beaucoup pour l'infrastructure et les transports publics de la région de York en engageant sept millions de dollars du budget de 22 millions de dollars qui est prévu pour planifier et mettre en oeuvre la deuxième phase du réseau de transports en commun Viva de la région de York.

Réseau régional express Viva

La région de York a élaboré un plan en trois étapes, échelonné sur 20 ans, pour améliorer les services rapides de son réseau de transports en commun. Son plan relierait Markham, Newmarket, Richmond Hill et Vaughan le long de quatre voies clés (rue Yonge, autoroute 7, axe nord-sud de Markham et axe nord-sud de Vaughan). On prévoit que le plan, une fois achevé, aidera à écourter le temps des trajets de 25 à 40 p. 100 pendant les heures de pointe.

Les circuits de la première phase du réseau Viva sont entrés en service le 4 septembre 2005. Ils offrent un meilleur service aux navetteurs, entre autres grâce à un service d'autobus plus rapide et plus confortable qu'auparavant, dont les arrêts sont commodément espacés d'un ou de deux kilomètres et où l'heure d'arrivée à destination est affichée en temps réel.

Pour la deuxième phase, la région de York a l'intention d'aménager, d'ici à 2011, un réseau complet de services d'autobus express. Elle construira des voies pour les véhicules express qui seront séparées des voies ordinaires.

Pour la troisième phase, la région de York envisage de créer un circuit de véhicules légers sur rail et de nouvelles voies de métro, ou encore d'élargir le réseau des services d'autobus express. La décision d'aller de l'avant dépendra des résultats d'un grand examen du plan du réseau régional express de York et du rendement du réseau en 2009.

    Investissement de l'Ontario dans les transports publics de la région
    de York

    -  Une subvention allant jusqu'à 50 millions de dollars pour la première
       phase du réseau régional express Viva, le long de quatre voies à forte
       circulation : rue Yonge, autoroute 7, axe nord-sud de Markham et axe
       nord-sud de Vaughan. Cela créera de meilleures liaisons avec le réseau
       TTC et avec Markham, Richmond Hill, Vaughan et Newmarket, à bord de
       nouveaux autobus plus rapides, plus modernes et plus confortables
       qu'auparavant.

    -  Une subvention de 670 millions de dollars remise à Toronto et à la
       région de York dans le cadre de l'initiative Transports-Action
       Ontario. Cela aidera Toronto et York à prolonger la voie de métro
       Spadina jusqu'au Centre des affaires de Vaughan, près de
       l'autoroute 7.

    -  Une subvention non renouvelable de plus de 9,3 millions de dollars que
       York pourra affecter à l'achat des autobus municipaux prévus dans son
       budget de 2006. Cette subvention fait partie des fonds de 114 millions
       de dollars attribués aux municipalités dans le cadre du budget de
       l'Ontario de 2006.

    -  La région de York recevra près de 9,3 millions de dollars du montant
       prélevé sur les recettes de la taxe sur l'essence durant la deuxième
       année du programme. Elle avait reçu l'an dernier 5,6 millions de
       dollars.

    -  Une subvention de 7,1 millions de dollars dans le cadre du programme
       ontarien des véhicules de transports en commun (2005), pour aider la
       région de York à renouveler et à remettre à neuf son parc de véhicules
       de transports publics.

    -  Une subvention de 6,6 millions de dollars pour soutenir plusieurs
       améliorations rapides associées aux transports publics
       interrégionaux : autobus articulés, mise à jour de logiciels et nouvel
       arrêt d'autobus.

    Autres réalisations du gouvernement McGuinty :

    -  Il a déposé un projet de loi créant la Régie des transports du grand
       Toronto, qui facilitera l'usage des transports en commun dans
       l'agglomération torontoise et à Hamilton.
    -  Il a investi un milliard de dollars dans l'infrastructure du réseau
       GO, dont la création de nouvelles stations GO pour améliorer l'accès
       aux services (dans le cadre d'un partenariat de financement avec
       d'autres paliers gouvernementaux).
    -  Il a remis aux municipalités la somme de 232 millions de dollars
       prélevée sur les recettes de la taxe sur l'essence en 2005-2006, pour
       améliorer les services et accroître le nombre d'usagers des transports
       en commun.
    -  Il a instauré un système tarifaire intégré qui, quand il sera en
       service, permettra aux navetteurs de se déplacer par transports en
       commun de Durham à Hamilton, en utilisant une seule carte tarifaire.
    -  Il a ouvert, sur les autoroutes de la série 400, les toutes premières
       voies en Ontario qui sont réservées aux véhicules transportant au
       moins deux personnes.
    -  Il a autorisé les autobus publics à rouler sur certains accotements
       afin de se déplacer plus librement lorsque les routes sont engorgées
       aux heures de pointe.
    -  Il remet des subventions aux municipalités pour les aider à remplacer,
       à remettre à neuf et à élargir leur parc d'autobus publics.


Dans le cadre de l'initiative Transports-Action Ontario, le gouvernement McGuinty investit 838 millions de dollars pour élargir et moderniser les transports en commun dans l'agglomération torontoise.

Les engagements que le gouvernement McGuinty a pris conformément à l'initiative Transports-Action Ontario sont en plus des engagements associés au plan ReNouveau Ontario. Grâce au plan ReNouveau Ontario, des fonds de 11,4 milliards de dollars seront investis, d'ici à 2010, dans les transports en commun, le réseau d'autoroutes, les postes frontaliers et d'autres améliorations liées aux transports. Ces investissements vont aider à réduire la pollution, l'engorgement de la circulation et le temps des trajets entre la maison et le travail.

    Renseignements :
    Bob Nichols
    Ministère des Transports
    416 327-1158

    Available in English

                              www.mto.gov.on.ca



Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 09:00 et diffusé par :