Le Lézard

Première réunion publique de Postes Canada : preuve de transparence ou poudre aux yeux?



OTTAWA, le 12 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 12 juin /CNW Telbec/ - Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) est d'avis que les enjeux seront de taille demain lors de la première réunion publique de Postes Canada, qui aura lieu dans la salle Provencher de l'hôtel Fort Garry, à Winnipeg.

"Nous sommes très heureux que Postes Canada prenne l'initiative de partager avec la population ses projets actuels et futurs, a déclaré Deborah Bourque, présidente nationale du STTP. Comme vous le savez, le STTP exige de Postes Canada qu'elle fasse preuve de transparence et qu'elle tienne un débat public sur ses projets quant à l'avenir du service postal public. Nous espérons que cette réunion marquera la première étape d'un processus plus ouvert et plus démocratique qu'il ne l'est actuellement."

Mme Bourque a cependant exprimé certaines préoccupations, faisant remarquer que la réunion aurait lieu de 10 h à midi, période où la grande majorité des membres du STTP de la région de Winnipeg seront au travail ou au lit après avoir travaillé le quart de nuit. De plus, une réunion tenue dans la matinée risque de ne pas convenir aux petites entreprises et à d'autres groupes qui s'intéressent au dossier.

"Les récents problèmes relatifs à la livraison en zone rurale, ainsi que la fermeture du centre de tri de Québec, témoignent de la tendance inquiétante de Postes Canada à prendre des décisions qui nuisent aux travailleurs et travailleuses et aux membres de la collectivité, et ce, sans aucune forme de préavis, a indiqué Mme Bourque. Voilà pourquoi nous exigeons de Postes Canada qu'elle nous fournisse ses documents de planification et c'est aussi pourquoi nous sommes préparés à recourir à une action de désobéissance civile non violente, le 19 juin prochain, pour nous procurer ces documents. La réunion publique prévue pour demain donnera à Postes Canada la possibilité de nous remettre les documents que nous lui demandons et de faire en sorte que notre action directe, prévue pour le 19 juin, ne soit plus nécessaire. Postes Canada appartient à la population et il est temps qu'elle fasse preuve de transparence."


Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 10:21 et diffusé par :