Le Lézard
Classé dans : Santé, Le virus Ebola

Le gouvernement du Canada et des partenaires financent de nouvelles recherches sur le VIH et le sida



Priorité aux hommes qui vivent avec le VIH/sida ou qui sont à risque

TORONTO, le 1er déc. 2014 /CNW/ - Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), en partenariat avec la Fondation canadienne de recherche sur le sida (CANFAR) et le Réseau ontarien de traitement du VIH (ROTV), ont annoncé aujourd'hui le soutien de trois projets de recherche visant à s'attaquer à des problèmes de santé liés au VIH/sida qui touchent les hommes.

Au Canada, les hommes ont une espérance de vie moyenne plus courte que les femmes, ils ont tendance à se prévaloir des services de santé moins fréquemment que les femmes, et ils affichent un taux de mortalité plus élevé pour certaines des principales causes de décès. L'initiative de recherche des IRSC sur la santé des garçons et des hommes permettra de soutenir des projets qui portent sur ces questions en général, ainsi que dans le contexte particulier du VIH, dans le but de trouver de meilleurs traitements et d'améliorer la santé des garçons et des hommes au Canada.

Le VIH demeure une préoccupation au Canada, en particulier chez les populations vulnérables. Des approches créatives et novatrices s'imposent sur les plans de la prévention, des soins et du traitement. Ce partenariat entre les IRSC, le ROTV et CANFAR renforcera la coordination à l'échelle canadienne des efforts de recherche et des investissements en faveur des principales populations touchées par le VIH au Canada.

En bref

Citations

« Des partenariats tels que ceux avec le ROTV et CANFAR sont essentiels pour une intervention coordonnée contre le VIH au Canada. Chacun de ces projets porte sur des questions importantes pour les Canadiens qui vivent avec le VIH ou qui sont à risque et contribue utilement à l'excellent travail déjà en cours dans tout le pays. Grâce à ces projets concertés, nous améliorerons la santé des Canadiens et leur procurerons des services de santé plus efficaces. »

Dr Marc Ouellette
Directeur scientifique, Instituts de recherche en santé du Canada

« Le ROTV est ravi de soutenir ces équipes dynamiques. Nous croyons que leur recherche aura une influence positive sur la santé et la vie des hommes gais et des hommes hétérosexuels qui vivent avec le VIH ou qui sont à risque, en Ontario, au Canada et dans le monde. De toute évidence, ces équipes comprennent bien les facteurs complexes et interreliés qui influent sur la santé des hommes et leurs décisions à cet égard, et leurs travaux devraient donner lieu à des interventions efficaces en matière de prévention et de traitement. » 

Dr Sean Rourke
Directeur général et scientifique, Réseau ontarien de traitement du VIH

« CANFAR est heureuse de pouvoir s'allier au gouvernement du Canada et au Réseau ontarien de traitement du VIH pour cofinancer des recherches cruciales afin que nous soyons en mesure d'annoncer, à une future Journée mondiale du sida, une réduction significative des infections par le VIH chez les homosexuels et les HRSH. »

Christopher Bunting
Président et chef de la direction, Fondation canadienne de la recherche sur le sida

Produits complémentaires

Résumés de projet : Initiative de recherche sur la santé des garçons et des hommes

FICHE DE RENSEIGNEMENTS
Projets de recherche sur le VIH/sida financés par la subvention
d'équipe sur la santé des garçons et des hommes des IRSC

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont lancé la possibilité de financement Subvention d'équipe : Renforcer la recherche en vue d'améliorer la santé des garçons et des hommes en novembre 2013, en partenariat avec le Réseau ontarien de traitement du VIH (ROTV), la Fondation canadienne de recherche sur le sida (CANFAR) et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

En tout, huit projets de recherche sont financés dans le cadre de cette initiative. Les trois projets suivants se rapportent précisément au VIH/sida.

 

Titre :

Dépistage du VPH et évaluation de vaccins chez les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes

Chercheur principal :

Dr Irving E. Salit, Réseau universitaire de santé (Toronto, Ontario)

Fonds :

Total : 1 500 000 $

IRSC : 750 000 $

ROTV : 750 000 $

Résumé :

Les hommes ont tendance à sous?utiliser les ressources de santé et souvent, à ne pas participer à nombre de programmes de dépistage et de prévention. Le virus du papillome humain (VPH) est responsable de l'infection transmise sexuellement la plus répandue dans le monde, et y sont particulièrement exposés les hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes (HRSH). On connaît mal le dépistage et le traitement du VPH anal, les marqueurs chez les personnes à risque, et les programmes de dépistage structurés.


 

L'équipe réunit des spécialistes locaux de renommée internationale dans le domaine du VPH et de l'immunologie de la maladie pour améliorer le dépistage du VPH et la prise en charge des HRSH séropositifs pour le VIH. Les chercheurs veulent aussi comprendre comment cette infection commune favorise la transmission du VIH. Enfin, le projet portera sur des façons d'améliorer les soins (p. ex. dépistage du cancer anal) ainsi que sur des questions de prévention (p. ex. vaccination).


 

On s'attend à ce que ce projet ait une incidence directe sur les soins et la prévention du VPH au Canada.

Titre :

Prévention du VIH chez les hommes gais et bisexuels : étude multicentrique et mise en place de nouvelles interventions pour la prévention du VIH

Chercheur principal :

Dr Trevor Hart, Université Ryerson (Toronto, Ontario)

Fonds :

Total : 1 500 000 $

IRSC : 500 000 $

ROTV : 500 000 $

CANFAR : 500 000 $

Résumé :

Cette équipe de recherche pancanadienne étudiera les disparités dans l'accès à la prévention et au traitement du VIH à Vancouver, à Toronto et à Montréal. Elle sera guidée par les intervenants de la communauté, et utilisera ses ressources pour former et encadrer de nouveaux chercheurs dans le domaine.


 

Les conclusions de l'étude inspireront l'élaboration de trois programmes de prévention du VIH et de promotion de la santé sexuelle. Ces programmes seront évalués dans le cadre d'essais réalisés selon une approche scientifique.


 

On s'attend à ce que le projet permette de réduire la transmission du VIH et des ITS et les infections connexes chez les hommes gais, bisexuels et autres hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes. L'équipe communiquera les résultats de sa recherche à des publics universitaires et communautaires afin que les connaissances acquises aient des applications pratiques.

Titre :

Réduire la vulnérabilité au VIH et promouvoir la résilience chez les hommes africains, caribéens et noirs se déclarant hétérosexuels en Ontario

Chercheuse principale :

Dre Josephine Wong, Université Ryerson (Toronto, Ontario)

Fonds :

Total : 1 500 000 $

IRSC : 500 000 $

ROTV : 1 000 000 $

Résumé :

La recherche montre que les hommes africains, caribéens et noirs (ACN) hétérosexuels font face à des inégalités sociales qui les rendent plus vulnérables au VIH. Par contre, la recherche, les politiques et les programmes actuels en matière de VIH en Ontario ne correspondent pas aux besoins et aux intérêts de ces hommes, et ne réussissent pas à les faire participer aux réponses communautaires au VIH.


 

Ce programme de recherche porte sur les risques et les vulnérabilités, ainsi que sur la résilience individuelle et collective des hommes ACN et de leurs communautés. L'équipe de recherche se servira d'approches d'habilitation et de renforcement de la capacité des communautés pour obtenir l'engagement et la mobilisation des hommes ACN se déclarant hétérosexuels, des fournisseurs de services et des parties concernées à Toronto, à London, à Ottawa et à Windsor.


 

Les connaissances nouvelles que doit procurer le projet contribueront à la création et à la mise en oeuvre de programmes de lutte contre le VIH, de recherche inclusive et de politiques adaptées pour réduire les disparités relativement au VIH chez les hommes ACN hétérosexuels et dans leurs communautés en Ontario. Par des stratégies d'engagement communautaire, le projet favorisera la participation durable des hommes ACN et les partenariats intersectoriels dans les réponses communautaires au VIH. L'équipe aidera en outre à préparer la prochaine génération de chercheurs sur le VIH en Ontario.

Liens connexes

CANFAR

ROTV [en anglais seulement]

IRSC
Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et d'en favoriser l'application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de soins de santé pour les Canadiens. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 700 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada. www.cihr-irsc.gc.ca

ROTV
Le Réseau ontarien de traitement du VIH (ROTV) réunit les personnes vivant avec le VIH, les organismes communautaires, les fournisseurs de soins, les responsables des politiques gouvernementales, les éducateurs et les chercheurs qui collaborent activement à la stratégie ontarienne de lutte contre le VIH/sida. Le ROTV soutient et réalise des recherches de qualité en vue d'aider à enrayer l'épidémie de VIH, et partage les meilleures données disponibles avec les intervenants qui peuvent les mettre en pratique www.ohtn.on.ca [en anglais seulement]

À propos de CANFAR
La Fondation canadienne de recherche sur le sida est le seul organisme caritatif autonome au Canada qui vise l'éradication du VIH/sida à l'aide de la recherche. En finançant des recherches canadiennes prometteuses sur le sida et en sensibilisant le public par des campagnes d'information, CANFAR travaille à éliminer le sida dans le monde. Depuis 1987, CANFAR a versé plus de 18 millions de dollars à des projets de recherche sur le VIH et le sida. www.CANFAR.com

SOURCE Instituts de recherche en santé du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

8 déc 2017
Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 42 récipiendaires de divers secteurs au pays le mardi 12 décembre 2017, à 10 h 30, durant une...

30 nov 2017
Le 29 novembre dernier à Toronto, Dr Gary Kobinger, microbiologiste, chercheur et directeur du Centre de recherche en infectiologie (CRI) du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, professeur à la Faculté de médecine de l'Université...

30 nov 2017
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, ont fait aujourd'hui la déclaration commune qui suit pour féliciter les lauréats pour l'année 2017 du Prix principal de la...

12 sep 2017
Merck , connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a annoncé aujourd'hui la disponibilité d'ISENTRESS® HD, une nouvelle...

21 aoû 2017
Des chercheurs de l'Université Laval et de partout au Canada travaillent d'arrache-pied pour créer de nouvelles connaissances scientifiques et s'attaquer aux problèmes de santé les plus urgents qui touchent les Canadiens à l'heure actuelle....

20 jui 2017
Le gouvernement du Canada est déterminé à assurer la santé et la sécurité des Canadiens grâce à une meilleure protection de la santé publique. Améliorer le laboratoire de niveau de confinement 4 (NC4) du Canada est essentiel pour renforcer la...




Communiqué envoyé le 1 décembre 2014 à 10:34 et diffusé par :