Le Lézard

Plan de rapprochement en matière de formation professionnelle et technique : une annonce positive selon les MEQ



MONTRÉAL, le 12 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 12 juin /CNW Telbec/ - C'est avec enthousiasme que Daniel Charron, président-directeur général des Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ), a assisté aujourd'hui au dévoilement du Plan de rapprochement en matière de formation professionnelle et technique par le Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, monsieur Jean-Marc Fournier. "Nous accueillons ce plan positivement parce qu'il aidera les entreprises manufacturières à se doter d'une relève qualifiée pour contrer la pénurie de main-d'?uvre dans le secteur manufacturier", a déclaré Daniel Charron.

Un aspect particulièrement intéressant de ce plan est la création de passerelles. "En facilitant le passage des diplômés entre la formation professionnelle et la formation technique, cela rendra ces formations plus attrayantes et nous espérons que cela en encouragera plusieurs à poursuivre des études dans ces formations spécialisées", a indiqué Daniel Charron. Selon Daniel Charron, la disponibilité d'une main-d'?uvre compétente et bien formée constitue un des principaux atouts qu'a le secteur manufacturier pour faire face à la concurrence étrangère. Cependant, la méconnaissance des métiers spécialisés et les préjugés entretenus à l'égard des entreprises manufacturières et de la formation professionnelle et technique ont contribué à faire chuter radicalement le nombre de diplômés dans ces domaines. "Les manufacturiers font face à une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée qui s'accentuera au cours des prochaines années et qui par le fait même freinera leur croissance", a ajouté Daniel Charron.

Le plan annonce aussi un partenariat entre les entreprises et les établissements d'enseignement de la formation professionnelle et de la formation technique. Dans cette perspective, les MEQ encouragent la création de ce type de partenariat puisque cela facilitera les échanges entre les milieux d'enseignement et les milieux de travail et permettra une meilleure intégration des diplômés sur le marché du travail. Les MEQ peuvent d'ailleurs témoigner de la valeur de tels partenariats, eux qui, depuis 2003, réalisent le projet Portes ouvertes des manufacturiers. Ce projet offre aux jeunes l'opportunité de visiter une entreprise manufacturière de leur région pour mieux connaître les métiers spécialisés qu'on y pratique. Ce projet, en plus d'éliminer les préjugés face aux métiers spécialisés, favorise la lutte au décrochage scolaire en montrant aux jeunes une alternative plus intéressante que l'abandon des études. "Nous avons un intérêt collectif à rendre le secteur manufacturier plus attrayant auprès des jeunes; il en va non seulement de la performance des entreprises et du maintien des emplois, mais de l'avenir du Québec", a déclaré Daniel Charron.

Les Manufacturiers et exportateurs du Québec, une division des Manufacturiers et exportateurs du Canada, regroupent plus de 650 membres au Québec. L'association est le principal réseau d'affaires voué à la promotion des intérêts des manufacturiers et exportateurs du Québec. Le développement des compétences et l'amélioration de la productivité font partie des enjeux prioritaires de l'association, c'est pourquoi elle publiera prochainement un guide de meilleures pratiques en matière de mobilisation des employés. Le secteur manufacturier constitue le plus important employeur au Québec avec plus de 600 000 travailleurs. Ces entreprises expédient annuellement des marchandises d'une valeur de 130 milliards de dollars au Canada et dans plus de 180 pays. Le commerce extérieur est tellement important pour ce secteur que les trois quarts des emplois manufacturiers en dépendent.


Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 16:50 et diffusé par :