Le Lézard
Classé dans : Santé

Une décision insensée et irresponsable !



MONTRÉAL, le 10 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 10 juin /CNW Telbec/ - L'État menace les médecins spécialistes d'une loi spéciale. Or, la seule raison démocratiquement valable pour emprunter une telle voie survient lorsque l'ordre public est perturbé. Ce n'est pas le cas. Les médecins spécialistes n'ayant exercé absolument aucun moyen de pression.

Toute la position de l'État repose sur sa volonté d'observer le "cadre financier" sur lequel sont basées toutes les offres faites ou imposées aux employés du secteur public. Les médecins spécialistes ne s'y sont aucunement adressé et ne l'ont donc pas contesté. Rien n'indique que les médecins spécialistes soient ou ne soient pas disposés à les accepter.

Le litige repose sur un rattrapage tarifaire rendu nécessaire à cause d'écarts tarifaires devenus intolérables entre les médecins spécialistes du Québec et ceux du reste du pays.

Les médecins spécialistes ont à date emprunté la voie de la modération, de la négociation normale et demandent maintenant la médiation.

Dans un premier temps, madame Jérôme-Forget et monsieur Couillard refusent catégoriquement toute médiation sur la question du rattrapage.

Ensuite, l'un et l'autre admettent et clament haut et fort : il est vrai que les actes exercés par les médecins spécialistes sont bien moins payés qu'ailleurs au Canada.

Puis, ils tonnent que la médiation est inutile car ils n'y donneront pas suite, prévoyant donc implicitement qu'une éventuelle médiation conclura à la nécessité d'un rattrapage justifié.

Finalement, ils en viennent à proposer une médiation dont ils exigent que les conclusions ne soient livrées qu'en 2008 !!!

Les médecins sont stupéfaits. Dans la même semaine, on affirme qu'on ne donnera jamais suite à une médiation et on la propose ensuite en exigeant de "cacher les résultats", pour finalement brandir le spectre d'une loi spéciale, laquelle ne s'adresse même pas au problème du rattrapage.

Pourquoi donc prendre le risque de perturber le réseau de la santé ne serait-ce que par l'amertume et la démotivation que cette mesure engendrera ?

Pourtant, il y a une voie honorable et raisonnable de solution à ce litige. En effet, si la présidente du Conseil du Trésor est honnête et croit vraiment en ce qu'elle dit, à savoir que les actes exercés par les médecins spécialistes sont moins bien payés qu'ailleurs, qu'un rattrapage est justifié, qu'elle accepte la voie de la médiation, alors que les médecins n'ont manifesté aucune opposition à son cadre financier, pourquoi ne propose-t-elle pas de s'engager de respecter et appuyer les recommandations d'un médiateur ? Ne resterait alors qu'à déterminer la période sur laquelle ce rattrapage serait fait ? Les médecins spécialistes ayant toujours manifesté leur bonne foi dans ce dossier, n'éviterait-on pas tous ainsi plusieurs années d'inconfort public ?

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:47
Suite à l'acquisition de VWR en 2017, Avantor® présente aujourd'hui un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle marquant la position de la société comme fournisseur mondial chef de file de produits, de services et de solutions pour les...

à 09:43
Suite à l'acquisition de VWR en 2017, Avantor® présente aujourd'hui son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle traduisant sa position de fournisseur mondial de premier plan de produits, services et solutions destinés aux professionnels des...

à 09:10
Suivant des règlements qui entreront en vigueur le 19 juillet prochain, les optométristes du Québec pourront contribuer davantage à rendre accessible à la population les soins de première ligne requis pour le traitement de divers problèmes oculaires....

à 09:00
Inforoute Santé du Canada (Inforoute) a publié aujourd'hui une demande d'expression d'intérêt (DEI) afin d'inviter les parties intéressées à démontrer en quoi elles peuvent contribuer au développement et à l'exploitation de la Passerelle ACCÈS (la...

à 07:23
LindaCare, une société de santé numérique spécialisée dans le monitorage à distance pour la gestion des maladies chroniques, a annoncé aujourd'hui que le Dr Robert Lerman, M.D., rejoindra LindaCare en tant que directeur médical et vice-président des...

à 07:07
L?entreprise Edge Pharmacy Services, LLC, est heureuse d?annoncer son acquisition d?Apolab ULC de Mississauga, Ontario. Edge est une entreprise d?impartition 503B basée aux États-Unis qui connaît une croissance rapide et dont la structure d?affaires...




Communiqué envoyé le 10 juin 2006 à 14:41 et diffusé par :