Le Lézard

70 millions de dollars investis à Québec pour 2008 - La promenade Samuel-De Champlain démarre



QUÉBEC, le 12 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 12 juin /CNW Telbec/ - Héritage significatif offert par le gouvernement du Québec à sa capitale à l'occasion du 400e anniversaire de sa fondation, la promenade Samuel-De Champlain est désormais en voie de réalisation. Son chantier a été lancé aujourd'hui par le ministre des Transports et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Michel Després, et la députée de Jean-Talon et ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, Mme Margaret F. Delisle, en présence de la mairesse de Québec, Mme Andrée P. Boucher, et du président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec, M. Jacques Langlois.

"Notre gouvernement a toujours affirmé qu'il serait un joueur important dans la commémoration de 2008, a rappelé M. Després. Aujourd'hui, nous concrétisons notre engagement de manière durable en entreprenant la transformation d'une voie rapide en un grand boulevard urbain doublé d'un parc linéaire exceptionnel. Celui-ci donnera aux générations futures un accès de qualité au fleuve et des espaces verts qui seront l'équivalent de 40 terrains de football. En fait, a indiqué le ministre, nous posons ici un geste de commémoration qui sera, pour l'après 2008, l'équivalent de ce que furent les plaines d'Abraham, après 1908."

Le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, a également remercié tous les partenaires qui ont cru au projet et qui, par leurs commentaires et par leurs suggestions, l'ont bonifié. "Nous traçons ici la voie d'une réhabilitation exemplaire de notre patrimoine fluvial, a dit M. Després. Aujourd'hui, au c?ur de Québec, des ingénieurs, des architectes, des aménagistes enclenchent des travaux qui changeront complètement notre manière de s'approprier le Saint-Laurent. Ils y développeront une façon d'intervenir qui contribuera à la réputation d'excellence du Québec et de ses entrepreneurs", a ajouté le ministre.

Pour le gouvernement du Québec, la prompte mise en chantier de la promenade Samuel-De Champlain garantit que ce projet de 70 millions de dollars sera complété pour le 400e anniversaire de Québec, le 3 juillet 2008.

La députée de Jean-Talon et ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, Mme Margaret F. Delisle, s'est réjouie de la concrétisation de ce projet. "Les visiteurs qui viendront célébrer avec nous le 400e anniversaire seront en mesure d'apprécier toutes les splendeurs que nous offre la proximité du fleuve. Aussi, nos concitoyennes et nos concitoyens y auront dorénavant un accès privilégié qui leur permettra d'apprécier, en compagnie de leur famille, cette grande voie qui aura ouvert les portes de Québec. Enfin, tous pourront profiter d'installations qui feront honneur à notre belle grande ville", a déclaré la ministre.

Le projet mis en chantier aujourd'hui comporte notamment la transformation du boulevard Champlain en une promenade urbaine, la construction de pistes polyvalentes, d'aires de détente, d'équipements sportifs, la réfection d'un quai vétuste ainsi que la construction d'un centre d'accueil et de places publiques. Il s'insère dans un vaste programme de reconstruction des berges du fleuve Saint-Laurent, en parallèle avec des projets d'aménagement apparentés et parrainés par le gouvernement du Canada, plus à l'Est.

Ce projet majeur est le plus important investissement fait par un gouvernement à l'occasion de 2008 et le plus gros projet d'aménagement urbain jamais confié à la Commission de la capitale nationale du Québec. Il recueille déjà l'adhésion d'une grande partie de la population de la communauté métropolitaine de Québec, en vertu de son caractère écologique, durable et avantageux pour tous ses usagers. Il permettra en outre de doter la capitale d'un autre secteur vert de grande qualité et, par conséquent, de bonifier son offre touristique saisonnière. Finalement, il donnera à la capitale une voie d'accès de prestige, depuis l'Aéroport international Jean-Lesage, en direction de la colline Parlementaire.

Fiche technique jointe.

    <<

                               FICHE TECHNIQUE

                     La promenade Samuel-De Champlain :

                   héritage durable du Québec à sa capitale

    "Redonner le fleuve aux Québécois" pour 2008, voilà le mandat confié à la
Commission de la capitale nationale du Québec qui a ainsi entrepris de
réhabiliter l'un des secteurs les plus dégradés des berges du fleuve
Saint-Laurent, en l'occurrence le secteur du boulevard Champlain. C'est dans
le secteur compris entre la côte de l'Église et le quai Irving que la
Commission y réalisera le projet de la promenade Samuel-De Champlain.
    C'est principalement en modifiant le tracé du boulevard Champlain et en
redimensionnant les éléments qui le composent qu'il est possible de dégager de
vastes aires en bordure du fleuve, en plus de redonner un caractère urbain et
convivial à cette voie de circulation.

    Le réaménagement

    L'aménagement de la promenade est composé d'éléments structurants qui
s'étendent sur plus de 2,5 kilomètres. On y retrouvera principalement :

    -   un boisé situé dans le haut de la falaise accessible depuis un
        escalier aménagé, sillonné de sentiers d'interprétation, de
        vestiges archéologiques et riche du patrimoine forestier du lieu;

    -   le quai existant réhabilité et propice à la pêche et au contact
        privilégié avec le fleuve;

    -   une tour d'observation sur le quai ainsi qu'un bâtiment d'accueil
        offrant de multiples services;

    -   un secteur à vocation écologique pour les activités de détente,
        de pique-nique et d'interprétation de la zone du marais;

    -   deux terrains de soccer avec bâtiment de services à proximité et
        un terrain polyvalent pour des jeux de balle, etc.;

    -   un secteur de jardins, vaste étendue modulée telles les vagues du
        fleuve et entrecoupée de jardins thématiques qui deviendront des
        lieux de rencontre et d'événements;

    -   une piste cyclable et des sentiers piétons reliant tous les secteurs
        de la promenade et permettant d'apprécier à sa juste valeur le fleuve
        et ses paysages exceptionnels;

    -   des accès piétons au fleuve, mais aussi des aménagements pour la
        descente et l'accostage des kayaks et des canots;

    -   des stationnements le long de la rive donnant accès directement à la
        promenade à partir du boulevard Champlain.


    État actuel

    Quoique le site ne présente actuellement que peu d'attrait pour le
promeneur, il recèle une histoire riche, variée et peu commune.
    L'état du secteur révèle cependant de nombreuses cicatrices laissées par
les réservoirs pétroliers installés à partir des années 1930 et par les
remblais successifs qui ont défini la ligne actuelle de son littoral.
    Le projet sera jalonné de clins d'?il au passé rappelant les
activités des campements amérindiens, l'époque du commerce du bois au 19e
siècle et les activités de pêche et de promenade d'alors. On y soulignera
également la trace des anciens quais de bois. Des sites d'interprétation
informeront sur les vestiges archéologiques, mais aussi sur les techniques de
pêche à l'anguille toujours présente sur les berges.
    Le projet tiendra compte des consultations qui ont enrichi l'idée de base
et donné corps au concept actuel. Récemment, les audiences publiques menées
par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement ont été conclues par
l'adoption d'un décret par le Conseil des ministres et autorisant la très
prochaine mise en marche de ce vaste chantier.

    Échéancier de réalisation :    de juin 2006 à son parachèvement pour le
                                   400e anniversaire de Québec en 2008

    Enveloppe budgétaire :         70 millions de dollars

    Maîtrise d'?uvre :             Commission de la capitale nationale du
                                   Québec
    >>


-%SU: ENV

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 14:00 et diffusé par :