Le Lézard

Octroi d'un financement supplémentaire de 600 millions de dollars pour améliorer les progrès des élèves



TORONTO, le 12 juin /CNW/ -- Le gouvernement McGuinty prend des mesures radicales pour modifier la

formule de financement, offrant ainsi une plus grande responsabilité,

simplicité, clarté et transparence

TORONTO, le 12 juin /CNW/ - Pour la troisième année consécutive, le gouvernement McGuinty augmente son investissement dans les écoles de l'Ontario financées par les deniers publics, afin de continuer à améliorer les résultats des deux millions d'élèves de la province, a annoncé aujourd'hui la ministre de l'Éducation, Mme Sandra Pupatello.

"Nous sommes d'accord avec les familles ontariennes qui souhaitent que leurs enfants aient droit à une éducation publique optimale", a déclaré Mme Pupatello, alors qu'elle expliquait les Subventions pour les besoins des élèves 2006-2007. "C'est la raison pour laquelle nous investissons 600 millions de dollars de plus dans nos écoles - portant notre investissement total à 17,5 milliards de dollars - pour veiller à ce que l'effectif des classes diminue, les résultats en lecture, écriture et mathématiques continuent de s'améliorer et un plus grand nombre d'élèves du palier secondaire obtiennent leur diplôme."

"Cette hausse notable du financement prouve clairement l'engagement réel de la ministre et du gouvernement envers l'éducation publique", a affirmé le président de l'Ontario Catholic School Trustees' Association, M. Bernard Murray.

Cet investissement accru, annoncé aujourd'hui, permettra de renforcer les objectifs principaux du gouvernement concernant l'amélioration du rendement des élèves. En effet, le gouvernement souhaite que 75 pour cent des élèves âgés de 12 ans respectent les normes provinciales en lecture, écriture et mathématiques d'ici à 2008, et que 85 pour cent des élèves des écoles secondaires obtiennent leur diplôme d'ici à 2010.

Voici quelques exemples du financement spécifique accordé à l'appui de ces priorités :

    <<
    -  95 millions de dollars pour le recrutement de 1 200 nouveaux
       enseignants et enseignantes au primaire, pour que les élèves les plus
       jeunes aient droit à une plus grande attention individuelle
    -  71 millions de dollars pour l'embauche de 980 nouveaux enseignants et
       enseignantes spécialisés au palier élémentaire dans des matières comme
       la musique, l'éducation physique et les arts
    -  19 millions de dollars pour le recrutement de 300 autres enseignantes
       et enseignants pour la réussite des élèves, afin d'aider les élèves du
       palier secondaire qui éprouvent des difficultés
    -  10 millions de dollars en soutien supplémentaire accordés aux conseils
       de langue française
    -  500 millions de dollars pour de nouveaux travaux de réparation et de
       rénovation dans les écoles.
    >>


"Notre engagement envers l'excellence du système d'éducation publique ne fléchit pas", a constaté Mme Pupatello. "L'effectif des classes dans les premières années diminue et les résultats des élèves de l'Ontario s'améliorent. L'investissement consenti par notre gouvernement permettra encore d'améliorer la situation sur ces fronts l'année prochaine."

Le gouvernement McGuinty réforme aussi le financement de l'éducation pour accroître la transparence et la responsabilité. Les changements annoncés aujourd'hui signifient que les Ontariennes et les Ontariens sauront exactement comment l'investissement du gouvernement bénéficie aux élèves. Le nouveau modèle de financement prévoira également un financement ciblé pour les directrices et directeurs d'école, les directrices et directeurs adjoints, les secrétaires et les fournitures scolaires dans chaque école de la province, quelle que soit sa taille. Pour la première fois en presque une décennie, il veillera spécifiquement à ce que le financement accordé pour les salaires du personnel enseignant corresponde aux coûts réels.

"Cette annonce de financement additionnel est une nouvelle encourageante pour les conseils scolaires catholiques de langue française", a déclaré la présidente de l'Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques, Mme Dorothée Petit-Pas.

En 2004-2005, une moyenne de 62 pour cent des élèves de l'Ontario ont respecté ou dépassé la norme provinciale en lecture, écriture et mathématiques, soit une amélioration par rapport à la moyenne de 54 pour cent ayant atteint ce niveau en 2002-2003. Le taux d'obtention de diplôme d'études secondaires a également augmenté, passant de 68 pour cent à 71 pour cent.

En septembre prochain, cela fera trois années complètes que le gouvernement a accordé une augmentation extraordinaire du financement sur quatre ans, destinée aux écoles publiques de l'Ontario. Comme cela a été annoncé dans le budget provincial 2006 du mois de mars, outre les Subventions pour les besoins des élèves, nous accorderons aussi un financement supplémentaire de 200 millions de dollars en 2006-2007 pour améliorer les résultats en littératie et mathématiques, pour les programmes en français, pour le perfectionnement professionnel du personnel enseignant et des directrices et directeurs d'école, pour les initiatives axées sur la réussite des élèves, pour l'implication des parents et pour la santé et la sécurité dans les écoles. Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement McGuinty a augmenté le financement par élève de presque 1 600 $, soit une augmentation de 21 pour cent.

Outre l'annonce faite aujourd'hui, la ministre a récemment annoncé une nouvelle approche dans le secteur de l'éducation de l'enfance en difficulté qui accordera 50 millions de plus pour le soutien des élèves. La ministre a aussi annoncé des réformes qui permettront de simplifier le mode de prestation des programmes d'éducation de l'enfance en difficulté et de modifier nos méthodes d'évaluation afin d'améliorer les résultats des élèves qui méritent notre plus grande attention. Le montant supplémentaire de 23 millions de dollars a aussi été annoncé pour aider la Fédération des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, l'Ontario English Catholic Teachers' Association, l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens, l'Ontario Secondary School Teachers' Federation, l'Elementary Teachers' Federation of Ontario, de même que les conseils scolaires à offrir au personnel enseignant de l'Ontario davantage de programmes de perfectionnement professionnel.

"Plus l'investissement au chapitre de l'éducation sera important, plus notre responsabilité envers la population de l'Ontario sera grande", a ajouté Mme Pupatello. "Les parents et tous les intervenants en éducation doivent savoir comment nous dépensons les fonds affectés à l'éducation et comment les élèves bénéficient de ce financement."

    <<
    Available in English

                              www.edu.gov.on.ca
                       www.resultatsontario.gouv.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 10:29 et diffusé par :