Le Lézard

La CSN accueille favorablement la mise en place d'une stratégie en matière de formation professionnelle et technique



MONTRÉAL, le 12 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 12 juin /CNW Telbec/ - La CSN salue la décision du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport d'implanter une stratégie d'action pour maintenir l'accessibilité à la formation sur l'ensemble du territoire et permettre aux jeunes et aux adultes du Québec de pouvoir bénéficier de services éducatifs, tant en formation initiale que continue. "Depuis plusieurs années, l'offre de formation large et diversifiée est fragilisée, et cela tout particulièrement en région. Des mesures énergiques sont nécessaires pour en assurer le maintien, pour la pérenniser. Nous sommes donc heureux de constater que l'approche générale de la stratégie que propose le ministère repose sur le respect de l'intégralité de la mission éducative confiée aux commissions scolaires et aux cégeps", souligne Denise Boucher, vice-présidente de la CSN.

La décroissance démographique est une réalité brutale qui frappe bon nombre des régions du Québec. Depuis plusieurs années, la CSN, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec-CSN et le secteur soutien cégep de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN sensibilisent l'opinion publique et le gouvernement québécois sur l'offre de formation inéquitable qui se dessine entre les régions, conséquence directe de ce déclin démographique. Denise Boucher croit qu'il est plus que temps d'agir pour contrer ce phénomène : "La stratégie d'action que le ministère rend publique tient compte de nombre de nos préoccupations. Nous apprécions aussi que cette stratégie s'appuie sur les grands principes directeurs que sont l'accessibilité, la viabilité et la qualité de l'offre de formation. Pour nous, il est, en effet, essentiel que la qualité de la formation soit la même sur l'ensemble du territoire. Toutefois, pour garantir le succès des objectifs qu'il dit poursuivre, le gouvernement devra nécessairement consentir les investissements financiers conséquents", soutient la vice-présidente de la CSN.

Si la CSN reconnaît l'intérêt d'une approche plus régionale comme le ministère l'avance, elle rappelle que les mesures qui en découleront doivent avoir pour effet de consolider et de développer le système d'éducation en évitant tout risque de dilution. En ce sens, le rôle déterminant du ministère quant aux objectifs nationaux en matière de programmes et de diplômes doit être confirmé.

Par ailleurs, la CSN voudra s'assurer que l'ensemble du personnel des milieux scolaire et collégial soit mis à contribution. Il en va de la réussite du plan d'action. Tant les enseignantes et les enseignants que le personnel de soutien, aussi bien les professionnels que les directions des institutions doivent être impliqués à toutes les étapes.

La FNEEQ-CSN et la FEESP-CSN représentent la grande majorité des enseignantes et des enseignants et du personnel de soutien du réseau collégial. La FEESP-CSN est l'organisation la plus représentative du personnel de soutien du réseau scolaire.


Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 14:30 et diffusé par :