Le Lézard

Scott Brison dévoile son Programme pour la prospérité autochtone



WINNIPEG, le 9 juin /CNW/ -- WINNIPEG, le 9 juin /CNW Telbec/ - Scott Brison a annoncé aujourd'hui qu'il établirait des zones urbaines d'entreprises autochtones dotées de régimes fiscaux concurrentiels dans le cadre d'un Programme pour la prospérité autochtone destiné à assurer un meilleur avenir économique aux Autochtones du Canada.

M. Brison a dévoilé ses recommandations aujourd'hui à Winnipeg. Son objectif est de stimuler le développement économique aussi bien dans les réserves qu'à l'extérieur de celles-ci, et de relever le défi que présente le nombre grandissant de jeunes Autochtones au Canada.

"La mise en place d'incitations fiscales attrayantes peut attirer des capitaux privés venant du Canada et de l'étranger pour aider les entreprises autochtones, a déclaré M. Brison. De nombreux pays ont découvert que les régimes de taxation peu élevée attirent les capitaux du secteur privé. Nous devons donc faire appel aux ministères du Commerce international, de l'Industrie et des Finances pour promouvoir ces parcs industriels autochtones dynamiques."

Scott Brison souhaite également faciliter l'accès des membres des Premières Nations, des Inuit et des Métis au capital de risque, encourager les partenariats avec le secteur privé, renforcer les infrastructures dans les réserves, y compris l'accès à large bande et les réseaux de communication, et encourager l'initiative personnelle, notamment la propriété foncière dans les réserves. En outre, il mettrait en place les ressources nécessaires pour accélérer la résolution des revendications territoriales.

Son Programme pour les jeunes Autochtones encouragerait l'engagement des jeunes dans les réserves et à l'extérieur de celles-ci, et s'attaquerait à des sujets comme les capacités de lecture et d'écriture, les taux de décrochage et la santé.

Les priorités établies par Scott Brison favoriseraient la participation des Autochtones à tous les aspects de la société, notamment leur représentation accrue au sein des conseils d'administration et des assemblées législatives. Il continuera de tirer parti du rôle consultatif important que joue la Commission des peuples autochtones au sein du Parti libéral.

"Nous devons nous inspirer de l'esprit et du but poursuivi par l'Accord de Kelowna afin de mettre fin au cycle de la pauvreté, du manque de dignité et de l'injustice dans lequel tant d'Autochtones continuent de vivre, dit M. Brison. Les actions destinées à renforcer leurs capacités économiques dynamiques profiteront à tous les Canadiens, tant autochtones que non autochtones.

On trouvera un document d'information sur son Programme pour la prospérité à l'adresse www.scottbrison.ca


Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 14:30 et diffusé par :