Le Lézard

Appel de l'Ontario à la justice et à une nouvelle approche du déséquilibre fiscal



OAKVILLE, ON, le 12 juin /CNW/ -- L'Ontario appelle à un Ontario fort pour un Canada fort

OAKVILLE, ON, le 12 juin /CNW/ - L'Ontario lance un appel au gouvernement fédéral pour trouver une nouvelle approche du déséquilibre fiscal au Canada qui serait juste pour tous les Canadiens et Canadiennes, a annoncé, aujourd'hui, la ministre des Affaires intergouvernementales, Marie Bountrogianni, D. Ed.

"Il est évident que le gouvernement fédéral dispose de plus de revenus qu'il n'en a besoin pour remplir ses responsabilités, alors que les provinces et territoires n'en ont pas assez pour remplir leurs responsabilités, a décrété Mme Bountrogianni. Les provinces ont toutes besoin d'une plus grande part des revenus afin de pouvoir maintenir les programmes de haute qualité qu'elles fournissent aux habitants du pays."

Dans un discours qu'elle a prononcé devant la Chambre de commerce d'Oakville, la ministre Bountrogianni a affirmé qu'il était impératif d'éliminer le déséquilibre fiscal pour tous les Canadiens, y compris les 39 pour cent de la population canadienne qui vivent en Ontario. Ce déséquilibre fiscal mine la capacité de bâtir un Ontario fort pour un Canada fort. Il nuit à la prestation des services publics importants, comme les soins de santé, l'éducation, l'infrastructure et d'autres programmes sociaux.

À l'heure actuelle, le gouvernement fédéral transfert à l'Ontario un financement par habitant inférieur à celui qu'il transfert aux autres provinces. L'Ontario reçoit 86 $ de moins par habitant dans le cadre du Transfert canadien en matière de santé et du Transfert canadien en matière de programmes sociaux du gouvernement fédéral que les provinces bénéficiaires de la péréquation. En fait, l'Ontario est au bas de la liste en termes de soutien pour l'éducation postsecondaire, bien que la province soit imposée au niveau de la moyenne nationale.

Pour l'avenir, l'Ontario veut voir des solutions au déséquilibre fiscal qui bénéficient à tous les Canadiens et Canadiennes, quelle que soit la province où ils habitent.

"Les Ontariens sont déterminés à remplir leurs responsabilités pour bâtir un Canada fort et prospère, mais tous les Canadiens doivent être traités équitablement, a ajouté Mme Bountrogianni. En dehors du programme de péréquation existant, les transferts fédéraux aux provinces devraient se fonder sur un système de montant égal par habitant."

Available in English

    <<
                              www.mia.gov.on.ca
                             www.strongontario.ca
    >>



Communiqué envoyé le 12 juin 2006 à 09:49 et diffusé par :