Le Lézard
Classé dans : Science et technologie

CORRECTION A LA SOURCE: Technologies 20-20 Inc. annonce les résultats pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006



LAVAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 12 juin 2006) - Le titre du communiqué de presse publié ce matin à 11h24 EST aurait dû mentionner qu'il s'agissait des résultats du deuxième trimestre.

Technologies 20-20 Inc. (TSX:TWT), le chef de file mondial des logiciels de conception 3D pour l'industrie du design d'intérieur, a annoncé aujourd'hui ses résultats du deuxième trimestre terminé le 30 avril 2006. A moins d'indication contraire, tous les montants sont en dollars américains.

Faits Saillants :

- Les produits d'exploitation pour le trimestre se chiffrent à 16,1 millions $, en hausse de 60% comparativement à 2005, alimentés par les acquisitions

- Le bénéfice d'exploitation pour le trimestre est stable

- Le bénéfice net pour le trimestre est de 1,7 millions $ ou 0,09 $ par action en hausse de 29%

"20-20 a livré un trimestre à forte croissance qui solidifie notre position de chef de file mondial des logiciels de conception de design d'intérieur et le seul fournisseur d'une solution intégré complète et exclusive. Nos revenus sont significativement à la hausse par rapport à l'an dernier, résultat d'une croissance accélérée grâce aux acquisitions stratégiques réalisées au cours des 15 derniers mois, alors que notre résultat d'exploitation est demeuré stable et notre profitabilité robuste," indique Jean Mignault, chef de la direction.

"Nous sommes bien positionnés pour utiliser nos solutions logicielles, acquisitions stratégiques et expertise pour étendre notre position de leader à l'échelle internationale. Nous allons nous concentré dans les trimestres à venir sur l'intégration des logiciels que nous avons récemment acquis, développant davantage nos programmes de ventes et de marketing et consolidant notre leadership en Amérique du Nord tout en continuant de prendre de l'expansion en Europe, Asie-Pacifique et Amérique Latine," ajoute M. Mignault.

Produits

Les produits du deuxième trimestre de l'exercice 2006 ont totalisé 16,1 millions $, soit une hausse de 60%, par rapport aux produits comptabilisés au cours de la même période de l'exercice précédent. Les produits tirés de la vente de licences se sont accrus de 37,9 % pour atteindre 6,8 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 par rapport à 4,9 millions $ l'an dernier. Les produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents ont augmenté à 6,1 millions $, soit une hausse de 58,5 %, par rapport à 3,8 millions $ en 2005. Les produits tirés des services professionnels ont progressé de 143,2 %, ou 1,9 million $, pour atteindre 3,3 millions $ comparé à 1,4 millions $ en 2005

Les produits pour le premier semestre de l'exercice 2006 se sont élevés à 28,2 millions $, ce qui représente une hausse de 48,9 % par rapport aux produits constatés à la même période de l'exercice 2005. Les produits tirés de la vente de licences se sont accrus de 34,0 %, pour atteindre 11,3 millions $ par rapport à 8,4 millions $ pour l'an dernier. Les produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents ont augmenté de 46,6 % pour atteindre 11,3 millions $ par rapport à 7,7 millions $ pour la même période de l'exercice 2005. Les produits tirés des services professionnels ont doublé pour s'établir à 5,6 millions $, comparativement à 2,8 millions $ au semestre correspondant de 2005.

Sur une base organique, excluant les produits tirés des acquisitions au cours des 12 derniers mois, les produits ont augmenté de 16,0 % au deuxième trimestre et de 12,3 % pour le semestre terminé le 30 avril 2006 en regard des périodes correspondantes de 2005. Les produits pour le deuxième trimestre et pour le semestre terminé le 30 avril 2006 ont augmenté grâce, en partie, aux ventes de licences réalisées lors de la foire K/BIS de Chicago tandis que la foire s'est tenue à Las Vegas au troisième trimestre de 2005. K/BIS est la plus importante foire commerciale en Amérique du Nord pour le secteur des cuisines et salles de bain. Si nous excluons les ventes supplémentaires réalisées lors de la foire K/BIS, la croissance organique au deuxième trimestre a dépassé la croissance organique constatée au premier trimestre de l'exercice 2006.

Bénéfice d'exploitation

Le bénéfice d'exploitation de la Société est demeuré stable à 1,9 million $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 et 2005, ce qui représente respectivement 11,6 % et 19,1 % du total des produits. Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, le bénéfice d'exploitation s'établit à 2,4 millions $ ou 8,6% du total des produits par rapport à 2,8 millions $ ou 14,9% du total des produits pour la période correspondante de 2005.

Bénéfice net

Le bénéfice net pour le trimestre ont atteint 1,7 million $ pour la période en regard de 1,4 million $ pour le trimestre correspondant de 2005. Le bénéfice net disponible aux détenteurs d'actions ordinaires pour le deuxième trimestre de 2006 était de 1,7 millions $ ou 0,09 $ par action, comparativement à 1,4 millions $ ou 0,07 $ par action en 2005, sur une base diluée pour les deux périodes.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, le bénéfice net s'établit à 2,5 millions $ comparativement à 1,7 million $ pour la période correspondante de 2005. Le bénéfice net disponible aux détenteurs d'actions ordinaires pour le premier semestre de 2006 était de 2,5 millions $ ou 0,13 $ par action, comparativement à 1,7 millions $ ou 0,10 $ par action en 2005, sur une base diluée pour les deux périodes.

"Le dernier trimestre fût le premier complet avec nos dernières acquisitions et je suis heureux de rapporter que les intégrations progressent à grand pas. Nous travaillons activement à créer des opportunités de ventes additionnelles, en réassignant et formant toutes nos équipes de ventes et de services, existantes et nouvelles, afin d'accroître leurs connaissance de nos produits et de l'industrie," indique Jean-François Grou, Président et chef de l'exploitation.

"Lors de notre PAPE en décembre 2004, nous avons indiqué que nous pouvions maintenir un taux de croissance moyen de 20% dans le futur. Nous sommes confiants que nous pouvons continuer à réalisér une croissance élevé pour le reste de 2006 ainsi que pour l'année fiscale 2007," ajoute m. Grou.

Téléconférence

Technologies 20-20 tiendra une téléconférence à 14 :00 h HNE aujourd'hui, le 12 juin 2006, afin de présenter ses résultats. On peut accéder à la téléconférence en composant (514) 940-2795 ou (866) 250-4910. Un enregistrement de la téléconférence sera disponible jusqu'à minuit, samedi le 12 aout 2006. Pour accéder à l'enregistrement, composer (416) 640-1917 ou (877) 289-0825 et entrer le code 21191651.

A propos de Technologies 20-20 Inc.

Technologies 20-20 est le chef de file mondial des logiciels de conception, vente et de fabrication assistées par ordinateur pour l'industrie du design d'intérieur. 20-20 offre une solution complète exclusive intégrant l'ensemble des processus de conception, de vente, de chaîne d'approvisionnement et de fabrication. La Société offre aux concessionnaires et détaillants des logiciels à la fine pointe de la technologie en matière de conception, de spécification, de photo réalisme et de visualisation 3D pour des produits configurables et autonomes sur les marchés du design d'intérieur résidentiel et commercial. Les solutions manufacturières 20-20 comprennent des systèmes de planification des ressources de l'entreprise ('ERP') ainsi que des logiciels d'ingénierie assistée par ordinateur et d'automatisation d'atelier de fabrication. Les logiciels de Technologies 20-20 sont vendus dans plus de 100 pays et utilisés dans près de 30 000 points de vente partout dans le monde. 20-20 met actuellement l'information de son catalogue à la disposition de près de 1 000 fabricants du monde entier. 20-20 est une société ouverte (TWT) cotée à la Bourse de Toronto (TSX). Pour plus d'information, visitez le site www.2020technologies.com.

Enoncés prospectifs

Certains énoncés qui figurent dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières.

Ces renseignements contiennent implicitement des hypothèses sur les dépenses et les bénéfices prévus de la Société, plus particulièrement à propos de ses résultats économiques et d'exploitation futurs. Ces hypothèses, bien que la Société les ait jugées raisonnables au moment de leur formulation, pourraient se révéler inexactes. Les lecteurs doivent tenir compte du fait que les résultats économiques et d'exploitation futurs de la Société sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment la conjoncture économique, commerciale et du marché en général, et qu'ils pourraient être très différents des prévisions actuelles.

Pour obtenir plus de renseignements sur ces risques et incertitudes, consultez notre notice annuelle la plus récente, que vous trouverez au www.sedar.com. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent rapport sont fondés sur les estimations, les attentes et les prévisions actuelles de la direction qui, selon celle-ci, sont raisonnables en date des présentes. Vous ne devriez pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs, ni vous y fier à une autre date. Bien que nous puissions choisir de le faire, nous ne sommes pas tenus, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et nous ne nous engageons pas à le faire, à moins que requis selon les lois des valeurs mobilières en vigueur.

Les principales informations financières consolidées présentées ci-dessous pour les trois et six mois terminés les 30 avril 2006 sont tirées de nos états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés. Les informations suivantes doivent être lues avec nos états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et les notes y afférentes qui sont disponibles sur SEDAR.
Données tirées des états des résultats consolidés
(en milliers de $ US, sauf les données sur les actions et les
 données par action)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                              Trimestre                    Semestre
-------------------------------------------------------------------
                    terminé le 30 avril         terminé le 30 avril
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                     2006        2005(1)         2006        2005(1)
-------------------------------------------------------------------
             (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
                        $             $             $             $
Produits
 Ventes de
  licences          6 769         4 908        11 301         8 433
 Maintenance et
  autres produits
  récurrents        6 081         3 837        11 260         7 683
 Services
  professionnels    3 290         1 353         5 615         2 810
-------------------------------------------------------------------
                   16 140        10 098        28 176        18 926
-------------------------------------------------------------------
Coûts liés
 aux produits
 Ventes de
  licences            733           225         1 082           559
 Maintenance et
  services          2 819         1 801         5 236         3 226
-------------------------------------------------------------------
                    3 552         2 026         6 318         3 785
-------------------------------------------------------------------
Marge brute        12 588         8 072        21 858        15 141
Marge brute (%)      78,0 %        79,9 %        77,6 %        80,0 %
-------------------------------------------------------------------
Frais
 d'exploitation
 Ventes et
  marketing         5 167         3 207         9 435         5 880
 Recherche et
  développement     1 989           983         3 062         2 336
 Frais généraux et
  administratifs    3 505         1 837         6 721         3 958
 Charge de
  rémunération à
  base d'actions       59           119           208           155
-------------------------------------------------------------------
                   10 720         6 146        19 426        12 329
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice
 d'exploitation     1 868         1 926         2 432         2 812
Bénéfice
 d'exploitation
 (%)                 11,6 %        19,1 %         8,6 %        14,9 %

Frais financiers
 (revenus)           (401)         (187)         (601)          108
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
 impôts sur les
 bénéfices          2 269         2 113         3 033         2 704
-------------------------------------------------------------------
Impôts sur les
 bénéfices
 Exigibles            275           402            89           564
 Futurs               247           345           424           447
-------------------------------------------------------------------

Bénéfice net        1 747         1 366         2 520         1 693
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Bénéfice par
 action

Bénéfice net
 attribuable aux
 porteurs
 d'actions
 ordinaires         1 747         1 366         2 520         1 676
-------------------------------------------------------------------

Nombre moyen
 pondéré de base
 d'actions
 ordinaires    18 789 327    18 668 938    18 769 627    16 428 335
Bénéfice de
 base par action     0,09 $        0,07 $        0,13 $        0,10 $
-------------------------------------------------------------------
Nombre moyen
 pondéré dilué
 d'actions
 ordinaires    19,080,385    19,114,997    19,093,167    16,894.457
Bénéfice dilué
 par action          0,09 $        0,07 $        0,13 $        0,10 $
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

1. Au cours du quatrième trimestre de l'exercice terminé le 31
   octobre 2005, un montant au titre du développement de nouveaux 
   produits a été capitalisé relativement au travail effectué sur 
   les 12 mois terminés à cette date, qui répondait aux critères de
   capitalisation des PCGR du Canada, mais pour lequel aucune 
   capitalisation n'avait été comptabilisée au deuxième trimestre 
   et au premier semestre de l'exercice 2005, totalisant 
   respectivement environ 225 000 $, déduction faite de la dotation
   aux amortissements connexe de 26 000 $, et 362 000 $, déduction 
   faite de la dotation aux amortissements de 33 000 $. Les chiffres 
   du deuxième trimestre et du semestre terminés le 30 avril 2005 
   ont été ajustés pour tenir compte de ce montant, ce qui a 
   entraîné une augmentation du bénéfice net de 149 000 $ pour le 
   deuxième trimestre, le faisant passer à 1 366 000 $, et de 
   238 000 $ pour le semestre terminé à cette date, le faisant 
   passer à 1 693 000 $, y compris l'ajustement connexe aux impôts 
   sur les bénéfices de respectivement 76 000 $ et 124 000 $.


BILANS CONSOLIDES
(Montants en milliers de dollars américains)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

                                        30 avril         31 octobre
-------------------------------------------------------------------
                                            2006               2005
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                                    (Non vérifié)
                                               $                  $
ACTIF
Actif à court terme
 Espèces et quasi-espèces                 21 964              5 534
 Placements temporaires                   12 256             35 967
 Débiteurs                                13 879              8 134
 Contrats en cours                           586                350
 Frais payés d'avance                      1 172                773
 Impôts futurs                             1 600              1 640
-------------------------------------------------------------------
                                          51 457             52 398
Immobilisations                            3 317              2 924
Actifs incorporels                         3 766                878
Frais de développement                    10 541              6 217
Autres actifs                              1 211              1 237
Ecarts d'acquisition                      24 639             15 256
Impôts futurs                                187                 54
-------------------------------------------------------------------
                                          95 118             78 964
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
PASSIF
Passif à court terme
 Créditeurs                                9 689              6 961
 Impôts sur les bénéfices à payer            779              1 014
 Produits reportés                        14 058              8 715
 Crédit reporté                            1 805              1 902
 Dette à long terme                          135                238
-------------------------------------------------------------------
                                          26 466             18 830
Dette à long terme                           585              1 166
Avantages incitatifs relatifs
 aux contrats de location                    306                239
Impôts futurs                              3 056                  -
-------------------------------------------------------------------
                                          30 413             20 235
-------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital-actions                           57 867             57 608
Options d'achat d'actions ordinaires       1 689              1 763
Surplus d'apport                             966                920
Déficit                                   (2 453)            (4 973)
Ecart de conversion cumulatif              6 636              3 411
-------------------------------------------------------------------
                                          64 705             58 729
-------------------------------------------------------------------
                                          95 118             78 964
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------


FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
(Montants en milliers de dollars américains)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                Trois mois terminés les       Six mois terminés les
                               30 avril                    30 avril
-------------------------------------------------------------------
                     2006          2005          2006          2005
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
             (Non vérifié) (Non vérifié) (Non vérifié) (Non vérifié)
                        $             $             $             $
ACTIVITES
 D'EXPLOITATION
Bénéfice net        1 747         1 366         2 520         1 693
Eléments
 hors caisse
 Amortissements     1 342           783         2 338         1 484
 Intérêts
  capitalisés sur
  les débentures
  convertibles          -             -             -           125
 Avantages
  incitatifs
  relatifs
  aux contrats
  de location          41             3            53             7
 Rémunération à
  base d'actions       59           119           208           155
 Impôts futurs        247           345           424           447
 Variations
  d'éléments du
  fonds de
  roulement          (788)         (421)       (2 230)       (1 663)
-------------------------------------------------------------------
Flux de
 trésorerie liés
 aux activités
 d'exploitation     2 648         2 195         3 313         2 248
-------------------------------------------------------------------

ACTIVITES
 D'INVESTISSEMENT
Acquisitions
 d'entreprises     (3 787)            -        (8 194)         (151)
Placements
 temporaires        3 496             2        24 758       (16 485)
Immobilisations      (353)         (354)         (551)         (518)
Frais de
 développement -
 acquis                 -          (100)            -          (100)
Frais de
 développement -
 internes          (1 532)         (938)       (3 121)       (1 601)
Autres actifs         149           (38)          105          (148)
-------------------------------------------------------------------
Flux de
 trésorerie liés
 aux activités
 d'investissement  (2 027)       (1 428)       12 997       (19 003)
-------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE
 FINANCEMENT
Dette bancaire          -             -           (59)            -
Emprunts à
 long terme             -             -             -            32
Remboursements
 d'emprunts à
 long terme          (700)          (45)         (767)         (131)
Frais d'émission
 d'actions              -           (43)            -        (2 735)
Options exercées       34             6            70            98
Emission
 d'actions              -             -             -        35 503
Rachat d'actions
 privilégiées de
 catégorie "D"          -             -             -          (904)
Dividendes sur
 les actions
 privilégiées de
 catégorie "D"          -             -             -           (17)
-------------------------------------------------------------------
Flux de
 trésorerie liés
 aux activités
 de financement      (666)          (82)         (756)       31 846
-------------------------------------------------------------------

Incidence des
 variations du
 taux de change
 sur les espèces
 détenues en devises
 étrangères           346          (414)          876          (353)
-------------------------------------------------------------------
Augmentation
 nette des espèces
 et quasi-espèces     301           271        16 430        14 738
Espèces et
 quasi-espèces
 au début          21 663        18 336         5 534         3 869
-------------------------------------------------------------------
Espèces et
 quasi-espèces
 à la fin          21 964        18 607        21 964        18 607
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

L'information qui suit est un extrait du Rapport de gestion pour le premier trimestre terminé le 30 avril 2006. Pour une version complète de ce rapport, le lecteur devrait se référer au Rapport de gestion disponible sur SEDAR.

EXTRAIT DU RAPPORT DE GESTION

(Rapport intermédiaire pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 avril 2006)

Le présent rapport daté du 8 juin 2006 commente les résultats financiers et la situation financière de Technologies 20-20 Inc. ("20-20" ou la "Société") pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 avril 2006 et 2005. Ces commentaires doivent être lus en parallèle avec les principales informations financières consolidées présentées dans ce rapport, et avec les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de 20-20 et les notes y afférentes. Ces états financiers ont été dressés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR du Canada") et sont présentés en dollars US du fait qu'une partie importante des produits de la Société sont comptabilisés en dollars US. Les états financiers de la Société résultent de la conversion de la monnaie de mesure, soit le dollar canadien, en dollars US selon la méthode du taux courant. Tout renseignement additionnel concernant 20-20, dont la notice annuelle, le rapport annuel, les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la Société et les rapports de la direction y afférents, pour l'exercice terminé le 31 octobre 2005 sont disponibles sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com. L'information contenue dans ce rapport est soumise aux commentaires sur les énoncés prospectifs présentés ci-après.

Sauf indication contraire ou si le contexte l'indique autrement, "20-20", la "Société" et la "direction" font référence à Technologies 20-20 Inc. et à ses filiales directes et indirectes. Sauf indication contraire, tous les montants en dollars dans ce rapport sont exprimés en dollars US. Les références de "dollars", "$" ou "US" se rapportent aux dollars US et celles de "$ CA" se rapportent aux dollars canadiens. La communication de l'information dans ce rapport a été limitée à ce que la direction a déterminé comme "important", à savoir que toute omission ou inexactitude de cette information pourrait influencer ou changer une décision raisonnable de la part d'un investisseur d'acheter, de conserver ou de vendre des titres de la Société.

AJUSTEMENT DE FIN D'EXERCICE AUX ETATS FINANCIERS COMPARATIFS

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice terminé le 31 octobre 2005, un montant au titre du développement de nouveaux produits a été capitalisé relativement au travail effectué au cours des 12 mois terminés à cette date, qui répondait aux critères de capitalisation des PCGR du Canada, mais pour lequel aucune capitalisation n'avait été comptabilisée au deuxième trimestre et au premier semestre de l'exercice 2005, totalisant respectivement environ 225 000 $, déduction faite de la dotation aux amortissements connexe de 26 000 $, et 362 000 $, déduction faite de la dotation aux amortissements de 33 000 $. Les chiffres du deuxième trimestre et du semestre terminés le 30 avril 2005 ont été ajustés pour tenir compte de ce montant, ce qui a entraîné une augmentation du bénéfice net de 149 000 $ pour le deuxième trimestre, le faisant passer à 1 366 000 $, et de 238 000 $ pour le semestre terminé à cette date, le faisant passer à 1 693 000 $, y compris l'ajustement connexe aux impôts sur les bénéfices de respectivement 76 000 $ et 124 000 $.

RESPONSABILITE DE LA DIRECTION A L'EGARD DE LA PRESENTATION DE L'INFORMATION FINANCIERE

Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de Technologies 20-20 Inc. et l'information financière qui sont présentés dans le présent rapport, sont la responsabilité de la direction et ont été approuvés par le conseil d'administration de la Société. Lesdits états financiers ont été dressés par la direction selon les PCGR du Canada. Ils comprennent des montants fondés sur l'exercice des meilleurs jugements et des estimations de la direction. Pour assurer l'exactitude et l'objectivité de l'information contenue dans les états financiers, la direction de la Société a conçu, mis en oeuvre et maintient des systèmes de contrôles internes. Selon la direction, ces contrôles internes donnent l'assurance raisonnable, à un coût raisonnable, que les registres comptables sont fiables et constituent une base adéquate pour l'établissement d'états financiers, et que les biens de l'entreprise sont convenablement comptabilisés et préservés. Le conseil d'administration exerce sa responsabilité relativement aux états financiers contenus dans le présent rapport par l'entremise de son comité de vérification. Le comité de vérification, qui est constitué d'administrateurs qui ne sont ni dirigeants, ni employés de la Société, revoit les états financiers consolidés de la Société et recommande qu'ils soient approuvés par le conseil d'administration. Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L., vérificateurs externes désignés par les actionnaires, rencontrent régulièrement le comité de vérification pour discuter de la vérification, de la présentation de l'information financière et d'autres sujets connexes.

Le présent rapport et les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la Société ont été révisés par le comité de vérification de la Société le 8 juin 2006 et approuvés par le conseil d'administration de 20-20 le 12 juin 2006.

ENONCES PROSPECTIFS

Certains énoncés qui figurent dans le présent rapport sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières.

Ces renseignements contiennent implicitement des hypothèses sur les produits et les charges prévus de la Société, plus particulièrement à propos de ses résultats d'exploitation et de sa performance économique futurs. Ces hypothèses, bien que la Société les ait jugées raisonnables au moment de leur formulation, pourraient se révéler inexactes. Le lecteur doit tenir compte du fait que les résultats d'exploitation et la performance économique futurs de la Société sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes, notamment la conjoncture économique, commerciale et celle du marché en général, et qu'ils pourraient différer sensiblement des prévisions actuelles.

Pour obtenir plus de renseignements sur ces risques et incertitudes, consultez notre notice annuelle la plus récente, que vous trouverez à l'adresse www.sedar.com. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent rapport sont fondés sur les estimations, les attentes et les prévisions actuelles de la direction qui, selon celle-ci, sont raisonnables en date des présentes. Le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs, ni s'y fier à une autre date. Bien que la Société puisse choisir de le faire, elle n'est pas tenue, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et ne s'engage pas à le faire, à moins que la loi sur les valeurs mobilières en vigueur ne l'y oblige. En plus de présenter une analyse du trimestre et du semestre terminés les 30 avril 2006 et 2005, le présent rapport traite de certains événements importants qui se sont produits entre ces dates et le 8 juin 2006.

REVUE DU DEUXIEME TRIMESTRE - MAXIMISER LE RENDEMENT DE L'INVESTISSEMENT

La direction se concentre à réaliser des synergies à tous les niveaux de l'entreprise par suite de l'intégration des entreprises acquises au cours des douze derniers mois.

Virtual Systems International, Inc.

Le 9 février 2006, la Société a conclu l'acquisition de Virtual Systems International, Inc. ("VSI"), une entreprise de Caroline du Nord. VSI se spécialise dans le développement, la vente et l'intégration de solutions logicielles de fabrication destinées aux grandes et moyennes entreprises nord-américaines oeuvrant dans le secteur de l'ébénisterie. Ces solutions spécialisées peuvent être harmonieusement intégrées à diverses plateformes ERP horizontales. VSI emploie 27 personnes, dont deux anciens cadres supérieurs de MBI, ce qui pourrait permettre davantage de synergies opérationnelles une fois les activités de VSI combinées à celles de MBI et de 20-20. Cette opération représente une étape importante afin de positionner la Société en tant que chef de file mondial en matière de solutions logicielles verticales ERP et de logiciels d'ingénierie et de fabrication pour les marchés visés.

Une tranche du prix d'achat est déterminée par les résultats financiers de VSI au 31 décembre 2005. Le contrat d'achat d'actions prévoit qu'une tierce partie passera en revue les détails du calcul de la composante variable du prix d'achat au cas où les parties ne s'entendraient pas. La direction a opté pour cette approche car elle estime que c'est la meilleure façon d'assurer une résolution équitable des divergences d'opinion tout en maintenant les progrès réalisés à ce jour dans l'intégration de VSI dans les activités de 20-20. Le montant maximum exigible a été inscrit dans les états financiers consolidés au 30 avril 2006, sous réserve d'un rajustement au moment de l'établissement du montant final. Quel que soit le montant qui sera établi, il sera comptabilisé à titre d'écart d'acquisition.

Shanghai Rena et DesignTec Co. Ltd.

La Société a conclu un contrat portant sur l'achat de tous les actifs de Shanghai Rena (Chine) et de DesignTec Co. Ltd. (Taïwan), en décembre dernier. Les opérations ne sont pas encore closes puisque la Société est en train de préparer la documentation requise pour se conformer aux lois chinoises, et ainsi pouvoir, en tant qu'entité sous contrôle étranger, exploiter une entreprise en Chine.

Amortissement des actifs incorporels acquis

Les récentes acquisitions de la Société ont entraîné l'ajout d'importants actifs incorporels au bilan consolidé qui sont amortis sur des périodes allant de 3 à 15 ans. Ces actifs incorporels se composent de frais de développement (logiciels) acquis, de listes de clients, d'appellations commerciales et d'un accord de non-concurrence.

L'amortissement lié à ces actifs incorporels s'est établi à 412 000 $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 comparativement à 69 000 $ au deuxième trimestre de 2005, et à 697 000 $ pour le semestre terminé le 30 avril 2006 en regard de 146 000 $ au premier semestre de 2005.

Recherche et développement

Comme il en a été fait mention à la fin du premier trimestre, pendant que la Société continue de profiter de la vigueur des éléments fondamentaux dans ses marchés traditionnels, elle continuera de se concentrer, au cours des prochains trimestres, sur l'intégration des solutions acquises au cours des douze derniers mois afin d'offrir des solutions pleinement intégrées propres à l'industrie à tous les intervenants du marché du design d'intérieur - allant des outils de vente et de conception et de configuration des produits aux systèmes de gestion intégrés et d'exécution de la fabrication. Essentiellement, 20-20 continuera de renforcer sa position en tant chef de file mondial dans la fourniture d'une solution complète qui intègre efficacement tous les procédés d'affaires critiques de l'industrie du design d'intérieur. Cela se fera entre autres en maintenant et en favorisant une mise en commun totale et unique des données de l'industrie qui pourra être utilisée de manière harmonieuse avec tous les outils et toutes les solutions de 20-20. La direction estime que cette stratégie permettra à la Société d'être plus à même d'offrir à ses clients la capacité de produire et de livrer des produits sur mesure à l'échelle industrielle et des services de veille stratégique exhaustifs, qui sont de plus en plus importants pour les participants qui veulent rester concurrentiels et rentables dans l'environnement opérationnel d'aujourd'hui.

Compte tenu de ces efforts, la Société continue de déployer des ressources additionnelles aux travaux de recherche et de développement afin de faire progresser l'intégration des produits et données à l'échelle de la Société et de créer une vraie solution complète.

La Société s'attend que le premier semestre de l'exercice 2006 représente un sommet pour ce qui est du pourcentage des dépenses brutes de R et D par rapport aux produits. Le deuxième trimestre de 2006 comprend un trimestre complet de dépenses liées à 20-20 MBI Software (2 mois au premier trimestre) et un trimestre complet de dépenses liées à VSI (néant au premier trimestre). De plus, lorsque ces projets tirent à leur fin, le montant investi dans des frais de développement capitalisés chutera en proportion des dépenses totales.
Analyse des dépenses de R et D et des frais de développement
(en milliers de $ US)
-------------------------------------------------------------------
                              Trimestre                    Semestre
                    terminé le 30 avril         terminé le 30 avril
-------------------------------------------------------------------
                     2006          2005          2006          2005
-------------------------------------------------------------------
             (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
                        $             $             $             $
Recherche et
 développement
Dépenses brutes     3 014         1 557         5 330         3 292
Moins : crédits
 d'impôts             (32)          (61)          (78)         (124)
-------------------------------------------------------------------
                    2 982         1 496         5 252         3 168
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
Coûts
 capitalisés        1 866         1 099         3 696         1 932
Crédits
 d'impôts            (339)         (166)         (583)         (335)
-------------------------------------------------------------------
Selon l'état
 des flux de
 trésorerie         1 527           933         3 113         1 597
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Dépenses
 brutes             3 014         1 557         5 330         3 292
Moins : dépenses
 capitalisées       1 866         1 099         3 696         1 932
-------------------------------------------------------------------

Selon la note 4
 des états
 financiers         1 148           458         1 634         1 360
Moins : crédits
 d'impôts             (32)          (61)          (78)         (124)
Amortissement -
 frais de
 développement
 acquis               239            22           400            40
Amortissement -
 frais de
 développement
 internes             632           564         1 106         1 060
-------------------------------------------------------------------
Selon l'état
 des résultats      1 987           983         3 062         2 336
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Crédits d'impôts
 à l'investissement
Crédités aux
 résultats             32            61            78           124
Réduction de la
 capitalisation       339           166           583           335
-------------------------------------------------------------------
                      371           227           661           459
-------------------------------------------------------------------

Risque de change

La monnaie de mesure de la Société est le dollar canadien. Toutefois, les états financiers sont présentés en dollars américains. Avec la baisse récente de la valeur du dollar américain par rapport à la plupart des devises importantes, les résultats d'exploitation de la Société ont été touchés, notamment dans les cas où les dépenses sont dans une monnaie autre que le dollar américain. L'incidence la plus importante est attribuable aux dépenses engagées en dollars canadiens, étant donné que la plupart des ventes sur le marché nord-américain sont en dollars américains, éliminant ainsi la couverture naturelle que nous aurions autrement avec des produits et des dépenses dans d'autres monnaies comme l'euro ou la livre sterling, lorsque les produits et les dépenses sont engagés dans la même monnaie.

La Société engage des coûts en dollars canadiens d'environ 6,1 millions $ CA par trimestre. Au deuxième trimestre de 2006, le taux de change moyen du dollar canadien était de 0,8690 $ comparativement à 0,8141 $ au deuxième trimestre de 2005. Cette hausse de 6,7 % de la valeur a entraîné une augmentation des dépenses de 337 000 $ et une baisse correspondante du bénéfice d'exploitation en raison simplement de la variation du taux de change.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, l'incidence sur les dépenses de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain a représenté 502 000 $.

Afin de se protéger contre le risque ci-dessus, la Société conclut des contrats de change à terme, comme il est décrit à la note 20 de nos états financiers annuels consolidés de 2005. Les gains et les pertes découlant de ces contrats ayant donné lieu à un gain de 140 000 $ pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2006 et à un gain de 337 000 $ pour le semestre terminé à cette date, comparativement à une perte de 62 000 $ et à une perte de 63 000 $ pour les mêmes périodes de 2005, sont constatés au poste "Frais financiers (revenus)" de l'état des résultats consolidé.

2. REVUE DE LA PERFORMANCE

Les produits du deuxième trimestre de l'exercice 2006 ont totalisé 16,1 millions $, soit une hausse de 6,0 millions $, ou 59,8 %, par rapport aux produits comptabilisés au cours de la même période de l'exercice précédent. Bien que la vigueur des ventes de 20-20 Design continue de propulser la croissance de la Société, l'augmentation des produits pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 comparativement à la même période de l'exercice 2005 est essentiellement attribuable aux produits totalisant 4,4 millions $ tirés des entreprises récemment acquises, y compris ceux de MBI (en date du 1er décembre 2005), de CMS (en date du 1er septembre 2005), de Data One (en date du 1er décembre 2005) et de VSI (en date du 1er février 2006). De plus, K/BIS, la plus importante foire commerciale en Amérique du Nord pour le secteur des cuisines et salles de bain, commanditée par la National Kitchen and Bath Association ("NKBA"), a eu lieu au cours du deuxième trimestre de 2006, au lieu du troisième trimestre comme à l'exercice précédent. La vente de nouveaux produits 20-20 lancés vers la fin de l'exercice 2005 a également commencé à favoriser la croissance des produits, y compris la vente de Design for Manufacturing ("DFM") et de Virtual Showroom.

Les produits pour le premier semestre de l'exercice 2006 se sont élevés à 28,2 millions $, ce qui représente une hausse de 9,3 millions $, ou de 48,9 % par rapport aux produits constatés à la même période de l'exercice 2005. La hausse des produits est essentiellement attribuable aux mêmes raisons que celles indiquées ci-dessus pour le deuxième trimestre, les acquisitions d'entreprises dont il est fait mention plus haut ayant contribué 6,9 millions $ pour le semestre.

Sur une base organique, excluant les produits tirés des acquisitions au cours des 12 derniers mois, les produits ont augmenté de 16,0 % au deuxième trimestre et de 12,3 % pour le semestre terminé le 30 avril 2006 en regard des périodes correspondantes de 2005. Les produits pour le deuxième trimestre et pour le semestre terminé le 30 avril 2006 ont augmenté grâce aux ventes de licences réalisées lors de la foire K/BIS de Chicago. La foire s'est tenue à Las Vegas en mai 2005.

Si nous excluons les ventes supplémentaires réalisées lors de la foire K/BIS, la croissance organique au deuxième trimestre a dépassé la croissance organique constatée au premier trimestre de l'exercice 2006.

La marge brute de la Société s'est accrue de 4,5 millions $, ou 55,9 %, pour atteindre 12,6 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, en regard de 8,1 millions $ pour la période correspondante de 2005, soit respectivement 78,0 % et 79,9 % du total des produits. La baisse de la marge brute globale en pourcentage des produits est essentiellement attribuable aux produits tirés de MBI comptabilisés au cours de la période intermédiaire, qui reposaient largement sur les produits tirés de la maintenance et des services professionnels, et sur une contribution négligeable des produits tirés de la vente de licences à marge plus élevée ainsi que sur les produits tirés de VSI dont la composition comprend une plus grande part de services d'intégration et de services professionnels. En ce qui concerne MBI, cette situation était prévue après l'acquisition, 20-20 repositionnant les activités de MBI, qui avait connu des difficultés financières au milieu de 2005, notamment en garantissant d'abord les produits tirés des services de suivi auprès des clients existants de MBI, qui avaient temporairement reporté leurs investissements en attente d'une résolution définitive des difficultés financières de MBI. Le recul en pourcentage s'explique également par la baisse des marges brutes enregistrées par CMS, qui oeuvre aussi dans la revente de matériel, activité dont les marges sont habituellement faibles. La Société a également mis à niveau plusieurs licences de logiciels Autocad à des marges moins élevées.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, les marges brutes se sont améliorées de 6,7 millions $, ou 44,4 %, pour s'établir à 21,9 millions $ comparativement à 15,1 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente respectivement 77,6 % et 80,0 % du total des produits. Cette baisse de la marge brute en pourcentage des produits est attribuable essentiellement aux mêmes facteurs que ceux décrits ci-dessus pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006. Enfin, le recul découle aussi d'ajouts de personnel à la fin de l'exercice 2005 aux équipes de création de données de 20-20, qui n'ont pas encore donné leur pleine mesure de rendement.

Le bénéfice d'exploitation est demeuré stable à 1,9 million $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 en regard de la même période de l'exercice 2005, ce qui représente respectivement 11,6 % et 19,1 % du total des produits pour chaque période. La baisse du bénéfice d'exploitation en pourcentage des produits s'explique essentiellement par : i) les investissements additionnels en vente et en marketing, desquels la direction prévoit accroître progressivement les avantages, y compris les synergies de vente croisée; ii) l'ajout de ressources pour appuyer la croissance de la Société, notamment du personnel au service des finances; iii) l'incidence défavorable sur les frais d'exploitation de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain; et iv) l'amortissement des actifs incorporels créé à la comptabilisation des acquisitions conclues après la fin du deuxième trimestre de l'exercice 2006, dont les frais de développement acquis (comptabilisés au poste Recherche et développement des frais d'exploitation), les listes de clients et les appellations commerciales; et un accord de non-concurrence (tous comptabilisés au poste Frais généraux et administratifs des frais d'exploitation).

En ce qui concerne le semestre terminé le 30 avril 2006, le bénéfice d'exploitation a reculé pour s'établir à 2,4 millions $ comparativement à 2,8 millions $ à la même période de l'exercice 2005, ce qui représente respectivement 8,6 % et 14,9 % du total des produits pour chaque période. La baisse du bénéfice d'exploitation en dollars et en pourcentage des produits s'explique essentiellement par : i) les investissements additionnels en vente et en marketing; ii) l'ajout de ressources pour appuyer la croissance de la Société, notamment du personnel au service des finances; iii) l'incidence défavorable sur les frais d'exploitation de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain; iv) l'amortissement des actifs incorporels créé à la comptabilisation des acquisitions conclues après la fin du deuxième trimestre de l'exercice 2006, dont les frais de développement acquis (comptabilisés au poste Recherche et développement des frais d'exploitation), les listes de clients et les appellations commerciales, et un accord de non-concurrence (tous comptabilisés au poste Frais généraux et administratifs des frais d'exploitation); et v) la hausse de la charge de rémunération à base d'actions liée aux attributions d'options sur actions faites en janvier 2006.

Le bénéfice net de la période a augmenté de 27,9 %, ou 381 000 $, pour atteindre 1,7 million $ pour la période en regard de 1,4 million $ pour le trimestre correspondant de 2005. Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, le bénéfice net a augmenté de 48,8 % ou de 827 000 $ pour atteindre 2,5 millions $ comparativement à 1,7 million $ pour la période correspondante de 2005. La charge d'impôts consolidée pour le trimestre s'est établie à 522 000 $ ou 23 % des bénéfices avant impôts, comparativement à 747 000 $ ou 35,4 % pour le deuxième trimestre de 2005, et à 513 000 $ ou 16,9 % des bénéfices avant impôts pour le premier semestre de l'exercice 2006, comparativement à 1,0 million $ ou 37,4 % pour le premier semestre de l'exercice 2005.

3. COMPARAISON ENTRE LES TRIMESTRES ET LES SEMESTRES TERMINES LES 30 AVRIL 2006 ET 2005

ACQUISITIONS

L'information suivante relative aux acquisitions importantes conclues après la fin du deuxième trimestre de l'exercice 2005 doit être lue avec la note 6 afférente aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période terminée le 30 avril 2006 pour en savoir davantage sur les contreparties de base payées, les paiements additionnels futurs fondés sur le rendement, les valeurs attribuées aux actifs acquis (y compris les actifs incorporels et l'écart d'acquisition) et le passif pris en charge à la date des opérations, le cas échéant.

MindAvenue Inc.

Le 30 juin 2005, nous avons conclu l'acquisition de MindAvenue, fabricant de logiciels d'animation 3D optimisés Web. La contrepartie au comptant payée pour la totalité des actions de MindAvenue a totalisé 73 000 $, dont 10 000 $ en liquidités encaissées à la date de l'acquisition réelle. Au 30 juin 2005, MindAvenue Inc. accusait des pertes fiscales et des frais d'exploitation non déduits aux fins de l'impôt du Canada. 20-20 est d'avis qu'il est plus probable qu'improbable que les économies d'impôts associées à ces pertes et ces frais se réaliseront pour 20-20 dans un proche avenir, et ce, dès l'exercice 2006. Ainsi, nous avons comptabilisé une économie d'impôts futurs qui tient compte des avantages estimatifs au bilan consolidé totalisant 2,0 millions $.

SmartFusion

Le 5 juillet 2005, la Société a procédé à l'acquisition d'un logiciel, SmartFusion, et des activités commerciales connexes. Le prix d'acquisition au comptant a été attribué en totalité aux frais de développement pour un montant de 350 000 $.

Build-Rite

Le 1er septembre 2005, la Société a conclu l'acquisition du logiciel Build-Rite pour une contrepartie au comptant totalisant 1 300 000 $, dont une tranche de 500 000 $ demeure à payer à titre de solde du prix d'acquisition. En outre, la Société a accepté de payer une redevance sur la vente de licences commençant au plus tard le 1er septembre 2010, jusqu'à concurrence de 250 000 $, également à payer au comptant. Aucun produit direct n'a été comptabilisé relativement au logiciel Build-Rite, le travail d'intégration de l'application au logiciel 20-20 Design for Manufacturing Professional (DFM-PRO) se poursuivant en vue d'automatiser la fabrication directement à partir des fichiers de 20-20 Design. Le prix d'acquisition a été attribué en totalité aux frais de développement acquis.

CMS Informatique SA

En date du 1er septembre 2005, nous avons conclu l'acquisition de CMS Informatique SA, société de solutions logicielles établie à Cannes, en France. CMS offre aux petits ateliers de menuiserie et aux fabricants de taille moyenne des outils flexibles d'aide à la vente et des solutions adaptées à la fabrication sur mesure de mobilier, portes et fenêtres, placards et espaces de rangement, ainsi que d'escaliers. La contrepartie au comptant pour la totalité des actions de CMS a totalisé 619 000 EUR ou 775 000 $, y compris une dette nette de 288 000 EUR, ou 360 000 $, prise en charge à la date de l'acquisition réelle. En vertu des conditions de la convention, un montant additionnel au comptant de 90 000 EUR peut être à payer à l'actionnaire vendeur à l'atteinte de certains seuils de performance pour l'exercice 2006. La méthode de l'acquisition, retenue pour comptabiliser l'opération, a entraîné la création d'actifs incorporels de 588 000 $ (frais de développement acquis et liste de clients) et un écart d'acquisition de 613 000 $.

Data One

En date du 1er décembre 2005, la Société a fait l'acquisition de la totalité des actions de Data One pour une contrepartie totalisant 1 303 000 $ payée au comptant, dont 62 000 $ en liquidités encaissées à la date de l'acquisition réelle. Data One développe des services et vend des logiciels de maquettes, de spécifications et de création de catalogues à l'intention de revendeurs, de fabricants et de directeurs d'usines de mobilier de bureau et de mobilier de rangement. L'acquisition de Data One consolide la position de la Société dans ce marché ainsi que son rôle auprès des centres de design et permet d'affiner les données sur les fabricants de mobilier de bureau. La méthode de l'acquisition, retenue pour comptabiliser l'opération, a entraîné la création d'actifs incorporels de 775 000 $ (frais de développement acquis et listes de clients) et un écart d'acquisition de 1 017 000 $.

MBI Software Company GmbH

Le 1er décembre 2005, la Société a acquis la totalité des actifs de MBI, société ayant son siège social en Allemagne, pour une contrepartie totale de 2 805 000 EUR (3 332 000 $) payée au comptant, dont 66 000 $ en liquidités encaissées à la date de l'acquisition réelle. MBI développe et commercialise des solutions logicielles pour l'industrie du meuble. La méthode de l'acquisition, retenue pour comptabiliser l'opération, a entraîné la création d'actifs incorporels de 2 293 000 $ (frais de développement et liste de clients acquis) et un écart d'acquisition de 3 405 000 $.

Virtual Systems International, Inc.

Le 12 décembre 2005, la Société a conclu un contrat portant sur l'acquisition de 100 % des actions de Virtual Systems International, Inc. ("VSI"), située à Raleigh, en Caroline du Nord. L'opération a été conclue le 9 février 2006. La contrepartie au comptant de 5 120 000 $, déduction faite de 388 000 $ en liquidités encaissées à la date de l'acquisition réelle, comprend un élément variable maximum de 1 374 000 $ fondé sur l'atteinte de certains objectifs de rendement. VSI développe, vend et intègre des solutions logicielles de fabrication évoluées pour les secteurs de la fabrication d'armoires, de meubles et d'autres articles d'ébénisterie. La méthode de l'acquisition, retenue pour comptabiliser l'opération, a entraîné la création d'actifs incorporels de 2 242 000 $ (frais de développement, accord de non-concurrence et listes de clients acquis) et un écart d'acquisition de 3 888 000 $.

PRODUITS

Le total des produits a grimpé de 59,8 %, soit 6,0 millions $, pour s'établir à 16,1 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 en regard de 10,1 millions $ pour la même période de l'exercice 2005. Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, le total des produits a augmenté de 9,3 millions $, ou 48,9 %, pour s'établir à 28,2 millions $, comparativement à 18,9 millions $ pour le semestre correspondant terminé le 30 avril 2005.
Produits - par région géographique
(en milliers de $ US)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                   Trimestre terminé le         Semestre terminé le
                               30 avril                    30 avril
-------------------------------------------------------------------
                     2006          2005          2006          2005
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
             (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
                  $     %       $     %       $     %       $     %
Produits par
 région
 géographique
 Amérique
  du Nord    11 376  70,5   8 211  81,3  19 434  69,0  15 031  79,4
 Europe       4 555  28,2   1 534  15,2   8 236  29,2   3 316  17,5
 Reste
  du monde      209   1,3     353   3,5     506   1,8     579   3,1
-------------------------------------------------------------------
             16 140        10 098        28 176        18 926
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Bien qu'une tranche importante des produits de la Société continue de provenir de l'Amérique du Nord au deuxième trimestre de l'exercice 2006, le montant des produits tirés des pays d'Europe a pratiquement triplé comparativement à la même période intermédiaire de l'exercice 2005. Cela s'explique essentiellement par la contribution des résultats d'exploitation de CMS et de MBI, cette contribution totale reposant davantage sur les produits tirés de la maintenance et des services professionnels que sur la vente de licences.

En Amérique du Nord, les produits ont progressé de 3,2 millions $ entre les périodes du deuxième trimestre, ou 38,5 %, cette progression étant surtout attribuable aux facteurs suivants :

(i) les produits tirés de VSI pendant un trimestre complet suivant la date d'acquisition réelle du 1er février 2006;

(ii) les ventes de licences réalisées à la foire K/BIS qui a eu lieu à Chicago en avril du présent exercice;

(iii) la croissance soutenue des ventes de notre logiciel 20-20 Design à des détaillants et à des chaînes de rénovation du marché résidentiel nord-américain;

(iv) la hausse des produits tirés des services de maintenance et d'autres produits récurrents découlant de l'expansion de notre clientèle existante, expansion attribuable à l'importance des ventes de licences enregistrées en Amérique du Nord au cours des trois derniers exercices, ainsi qu'à l'ajout de Data One et de VSI à notre clientèle;

(v) plusieurs nouveaux projets de création de catalogues en Amérique du Nord.

Les produits dégagés dans le reste du monde ont diminué de 144 000 $ pour s'établir à 209 000 $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, en raison de ventes plus faibles que prévu au Japon, car la Société s'affaire actuellement à modifier des fonctions de ses produits afin qu'ils soient mieux adaptés aux marchés locaux. En outre, les produits en 2005 comprenaient des ventes à Shanghai Rena et DesignTec Co. Ltd., nos distributeurs pour la Chine et Taïwan. Pour l'exercice en cours, les produits provenant de ces distributeurs ont été comptabilisés à titre de produits reportés, puisque nous sommes en voie d'acquérir leurs activités.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, les produits pour l'Amérique du Nord ont augmenté de 4,4 millions $, ou 29,3 %, par rapport à la période correspondante de 2005. L'augmentation est surtout attribuable aux mêmes raisons que celles décrites plus haut.

En Europe, les produits ont progressé de 148,4 %, soit 4,9 millions $, résultat en grande partie des acquisitions de MBI et de CMS. Les produits dégagés en Europe représentent maintenant 29,2 % des produits consolidés de la Société comparativement à 17,5 % pour la période correspondante de 2005.
Produits - par type
(en milliers de $ US)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                   Trimestre terminé le         Semestre terminé le
                               30 avril                    30 avril
-------------------------------------------------------------------
                     2006          2005          2006          2005
-------------------------------------------------------------------
             (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
                  $     %       $     %       $     %       $     %
Produits
 par type
 Ventes de
  licences    6 769  41,9   4 908  48,6  11 301  40,1   8 433  44,6
 Maintenance
  et autres
  produits
  récurrents  6 081  37,7   3 837  38,0  11 260  40,0   7 683  40,6
 Services
  profess-
  ionnels     3 290  20,4   1 353  13,4   5 615  19,9   2 810  14,8
-------------------------------------------------------------------
             16 140        10 098 100,0  28 176        18 926 100,0
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Comme il était expliqué dans d'autres communications aux actionnaires, certaines des principales activités des entreprises acquises récemment sont axées sur le marketing et la vente de solutions de fabrication (p. ex. les systèmes de planification des ressources de l'entreprise - "ERP") à leurs clients, lesquels, comparativement à nos produits comme 20-20 Design, Giza, CAP et d'autres solutions actuellement offertes par 20-20, rapportent habituellement un ratio plus important de produits tirés des services par rapport aux produits tirés des logiciels. Ainsi, les sociétés MBI et VSI récemment acquises, qui se spécialisent dans la commercialisation et la vente de solutions de fabrication et d'entreprise, ont entraîné la hausse du pourcentage global du total des produits de la Société découlant des services professionnels. Cette incidence a été accentuée au premier trimestre de l'exercice 2006, les produits tirés de la vente de licences comptabilisés par MBI au cours de la période intermédiaire terminée le 31 janvier 2006 ayant été minimes. Toutefois, les ventes de licences par MBI ont augmenté au deuxième trimestre, les clients commençant à avoir confiance dans les perspectives futures de MBI.

Les produits tirés de la vente de licences se sont accrus de 37,9 %, ou 1,9 million $, pour atteindre 6,8 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006. Les ventes de licences ont augmenté avec la foire K/BIS, qui s'est tenu à Chicago en avril de l'exercice courant. L'an dernier, la foire a eu lieu en mai à Las Vegas. Bien que la Société continue de tirer profit de la croissance des ventes de son produit 20-20 Design à l'échelle mondiale, les produits ont également augmenté grâce à la vente de nouveaux produits et de nouvelles applications, comme les modules Virtual Showroom et Design for Manufacturing (DFM). Les produits tirés des ventes de licences constatés par CMS, MBI, VSI et Data One pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, qui se sont élevés à 1,3 million $, ont contribué dans une large mesure à l'augmentation entre les périodes intermédiaires.

Les produits tirés de la vente de licences se sont accrus de 34,0 %, ou 2,9 millions $, pour atteindre 11,3 millions $ pour le semestre terminé le 30 avril 2006. Comme il est indiqué ci-dessus, la foire K/BIS a contribué à hausser les ventes de licences au premier semestre de 2006 par rapport à 2005 alors que la foire avait eu lieu dans la deuxième moitié de l'exercice 2005. Les acquisitions mentionnées ci-dessus ont contribué pour 1,9 million $ de produits tirés des licences au premier semestre de 2006.

Les produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents ont augmenté de 58,5 %, ou 2,2 millions $, pour atteindre 6,1 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006. Les produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents constatés par CMS, MBI, VSI et Data One pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 se sont élevés à 1,6 million $. Enfin, l'augmentation des produits découle des autres produits de soutien et de maintenance récurrents tirés d'un nombre croissant de détenteurs de licences, par suite de produits record tirés de la vente de licences au cours des exercices 2005 et 2004, notamment sur le marché résidentiel.

Les produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents ont augmenté de 46,6 %, ou 3,6 millions $, pour atteindre 11,3 millions $ pour le semestre terminé le 30 avril 2006. Les acquisitions mentionnées ci-dessus ont contribué à raison de 2,5 millions $ aux produits tirés des licences pour le premier semestre de 2006. Enfin, l'augmentation des produits découle des autres produits de soutien et de maintenance récurrents tirés d'un nombre croissant de détenteurs de licences, par suite de produits record de la vente de licences générés au cours des exercices 2005 et 2004, notamment sur le marché résidentiel ainsi que d'une hausse des produits tirés des abonnements offerts aux clients pour avoir accès aux catalogues des fabricants.

Les produits tirés des services professionnels ont progressé de 143,2 %, ou 1,9 million $, pour atteindre 3,3 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006. Les produits tirés des services professionnels constatés par CMS, MBI, VSI et Data One au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006 se sont élevés à 1,6 million $. Dans une moindre mesure, la hausse est aussi attribuable aux produits de services professionnels tirés de nouveaux projets de création de données en Amérique du Nord sur le marché commercial. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par la comptabilisation des produits tirés de la création de données au titre de projets précis au deuxième trimestre de l'exercice 2005, qui ne se sont pas répétés au deuxième trimestre de l'exercice 2006.

Les produits tirés des services professionnels ont doublé pour s'établir à 5,6 millions $, comparativement à 2,8 millions $ au semestre correspondant de 2005. Outre les éléments mentionnés ci-dessus, les acquisitions dont il est fait mention plus haut ont contribué à raison de 2,6 millions $ aux produits des services professionnels au premier semestre de 2006.

COUTS LIES AUX PRODUITS

Les coûts liés aux produits tirés des ventes de licences ont augmenté de 0,5 million $ pour s'établir à 0,7 million $ au deuxième trimestre de l'exercice 2006 comparativement à 0,2 million $ au trimestre correspondant de l'exercice 2005. Entre les périodes, les coûts ont augmenté, passant de 4,6 % des produits tirés des ventes de licences pour le trimestre terminé le 30 avril 2005 à 10,8 % pour la période correspondante de l'exercice 2006. L'augmentation découle surtout du nombre accru de reventes de licences en 2006 par rapport à 2005. De plus, les acquisitions de CMS, MBI, VSI et Data One ont contribué à raison de 0,4 million $ à l'augmentation globale du montant en dollars.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, les coûts liés aux produits tirés des ventes de licences ont augmenté de 0,5 million $ pour s'établir à 1,1 million $, en regard de 0,6 million $ au premier semestre de l'exercice 2005. Entre les périodes, les coûts ont augmenté, passant de 6,6 % des produits tirés des ventes de licences pour le semestre terminé le 30 avril 2005 à 9,6 % pour la période correspondante de l'exercice 2006. L'augmentation découle surtout du nombre accru de reventes de licences en 2006 par rapport à 2005. Les acquisitions mentionnées ci-dessus ont contribué à raison de 0,4 million $.

Les coûts liés aux produits tirés de la maintenance et des services ont augmenté de 56,5 %, ou 1,0 million $, pour s'établir à 2,8 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 en regard de 1,8 million $ pour la période correspondante de l'exercice 2005, soit respectivement 30,1 % et 34,7 % des produits tirés de la maintenance et des services. L'augmentation est attribuable aux facteurs suivants : i) les coûts liés aux produits tirés de la maintenance et autres produits récurrents constatés par CMS, MBI, VSI et Data One au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006, qui se sont élevés à 1,1 million $; ii) l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006 par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Les coûts liés aux produits tirés de la maintenance et des services ont augmenté de 62,3 %, ou 2,0 millions $, pour s'établir à 5,2 millions $ pour le semestre terminé le 30 avril 2006 en regard de 3,2 millions $ pour la période correspondante de l'exercice 2005, soit respectivement 31,0 % et 30,7 % des produits tirés de la maintenance et des services. L'augmentation découle : i) des coûts liés aux produits de 1,8 million $ tirés de la maintenance et des services engagés par CMS, MBI, VSI et Data One au deuxième trimestre de l'exercice 2006, ce qui, dans le cas de CMS et de MBI, comprend le coût du matériel revendu à leurs clients - une activité à faible marge; ii) de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain au cours du semestre terminé le 30 avril 2006 comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent.

MARGE BRUTE

La marge brute en dollars a progressé de 55,9 %, ou 4,5 millions $, pour atteindre 12,6 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, en regard de 8,1 millions pour la période correspondante de 2005, soit respectivement 78,0 % et 79,9 % du total des produits pour chaque période.

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, la marge brute s'est accrue de 44,4 %, ou 6,7 millions $, pour s'établir à 21,9 millions $, comparativement à 15,1 millions $ pour la même période en 2005, ce qui représente respectivement 77,6 % et 80,0 % du total des produits pour chaque période.

La baisse de la marge brute globale en pourcentage des produits est essentiellement attribuable aux produits de MBI et de VSI comptabilisés au cours de la période intermédiaire, qui reposaient dans une large mesure sur les produits tirés de la maintenance et des services professionnels, ainsi que sur les produits tirés des ventes de licences à marge plus élevée, mais dans une moindre mesure. Cette situation était prévue après l'acquisition, 20-20 repositionnant les activités de MBI, qui avait connu des difficultés financières au milieu de 2005, notamment en garantissant d'abord les produits tirés des services de suivi auprès des clients existants de MBI, qui avaient temporairement reporté leurs investissements en attente d'une résolution définitive des difficultés financières de MBI. Les ventes de licences ont repris au deuxième trimestre pour MBI. Le recul en pourcentage s'explique également par la baisse, au cours de la période, des marges brutes enregistrées par CMS, qui oeuvre aussi dans la revente de matériel dont les marges sont habituellement faibles.

En excluant l'incidence des récentes acquisitions, les marges brutes ont augmenté pour passer de 79,9 % il y a un an à 82,5 % pour le trimestre terminé le 30 avril 2006. Pour le semestre, les marges brutes ont augmenté, passant de 80,0 % en 2005 à 80,4 % pour la même période de 2006. L'augmentation au deuxième trimestre est surtout attribuable à l'efficience accrue liée aux services professionnels, notamment en ce qui a trait à la production de catalogues.

FRAIS D'EXPLOITATION

Ressources humaines

Au 30 avril 2006, la Société comptait 504 employés à plein temps et à temps partiel dans les régions géographiques suivantes :
Canada                 239        45 %
Etats-Unis              99        20 %
Europe                 145        31 %
Reste du monde          21         4 %
                    ------    ------
                       504       100 %

Frais de vente et de marketing

Les frais de vente et de marketing se sont accrus de 61,1 %, ou 2,0 millions $, pour se fixer à 5,2 millions $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2006 contre 3,2 millions $ pour la même période de l'exercice 2005, soit respectivement 32,0 % et 31,8 % du total des produits pour chaque période. L'augmentation en dollars est attribuable notamment : i) aux frais de vente et de marketing engagés par CMS, MBI, Data One et VSI au deuxième trimestre de l'exercice 2006 s'élevant à 0,8 million $; ii) aux dépenses liées aux produits générés à la foire K/BIS; iii) à la réaffectation de certains membres du personnel aux ventes et au marketing (y compris les employés qui forment maintenant l'équipe de gestion des produits de la Société); et iv) à la hausse des commissions de vente et des primes versées au personnel de vente, hausse proportionnelle à la progression des produits tirés de la vente de licences.

Pour le semestre, les frais de vente et de marketing ont augmenté de 60,5 %, ou 3,6 millions $, pour s'établir à 9,4 millions $ en regard de 5,9 millions $ à la période correspondante de 2005, et ont représenté respectivement 33,5 % et 31,1 % du total des produits pour chaque période. L'augmentation en dollars reflète principalement : i) les frais de vente et de marketing engagés par CMS, MBI, Data One et VSI au premier semestre de l'exercice 2006, qui s'élèvent à 1,3 million $; ii) la tenue de certains événements de marketing de l'entreprise, qui sont survenus au premier trimestre de l'exercice 2006 et qui sont sans point de comparaison pour la même période de l'exercice précédent; iii) les dépenses liées aux produits générés à la foire K/BIS; iv) la réaffectation de certains membres du personnel aux ventes et au marketing (y compris les employés qui forment dorénavant l'équipe de gestion des produits de la Société); et v) la hausse des commissions de vente et des primes versées au personnel de vente, hausse proportionnelle à la progression des produits tirés de la vente de licences.

Frais de recherche et de développement

Les frais de recherche et de développement bruts ont augmenté de 93,5 %, ou 1,5 million $, pour s'établir à 3,0 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, soit 18,7 % du total des produits pour la période, ce qui se rapproche des 1,6 million $ pour la même période de l'exercice 2005, ou 15,4 %, du total des produits pour la période. Les frais de recherche et de développement ont augmenté entre les périodes, surtout en raison : i) des frais de recherche et de développement engagés par MBI, CMS, Data One et VSI au deuxième trimestre, totalisant 0,8 million $; ii) de l'ajout d'employés aux fonctions touchant la recherche et le développement; et iii) de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain au deuxième trimestre de l'exercice 2006 comparativement à la période correspondante de l'exercice 2005, ce qui a donné lieu à une hausse des dépenses brutes de 134 000 $ (puisqu'une tranche importante des frais de recherche et de développement sont engagés en dollars canadiens). Une dotation aux amortissements plus élevée relativement aux dépenses de recherche et de développement a également favorisé l'augmentation entre les périodes, ce qui est principalement attribuable à l'augmentation de l'amortissement des actifs incorporels (frais de développement acquis) créé avec la comptabilisation de diverses acquisitions conclues après la fin du premier trimestre de l'exercice 2005, y compris les acquisitions de Smart Fusion, CMS, MBI, Data One et VSI, totalisant 239 000 $.

L'augmentation susmentionnée des dépenses brutes a été compensée en partie par une hausse du montant des dépenses capitalisées s'élevant à 0,8 million $ entre les deux périodes intermédiaires, la Société offrant maintenant un plus large éventail de technologies dans le secteur des solutions complète (y compris les nouvelles catégories comme les logiciels de planification 3D optimisés Web, les solutions logicielles verticales ERP et les logiciels d'ingénierie et de fabrication), et d'autres efforts étant déployés en vue de favoriser l'intégration des produits et des données de l'ensemble de la Société (y compris ceux des entreprises récemment acquises par la Société).

Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, les frais de recherche et développement bruts ont augmenté de 61,9 %, ou 2,0 millions $, pour atteindre 5,3 millions $, soit 18,9 % du total des produits pour la période, en regard de 3,3 millions $ pour la période correspondante de 2005, ou 17,4 % du total des produits pour la période. Les frais de recherche et de développement ont augmenté entre les périodes notamment en raison : i) des frais de recherche et de développement engagés par MBI, CMS, Data One et VSI au cours du semestre totalisant 1,2 million $; ii) de l'ajout de membres du personnel aux fonctions touchant la recherche et le développement; et iii) de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain au premier semestre de l'exercice 2006 comparativement à la période correspondante de l'exercice 2005, ce qui a entraîné une hausse des frais bruts de 194 000 $ (une tranche importante des frais de recherche et de développement étant engagés en dollars canadiens). Une dotation aux amortissements plus élevée relativement aux frais de recherche et de développement a également favorisé l'augmentation entre les périodes, ce qui est principalement attribuable à l'augmentation de l'amortissement des actifs incorporels (frais de développement acquis) créé avec la comptabilisation de diverses acquisitions conclues après la fin du premier trimestre de l'exercice 2005, y compris les acquisitions de Smart Fusion, CMS, MBI, Data One et VSI totalisant 400 000 $ pour le semestre.

L'augmentation des frais bruts mentionnée ci-dessus est compensée en partie par une hausse du montant des dépenses capitalisées s'élevant à 1,8 million $ entre les deux périodes intermédiaires pour essentiellement les mêmes raisons que celles qui sont décrites pour le deuxième trimestre.

Frais généraux et administratifs

Les frais généraux et administratifs ont augmenté de 90,8 %, ou 1,7 million $, pour atteindre 3,5 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, en regard de 1,8 million $ pour la période correspondante de 2005, soit respectivement 21,7 % et 18,2 % du total des produits pour chaque période. Cette hausse s'explique par : i) les frais généraux et administratifs engagés par MBI, CMS, Data One et VSI au deuxième trimestre s'élevant à 1,0 million $; ii) l'embauche d'employés au cours de l'exercice 2005, y compris des cadres en finances et des analystes financiers qui travaillent maintenant à plein temps au deuxième trimestre; iii) l'appréciation du dollar canadien au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006 par rapport à la période correspondante de 2005, étant donné qu'une part importante des frais généraux et administratifs est engagée en dollars canadiens, notamment à notre siège social de Laval, au Québec, pour environ 112 000 $; et iv) une hausse des honoraires professionnels et des frais d'inscription à la Bourse ainsi que des coûts permanents liés aux exigences de conformité.

La dotation aux amortissements liée aux frais généraux et administratifs a augmenté de 226 000 $ dont 126 000 $ sont attribuables à l'amortissement des actifs incorporels (listes de clients, appellations commerciales et accord de non-concurrence) créé au moment de la comptabilisation des diverses acquisitions réalisées après la fin du premier trimestre de l'exercice 2005, y compris celles de MBI, CMS, Data One et VSI. Ces acquisitions ont également contribué 45 000 $ en amortissement pour le trimestre.

Les frais généraux et administratifs se sont accrus de 69,8 %, ou 2,8 millions $, pour atteindre 6,7 millions $ pour le semestre terminé le 30 avril 2006, en regard de 4,0 millions $ pour la période correspondante de 2005, soit respectivement 23,9 % et 20,9 % du total des produits pour chaque période. La progression s'explique par : i) les frais généraux et administratifs engagés par MBI, CMS, Data One et VSI pour le semestre totalisant 1,6 million $; ii) l'embauche d'employés au cours de l'exercice 2005, y compris des cadres en finances et des analystes financiers; iii) une hausse des loyers, en raison de l'augmentation de l'espace occupé par notre personnel, au cours de l'exercice 2005, dans l'immeuble où se situe notre siège social ainsi que dans le sud de l'Europe; iv) l'appréciation du dollar canadien au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006 par rapport à la période correspondante de 2005, étant donné que la plupart des frais généraux et administratifs sont engagés en dollars canadiens, notamment à notre siège social de Laval, au Québec, pour 182 000 $; et v) une hausse des honoraires professionnels et des frais d'inscription à la Bourse ainsi que des coûts permanents liés aux exigences de conformité.

La dotation aux amortissements liée aux frais généraux et administratifs a augmenté de 358 000 $ dont 190 000 $ sont attribuables à l'amortissement des actifs incorporels (listes de clients, appellations commerciales et accord de non-concurrence) créé au moment de la comptabilisation des diverses acquisitions réalisées après la fin du premier trimestre de l'exercice 2005, comme il est indiqué ci-dessus. Ces acquisitions ont également contribué 67 000 $ en amortissement pour le semestre.

Charge de rémunération à base d'actions

La charge de rémunération à base d'actions a totalisé 59 000 $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, comparativement à 119 000 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le recul est surtout attribuable à l'annulation au cours du trimestre de certaines options en cours en raison du départ d'un employé.

Pour le semestre, la charge de rémunération à base d'actions s'est élevée à 208 000 $, comparativement à 155 000 $ à la période correspondante de l'exercice précédent. La hausse s'explique surtout par les attributions d'options sur actions faites en avril 2005 et en janvier 2006 en vertu du programme d'options d'achat d'actions de la Société, compensée en partie par l'annulation d'options dont il est question ci-dessus. Se reporter à la note 10 des états financiers consolidés non vérifiés pour en savoir plus sur la charge de rémunération à base d'actions.

BENEFICE D'EXPLOITATION

En raison de ce qui précède, le bénéfice d'exploitation de la Société est demeuré stable à 1,9 million $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, ce qui représente respectivement 11,6 % et 19,1 % du total des produits. Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, le bénéfice d'exploitation a chuté de 13,5 % pour s'établir à 2,4 millions $ par rapport à 2,8 millions $ à la période correspondante de 2005.
Bénéfice d'exploitation
(montants en pourcentage)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                   Trimestre terminé le         Semestre terminé le
                               30 avril                    30 avril
-------------------------------------------------------------------
                     2006          2005          2006          2005
-------------------------------------------------------------------
             (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
                        %             %             %             %

Produits            100,0         100,0         100,0         100,0
Coût des
 ventes              22,0          20,1          22,4          20,0
-------------------------------------------------------------------
Marge brute          78,0          79,9          77,6          80,0
Ventes et
 marketing           32,0          31,8          33,5          31,1
Recherche et
 développement       12,3           9,7          10,9          12,3
Frais
 généraux et
 administratifs      21,7          18,2          23,9          20,9
Charge de
 rémunération
 à base d'actions     0,4           1,1           0,7           0,8
-------------------------------------------------------------------
Bénéfice
 d'exploitation      11,6          19,1           8,6          14,9
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation rajusté

Comme la Société a fait plusieurs acquisitions au cours des derniers mois, nous avons estimé qu'il était important de fournir une mesure qui permette de mieux comprendre nos résultats d'exploitation et tendances, à des fins de comparaison avec ceux des périodes antérieures. Le bénéfice d'exploitation rajusté est une mesure non conforme aux PCGR liée au bénéfice d'exploitation et est défini comme le bénéfice d'exploitation excluant la rémunération à base d'actions et l'amortissement des actifs incorporels et des coûts de développement liés aux acquisitions. Le bénéfice d'exploitation rajusté est une mesure supplémentaire et ne doit pas être interprété comme pouvant remplacer le bénéfice d'exploitation défini en vertu des principes comptables généralement du Canada (PCGR du Canada) comme mesure de rentabilité. Il est peu probable que la méthode que nous utilisons pour mesurer le bénéfice d'exploitation rajusté soit comparable à des mesures similaires fournies par d'autres entreprises.

Le bénéfice d'exploitation rajusté a augmenté de 11,1 % pour s'établir à 2,3 millions $, ou 14,6 % des produits, en regard de 2,1 millions $ ou 20,9 % des produits, au deuxième trimestre de 2005. Pour le semestre terminé le 30 avril 2006, le bénéfice d'exploitation rajusté a augmenté de 5,4 % pour s'établir à 3,3 millions $, ou 11,6 % des produits, en regard de 3,1 millions $ ou 16,5 % des produits à la période correspondante de 2005. Un rapprochement de l'information rajustée est fourni dans le tableau suivant :
Bénéfice d'exploitation rajusté
(montants en milliers de $ US)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                   Trimestre terminé le         Semestre terminé le
                               30 avril                    30 avril
-------------------------------------------------------------------
                     2006          2005          2006          2005
-------------------------------------------------------------------
             (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)
                        $             $             $             $

Bénéfice
 d'exploitation
 (PCGR)             1 868         1 926         2 432         2 812

Rémunération
 à base
 d'actions             59           119           208           155
Amortissement
 des actifs
 incorporels
 acquis               173            47           297           107
Amortissement
 des frais de
 développement
acquis                239            22           400            40

-------------------------------------------------------------------
Bénéfice
 d'exploitation
 rajusté            2 339         2 114         3 337         3 114
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Autres charges

Les produits financiers ont augmenté, passant de 187 000 $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2005 à des produits financiers nets de 401 000 $ pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2006. L'augmentation est attribuable : i) à des intérêts créditeurs de 220 000 $ au cours de la période liés à des intérêts sur les impôts sur les bénéfices remboursables; et ii) à une hausse des frais bancaires en grande partie attribuable aux récentes acquisitions.

Les produits financiers ont augmenté passant de frais financiers de 108 000 $ pour le semestre terminé le 30 avril 2005 à des produits financiers nets de 601 000 $ pour le semestre terminé le 30 avril 2006. L'augmentation de 709 000 $ reflète surtout : i) une baisse des frais d'intérêts sur la dette à long terme et les débentures, qui sont passés de 293 000 $ au deuxième trimestre de l'exercice 2005 à 24 000 $ à la période correspondante de 2006, les débentures ayant été entièrement converties en actions ordinaires à la clôture du PAPE de la Société le 8 décembre 2004; ii) des intérêts créditeurs de 220 000 $ au cours de la période, liés à des intérêts sur des impôts remboursables; iii) la comptabilisation d'autres intérêts créditeurs de 146 000 $ au cours de la période, dégagés de l'investissement d'une tranche de notre encaisse disponible dans des placements temporaires, comparativement à des intérêts créditeurs pour le semestre terminé le 30 avril 2005 ; iv) un gain de change de 102 000 $ en regard d'une perte de change de 36 000 $ pour la même période de l'exercice précédent; et v) une hausse des frais d'intérêts et des frais bancaires en grande partie attribuable aux récentes acquisitions.

4. SITUATION DE TRESORERIE

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Pour les trimestres terminés les 30 avril 2006 et 2005, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (avant les variations des éléments du fonds de roulement) ont été respectivement de 3,4 millions $ et de 2,6 millions $ pour chaque période. Pour les deuxièmes trimestres des exercices 2006 et 2005, des tranches de 0,8 million $ et de 0,4 million $ des flux de trésorerie ont été respectivement utilisées dans les éléments du fonds de roulement (à l'exclusion des éléments du fonds de roulement liés aux acquisitions à la date d'entrée en vigueur des opérations qui sont comptabilisés au poste Acquisitions d'entreprises qui figure à la rubrique Activités d'investissement de l'état des flux de trésorerie). Pour le trimestre terminé le 30 avril 2006, l'utilisation du fonds de roulement découle principalement d'une importante diminution des produits reportés et des créditeurs, compensée en partie par une diminution des débiteurs. La diminution des débiteurs s'explique par le paiement au complet par un grand client d'une facture annuelle de services de soutien de produits au premier trimestre de 2006.

Pour les semestres terminés les 30 avril 2006 et 2005, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les variations des éléments du fonds de roulement se sont chiffrés respectivement à 5,5 millions $ et à 3,9 millions $ à chaque période. Pour les premiers semestres des exercices 2006 et 2005, des tranches de 2,2 millions $ et de 1,7 million $ des flux de trésorerie ont été respectivement utilisées dans les éléments du fonds de roulement (à l'exclusion des éléments du fonds de roulement liés aux acquisitions à la date d'entrée en vigueur des opérations qui sont comptabilisées au poste Acquisitions d'entreprises qui figure à la rubrique Activités d'investissement de l'état des flux de trésorerie). L'utilisation du fonds de roulement découle principalement de l'augmentation des débiteurs, étant donné qu'une tranche importante des services annuels de soutien de produits est facturée dans les six premiers mois de l'exercice.

Activités d'investissement

Nos principales activités d'investissement comprennent les acquisitions d'entreprises, les frais de développement (frais capitalisés internes) et l'acquisition d'immobilisations.

Au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006, la Société a affecté 3,8 millions $ en flux de trésorerie relativement à des contreparties payées (déduction faite de l'encaisse aux bilans des sociétés acquises) pour conclure l'acquisition de VSI, alors qu'il n'y a pas eu d'acquisitions au deuxième trimestre de 2005. Se reporter à la note 6 des états financiers consolidés vérifiés pour avoir plus de détails sur la répartition des prix d'achat et sur d'autres aspects de ces acquisitions.

Au cours du semestre terminé le 30 avril 2006, des flux de trésorerie ont été affectés comme suit relativement à des acquisitions (déduction faite de l'encaisse aux bilans des sociétés acquises) : i) MBI - 3,2 millions $; ii) Data One - 1,2 million $; et (iii) VSI - 3,7 millions $.

Au cours des trimestres terminés les 30 avril 2006 et 2005, la Société a capitalisé des frais de développement internes totalisant respectivement 1,5 million $ et 0,9 million $ (déduction faite des crédits applicables). Pour le semestre, les frais de développement internes capitalisés se sont élevés à 3,1 millions $ en 2006 en regard de 1,6 million $ en 2005. L'augmentation est attribuable à l'exécution des travaux de développement liés à une gamme croissante de produits, qui résulte des divers regroupements et acquisitions d'entreprises de la Société au cours des périodes passées, et aux efforts d'intégration de produits et de données qui ont cours actuellement, comme il est expliqué dans l'introduction et à la section 3 du présent rapport. Ces augmentations ne comprennent pas les dépenses découlant des acquisitions de MBI, VSI et Data One, mais elles comprennent les dépenses capitalisées par ces entreprises suivant leur acquisition.

Au cours des trimestres terminés les 30 avril 2006 et 2005, la Société a dépensé respectivement 353 000 $ et 354 000 $ relativement à l'acquisition d'immobilisations, soit principalement des ordinateurs et des logiciels, et à des améliorations locatives. Pour le semestre, les dépenses se sont élevées à 551 000 $ en 2006 et à 518 000 $ en 2005. Aucun grand projet n'a été entrepris au cours de ces périodes et il s'agit essentiellement de dépenses de maintien. Ces ajouts ne comprennent pas les dépenses découlant des acquisitions de MBI, VSI et Data One, mais comprennent les dépenses engagées par ces entreprises suite à leur acquisition.

Activités de financement

Au cours du trimestre terminé le 30 avril 2006, une tranche de 700 000 $ de la dette à long terme a été remboursée par la Société, ce qui comprenait le remboursement complet d'un prêt pour des améliorations locatives à un taux d'intérêt de 10 % à raison de 651 000 $ et de 49 000 $ selon un calendrier de remboursement prévu au contrat. Cela se compare à un remboursement de 45 000 $ selon un calendrier prévu au contrat au cours du trimestre terminé le 30 avril 2005.

Au cours du semestre terminé le 30 avril 2006, outre les paiements mentionnés ci-dessus, une tranche de 59 000 $ de la dette bancaire a été remboursée par la Société, lequel montant a été pris en charge à la clôture de l'acquisition de MBI le 1er décembre 2005. Une tranche additionnelle de 67 000 $ a également été remboursée au premier trimestre de l'exercice 2006 selon le calendrier de remboursement normal. Au cours du semestre terminé le 30 avril 2005, la Société a conclu avec succès (le 8 décembre 2004) un premier appel public à l'épargne (PAPE) et a inscrit ses actions ordinaires à la Bourse de Toronto pour un produit net de 30,8 millions $. Au premier semestre de 2005, les frais d'émission d'actions associés au PAPE se sont établis à 2,7 millions $ (déduction faite des impôts connexes), lesquels ont été imputés au déficit. Au cours du premier semestre de 2005, une tranche de 0,9 million $ a également servi à racheter la totalité des actions privilégiées de catégorie D en circulation dans le cadre de la restructuration du capital-actions qui a eu lieu parallèlement à la clôture du PAPE. Avant leur rachat, la Société a payé 17 000 $ en dividendes sur les actions privilégiées au cours du premier trimestre de 2005. Au cours des semestres terminés les 30 avril 2006 et 2005, l'exercice d'options sur actions ordinaires a donné lieu à des rentrées de fonds de respectivement 70 000 $ et 98 000 $.

SOURCES DE FINANCEMENT ET BILAN
Données des bilans consolidés
(en milliers de $ US)
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------
                                   30 avril 2006    31 octobre 2005
-------------------------------------------------------------------
                                    (non vérifié)
                                               $                  $
Espèces et quasi-espèces                  21 694              5 534
Placements temporaires                    12 256             35 967
Fonds de roulement (y compris
 les produits reportés)                   24 991             33 568
Total de l'actif                          95 118             78 964
Produits reportés                         14 058              8 715
Dette à long terme (y compris
 la tranche échéant à moins d'un an)         720              1 404
Total des capitaux propres                64 705             58 789
-------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------

Au 30 avril 2006, le fonds de roulement de la Société s'établissait à 25,0 millions $ comparativement à 33,6 millions $ à la fin de l'exercice 2005. Les principaux éléments qui ont contribué à la diminution du fonds de roulement pour le trimestre terminé le 30 avril 2006 sont : i) les flux de trésorerie affectés à la clôture des acquisitions de MBI, VSI et Data One, et; ii) le fonds de roulement acquis grâce à ces opérations, y compris les débiteurs acquis qui sont plus que contrebalancés par les soldes des créditeurs et des produits reportés pris en charge. Ces éléments ont été à leur tour compensés par des débiteurs découlant d'une hausse du volume d'affaires global et par une augmentation du nombre de contrats en cours, lesquels éléments ont été compensés partiellement par une augmentation des produits reportés et des créditeurs au cours de la période.

A notre avis, l'encaisse, les placements et les flux de trésorerie provenant de l'exploitation prévus suffiront pour satisfaire nos besoins relatifs au fonds de roulement, aux obligations contractuelles, aux dépenses en immobilisations et au programme d'expansion des affaires dans un avenir prévisible. De plus, la Société dispose de facilités de crédit bancaire autorisées, non utilisées, de 5,0 millions $ CA pour ses besoins d'exploitation courants. En outre, 20-20 Technologies SAS, filiale en propriété exclusive de la Société, a des facilités de crédit autorisées, non utilisées, pour ses besoins d'exploitation courants totalisant près de 310 000 EUR.

Variations des éléments du bilan

Les variations des éléments du bilan au 30 avril 2006 par rapport à la fin de l'exercice 2005, le 31 octobre 2005, ont découlé principalement de la clôture des acquisitions de MBI, VSI et Data One, selon lesquelles la Société a fait l'acquisition de divers éléments du fonds de roulement et a attribué une tranche des contreparties versées aux actifs incorporels dans le bilan consolidé (y compris les frais de développement acquis, les listes de clients - qui figurent aux postes Autres actifs et Ecarts d'acquisition). Le lecteur doit se reporter à la note 6 des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés pour plus de détails concernant la comptabilisation des acquisitions d'entreprises réalisées au cours du semestre terminé le 30 avril 2006.

En plus d'avoir augmenté par suite des acquisitions, les frais de développement sont également plus élevés par rapport aux niveaux de fin d'exercice en raison de la capitalisation des frais de recherche et de développement, comme il est expliqué à la section 3 du présent rapport.

Les éléments du bilan ont aussi varié en raison de fluctuations des taux de change entre les périodes. Le taux de conversion retenu pour convertir les éléments du bilan de la monnaie de mesure, soit le dollar canadien, vers la monnaie de présentation, le dollar américain, s'est établi à 1,203 $ CA au 30 avril 2006, en regard de 1,1801 $ CA au 31 octobre 2005.
Information sur le capital-actions
--------------------------------------------------------------------
                                           Emises au       Emises au
                          Autorisées   30 avril 2006     31 mai 2006
--------------------------------------------------------------------
                                        (non vérifié)   (non vérifié)
Actions
 ordinaires          Nombre illimité      18 800 837      18 800 837
Actions
 privilégiées        Nombre illimité          Aucune          Aucune
--------------------------------------------------------------------
Options d'achat
 d'actions - émises
 et en cours
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------

5. CONTROLES ET PROCEDURES DE COMMUNICATION DE L'INFORMATION

Le chef de la direction et le chef de la direction financière ont la responsabilité d'établir et de maintenir les contrôles et procédures de communication de l'information pour la Société. Les contrôles et procédures de communication de l'information ont été effectués sous la surveillance du chef de la direction et du chef de la direction financière pour fournir l'assurance raisonnable que l'information importante relative à la Société est communiquée à la direction dans la période au cours de laquelle les dépôts annuels sont faits. Même si aucune procédure officielle n'a été établie, à la fin de l'exercice 2005, le chef de la direction et le chef de la direction financière de la Société étaient satisfaits de l'efficacité des contrôles et procédures de communication de l'information de la Société.

6. DONNEES FINANCIERES TRIMESTRIELLES

Les informations trimestrielles suivantes ont été présentées sur la même base que les états financiers consolidés vérifiés, et tous les redressements nécessaires ont été inclus dans les montants figurant ci-après pour présenter avec justesse les résultats trimestriels non vérifiés qui doivent être lus en parallèle avec nos états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférentes. Les résultats d'exploitation trimestriels ne doivent pas être considérés comme une indication des résultats de toute période future.
Principales informations financières non vérifiées trimestrielles
(en milliers de $ US, sauf les montants par action)
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
                T1-     T4-    T3-    T2-    T1-    T4-    T3-    T2-
              2006    2005   2005   2005   2005   2004   2004   2004
                 $       $      $      $      $      $      $      $
--------------------------------------------------------------------
Comme
 présenté
 Produits   12 036  10 850 10 699 10 098  8 828  9 975  8 490  9 688

 Bénéfice
  net          773   1 415  1 392  1 217    238    403    436    627

 Bénéfice de
  base par
  action      0,04    0,08   0,07   0,07   0,02   0,04   0,05   0,07
 Bénéfice
  dilué par
  action      0,04    0,07   0,07   0,06   0,02   0,04   0,04   0,07

Ajustés compte
 tenu des
 éléments de
 fin
 d'exercice(1)
 Produits      s.o. 10 850 10 699 10 098  8 828    s.o.   s.o.   s.o.
 Bénéfice
  net          s.o.  1 030  1 539  1 366    327    s.o.   s.o.   s.o.
 Bénéfice de
  base par
  action       s.o.   0,05   0,08   0,07   0,02    s.o.   s.o.   s.o.
 Bénéfice
  dilué par
  action       s.o.   0,05   0,08   0,07   0,02    s.o.   s.o.   s.o.
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------
i. Le montant de capitalisation comptabilisé au quatrième trimestre 
   de l'exercice 2005 aux fins des ajustements des périodes 
   précédentes totalise environ 670 000 $. Déduction faite de la 
   dotation aux amortissements connexe, les ajustements représentent
   une réduction de 590 000 $ des frais de recherche et de 
   développement du quatrième trimestre. Le montant de 590 000 $ 
   englobe respectivement 137 000 $, 225 000 $ et 228 000 $ pour 
   les premier, deuxième et troisième trimestres de l'exercice 2005.

7. AUTRES RENSEIGNEMENTS

Le lecteur doit se reporter aux états financiers consolidés vérifiés de la Société, aux notes y afférentes et au rapport de gestion de l'exercice terminé le 31 octobre 2005 pour toute information supplémentaire relative à nos arrangements hors bilan, aux obligations contractuelles, aux conventions comptables, à l'utilisation d'estimations comptables, aux modifications futures des conventions comptables et aux risques et incertitudes, car il n'y a pas eu de changements notables de ces éléments depuis que la Société a présenté ses résultats de 2005.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 aoû 2017
TORONTO, August 18, 2017 /PRNewswire/ -- Fleet Complete dévoile sa plateforme web de nouvelle génération avec une expérience utilisateur entièrement repensée et un ensemble de fonctionnalités robuste.   Fleet Complete®, un important fournisseur...

17 aoû 2017
Wonder Woman no 1, Sensation Comics no 1 et All-Star Comics no 8 seront mis en vente; une part des profits sera remise à Trafficking Hope SAN JOSE, Californie, 17 août 2017 /CNW/ - Trois des plus rares bandes dessinées Wonder Woman de tous les...

17 aoû 2017
La compétition de cette année demande aux participants de penser au futur et de développer un concept de transport/mobilité pour la candidature de la ville de Los Angeles afin d'accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques d'été 2060  LOS...

17 aoû 2017
Hulu, Spotify, Teads, comScore, DoubleVerify, Integral Ad Science et Moat comptent parmi les premiers éditeurs et partenaires technologiques qui soutiennent l'initiative planétaire pour une meilleure visibilité Les partenaires étudieront les...

17 aoû 2017
Hulu, Spotify, Teads, comScore, DoubleVerify, Integral Ad Science et Moat comptent parmi les premiers éditeurs et partenaires technologiques à adopter ce nouvel effort en direction d'une visibilité supérieure Les partenaires s'apprêtent à étudier...

17 aoû 2017
MONTRÉAL, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Le président et chef de la direction d'Outgo, Yanik Guillemette, est fier d'annoncer la nomination de Jules Marcoux au poste de Chief Marketing Officer (CMO). Jules a pour mission d'accélérer la croissance et...




Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 13:05 et diffusé par :