Le Lézard
Classé dans : Santé, Le virus Ebola

Merck et NewLink Genetics concluent une entente de licence et de collaboration pour le vaccin expérimental contre le virus Ebola



Le développement clinique ainsi que l'expertise et l'envergure de ces entreprises, en matière de fabrication, sont la clé du succès

WHITEHOUSE STATION, NJ et AMES, IA, le 24 nov. 2014 /CNW Telbec/ - Merck (NYSE: MRK), connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada, et NewLink Genetics Corporation (NASDAQ : NLNK) ont annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente de licence mondiale exclusive pour la recherche, la mise au point, la fabrication et la distribution du vaccin expérimental rVSV-EBOV (contre le virus Ebola) de NewLink.

Le vaccin candidat, initialement mis au point par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), fait présentement l'objet d'études cliniques de phase I. En attendant les résultats des études en cours de phase I, les National Institutes of Health (NIH) des États-Unis ont annoncé qu'ils prévoyaient effectuer, au début de l'année 2015, une vaste étude de phase III contrôlée, avec répartition aléatoire, dans le but d'évaluer l'innocuité et l'efficacité du vaccin rVSV-EBOV et d'un autre vaccin candidat expérimental contre le virus Ebola, lequel a été conjointement mis au point par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) et GlaxoSmithKline.

« La disponibilité de vaccins efficaces contre le virus Ebola sera une composante essentielle des mesures de prévention et de contrôle exhaustives destinées aux personnes présentant un risque d'infection et visant à endiguer les éclosions futures à l'échelle mondiale », a expliqué la Dre Julie Gerberding, présidente, Vaccins Merck. « Merck s'engage à utiliser son savoir-faire en matière de vaccins dans le but de répondre aux besoins criants en matière de santé à l'échelle mondiale et, grâce à sa collaboration avec NewLink, elle espère améliorer la réponse des organismes de santé publique à l'égard de cette urgence sanitaire internationale. »

D'après le Dr Charles Link, président et chef de la direction de NewLink Genetics, « l'expertise de Merck dans la mise au point de vaccins, son leadership commercial et la réussite de ses alliances stratégiques antérieures font d'elle le partenaire idéal pour permettre d'accélérer le processus de mise au point du vaccin rVSV-EBOV et, s'il se révèle efficace et qu'il est bien toléré, de faire en sorte qu'il puisse être accessible aux personnes et aux collectivités présentant un risque d'infection par le virus Ebola à l'échelle mondiale ».

Conformément aux modalités de l'entente, Merck disposera des droits exclusifs associés au vaccin candidat rVSV-EBOV et à tout produit en devenir. Le vaccin candidat est assujetti à une entente de licence exclusive conclue avec une filiale en propriété exclusive de NewLink Genetics. Dans le cadre de cette entente, l'ASPC conserve certains droits non commerciaux relatifs au vaccin candidat.

Des études cliniques de phase I portant sur le vaccin rVSV-EBOV sont actuellement en cours au Walter Reed Army Institute of Research et au NIAID des NIH. D'autres études de phase I sont en cours ou devraient débuter très prochainement dans des centres de recherche clinique en Suisse, en Allemagne, au Kenya et au Gabon dans le cadre d'une initiative coordonnée par l'OMS, et au Canada, par l'entremise du Canadian Immunization Research Network.

« La mise au point de ce vaccin est le fruit de plusieurs années de travail acharné et d'innovation de la part de scientifiques canadiens. Nous sommes ravis de constater que ce nouveau partenariat, jumelé aux études cliniques actuellement en cours, saura maximiser les chances que le vaccin puisse faire une différence dans la réponse des organismes de santé mondiaux à l'égard du virus Ebola », a précisé la ministre fédérale de la Santé, Rona Ambrose.

À propos de la plateforme vaccinale rVSV

Cette plateforme vaccinale repose sur une souche atténuée du virus de la stomatite vésiculeuse que l'on a modifié pour exprimer une protéine du virus Ebola qui joue un rôle déterminant dans la mise en évidence de l'infection par ce virus. Le vaccin rVSV-EBOV a été mis au point par des scientifiques du Laboratoire national de microbiologie de l'Agence de la santé publique du Canada. Une grande partie du financement pour les prochaines étapes de la mise au point du vaccin a été assurée par l'Initiative de recherche et de technologie (IRTC) chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN), un programme fédéral dirigé par Recherche et développement pour la défense Canada. En 2010, l'ASPC a signé une entente de licence avec BioProtection Systems (BPS), une filiale en propriété exclusive de NewLink Genetics, la désignant comme unique titulaire de ces vaccins et de la technologie sous-jacente. BPS a travaillé avec l'ASPC afin d'élaborer du matériel d'essais cliniques et de faire passer le vaccin candidat à l'étape des études de phase I.

À propos de Merck

La société Merck d'aujourd'hui est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé qui oeuvre au bien-être du monde. Merck est connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada. Grâce à nos médicaments d'ordonnance, nos vaccins et nos traitements biologiques de même qu'à nos produits de santé animale, nous collaborons avec nos clients et oeuvrons dans plus de 140 pays à procurer des solutions de santé novatrices. Nous démontrons également notre détermination à améliorer l'accès aux soins de santé grâce à des politiques, programmes et partenariats d'envergure. Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.merck.com et communiquez avec nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

À propos de NewLink Genetics Corporation

NewLink est une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de produits novateurs d'immuno-oncologie visant à améliorer les options thérapeutiques offertes aux patients atteints de cancer. La gamme de produits de NewLink compte notamment des agents biologiques et des produits d'immunothérapie à petite molécule expérimentaux qui visent à couvrir un vaste éventail d'indications en oncologie. Les produits candidats de NewLink sont conçus pour cibler plusieurs composantes du système immunitaire de façon à combattre le cancer sans exercer d'effets toxiques additionnels, que ce soit en monothérapie ou en association avec d'autres traitements. BioProtection Systems, une filiale en propriété exclusive de NewLink Genetics Corporation, est une entreprise spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de vaccins. Les travaux de BPS portent sur la maîtrise des maladies infectieuses émergentes, y compris sur l'amélioration des vaccins actuels et sur la mise au point de traitements préventifs et thérapeutiques à action rapide contre les agents pathogènes les plus susceptibles de se propager dans la population humaine, que ce soit lors d'une pandémie ou à la suite d'actes de bioterrorisme. Pour de plus amples renseignements, consultez le site http://www.linkp.com.

Déclarations prospectives de Merck

Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » (forward looking statements), au sens des dispositions libératoires de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les prévisions actuelles de la direction de Merck et sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Rien ne garantit que les produits au stade expérimental recevront les approbations nécessaires des organismes de réglementation ou qu'ils auront un succès commercial. Si les hypothèses sous-jacentes se révèlent inexactes ou si les risques et incertitudes se matérialisent, les résultats réels pourraient différer substantiellement de ceux annoncés dans les déclarations prospectives.

Ces risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter, les conditions générales de l'industrie et la concurrence, les facteurs économiques généraux, incluant les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change; les effets de la réglementation de l'industrie pharmaceutique ou des lois concernant les soins de la santé aux États-Unis et dans le monde; les tendances mondiales à l'égard de la limitation des coûts des soins de santé; les avancées technologiques et les nouveaux produits et brevets des concurrents; les défis entourant le développement d'un nouveau produit, incluant l'obtention de l'approbation réglementaire; la capacité de Merck à prédire précisément les conditions de marché futures; les difficultés ou les retards de fabrication; l'instabilité financière des économies mondiales et le risque de souveraineté; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets de Merck et des autres protections relatives aux produits innovants; ainsi que le risque de faire l'objet d'actions judiciaires, y compris les litiges sur les brevets, ou de mesures réglementaires.

Merck n'est pas tenue de publier des mises à jour des déclarations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de tout autre élément. D'autres facteurs susceptibles d'entraîner une différence notable entre les résultats réels et les résultats décrits dans les déclarations prospectives sont énoncés dans le rapport annuel 2013 de Merck établi sur le document Form 10-K et sur les autres documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et accessibles sur le site Internet de cette dernière (www.sec.gov).

Déclarations prospectives de NewLink Genetics Corporation

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives de NewLink qui sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Tous les énoncés, autres que des énoncés de faits historiques, figurant dans ce communiqué de presse constituent des déclarations prospectives au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations prospectives se reconnaissent habituellement à l'emploi de mots et d'expressions comme « prévoir », « croire », « estimer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « pouvoir », « planifier », « cibler », « chercher » ou « éventuel », de verbes au futur ou au conditionnel, comme « pourrait » et « devrait » ainsi que de la forme négative de ces mots ou de termes comparables, bien que toutes les déclarations prospectives ne contiennent pas ces mots. Ces déclarations prospectives comprennent notamment les déclarations concernant les plans de développement et de commercialisation de nos produits candidats ainsi que tout énoncé autre que des énoncés de faits historiques. Les résultats réels ou les événements pourraient être sensiblement différents des prévisions, intentions ou attentes mises de l'avant dans les déclarations prospectives de NewLink en raison d'un certain nombre de facteurs importants, y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de risque » et ailleurs dans le rapport annuel de NewLink établi sur le formulaire 10-K pour la période se terminant le 31 décembre 2013 ainsi que dans les autres documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué de presse reflètent l'opinion de NewLink en date de ce communiqué de presse. NewLink s'attend à ce que des événements et des développements subséquents puissent lui faire changer d'opinion. Cependant, si NewLink est autorisée à mettre à jour ces déclarations à un stade ultérieur, la société décline explicitement toute obligation de le faire. Par conséquent, on ne doit pas se fier aux présentes déclarations prospectives comme s'il s'agissait de l'avis de NewLink à une date postérieure à celle du présent communiqué de presse.

 

SOURCE Merck Canada Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 oct 2017
AMSTERDAM, October 16, 2017 /PRNewswire/ -- Norgine B.V. a présenté aujourd'hui de nouvelles données qui démontrent l'efficacité d'un nettoyage de plus grande qualité des intestins (du moins sur l'un des segments du côlon) de PLENVU® (NER1006) par...

16 oct 2017
LAVAL, QC, le 16 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, annonce la reconnaissance officielle du GMF Clinique santé 440, en vertu du Programme de financement et de soutien professionnel...

16 oct 2017
TORONTO, le 16 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont publié aujourd'hui l'Avis 51-352 du personnel des ACVM, Émetteurs menant des activités liées à la marijuana aux États-Unis, qui expose notamment les...

16 oct 2017
Dans le communiqué Un nouveau rapport indique que le tabagisme a coûté 16,2 milliards de dollars en 2012, diffusé le 16 oct. 2017 par Santé Canada sur le fil de presse CNW, le ministère avise qu'une modification a été apportée dans le sous-titre....

16 oct 2017
MONTRÉAL, le 16 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le projet de règlement sur les caméras en CHSLD, déposé le 11 octobre dernier, par le ministre responsable des Aînés, madame Francine Charbonneau, répond bien aux attentes des patients en cette matière. « Ce...

16 oct 2017
QUÉBEC, le 16 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont priés de noter que le chef de l'opposition officielle, Jean?François Lisée, et la porte-parole en matière de santé, d'accessibilité aux soins et de soutien à domicile, Diane...




Communiqué envoyé le 24 novembre 2014 à 07:30 et diffusé par :