Le Lézard
Classé dans : Science et technologie

Le Gouvernement du Québec contribue 31,5 M$ au projet Phoenix de CAE



MONTREAL, le 9 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 9 juin /CNW Telbec/ - (NYSE : CGT; TSX : CAE) - CAE est heureuse d'annoncer la conclusion d'une entente avec le gouvernement du Québec pour la participation dans son projet de recherche et développement Phoenix. Les investissements prévus dans le cadre du projet Phoenix devraient totaliser 630 M$ sur six ans. L'appui du gouvernement du Québec prendra la forme d'une contribution remboursable par redevances de 31,5 M$. Investissement Québec assurera le financement et le suivi de cette contribution.

Le Projet Phoenix a pour but de perfectionner les technologies de pointe existantes et d'en mettre au point de nouvelles pour renforcer la position de chef de file mondial de l'entreprise dans les domaines de la simulation, de la modélisation et des services. Axé sur les technologies de pointe, ce projet améliorera la gamme de produits de CAE et ses méthodes de conception, de développement et de production.

"En devenant partenaire du Projet Phoenix, le gouvernement du Québec reconnaît son importance, non seulement pour l'avenir de CAE et de ses 5 000 employés, mais aussi pour l'industrie du savoir de la région métropolitaine et du Québec", déclare M. Robert E. Brown, président et chef de la direction de CAE. "Nous remercions le gouvernement du Québec pour son appui, qui aidera CAE à maintenir sa position de chef de file mondial dans les domaines de la simulation et de la modélisation."

Le Projet Phoenix permettra en outre à CAE de consolider sa position de chef de file mondial en technologie de simulation, tout en maintenant à Montréal quelque 800 postes de haut savoir. CAE réalisera en majorité le Projet Phoenix au Québec, en utilisant ses laboratoires de R-D et ses installations d'essais et d'intégration de Montréal.

Le Projet Phoenix resserrera les liens de collaboration que CAE entretient déjà avec les universités québécoises, telles que l'Ecole Polytechnique de Montréal, l'Université de Montréal, l'Université McGill, l'Université Concordia, l'Ecole de Technologie Supérieure et l'Université du Québec à Montréal, ainsi qu'avec le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) et le Comité sectoriel de main-d'oeuvre en aérospatiale (CAMAQ).

CAE embauche chaque année bon nombre de diplômés en génie, dont beaucoup travailleront dans ce programme et d'autres similaires.

CAE est un chef de file mondial des technologies de simulation et de modélisation pour l'aviation civile et les forces de défense, dans les domaines aérien et terrestre. CAE est présente dans 19 pays et réalise un chiffre d'affaires annuel dépassant le milliard de dollars canadiens. CAE a vendu près de 700 simulateurs et systèmes de formation et d'entraînement aux compagnies aériennes, aux constructeurs aéronautiques, aux centres de formation et aux forces de défense de plus de 40 pays. Son parc de simulateurs de vol dépassant la centaine d'unités réparties entre plus de 20 centres de formation autour du globe fait de CAE un chef de file des services de formation au pilotage et à la maintenance aéronautique, avec une clientèle de 3 500 compagnies, constructeurs et exploitants aériens de toutes nationalités. Différents secteurs d'activité exploitent sous licence les logiciels de simulation de CAE, et sa division Services professionnels apporte des réponses à la multiplicité des besoins de ses clients en matière de simulation.


                           Fiche de renseignements


    Projet Phoenix

    Investissement :          630 millions $ répartis sur les six prochaines
                              années

    Emplois :                 Maintien à Montréal de quelque 800 postes de
                              haut-savoir

    Financement public :      Investissement remboursable de 31,5 millions $
                              d'Investissement Québec

                              Investissement remboursable de 189 millions $
                              de Partenariat technologique Canada


    CAE inc.

    Emplois :                 5 000, dont 3 000 au Québec

                              Un des plus gros bassins de gens diplômés
                              en génie ou en sciences au Canada : 1 200
                              à Montréal

    Masse salariale :         260 millions $ par année à Montréal

    Achats au Québec :        155 millions $ par année

    Fournisseurs québécois :  Plus de 500

    Impôts :                  70 millions $ par an au gouvernement du Québec

    Education et formation :  Programme de bourses avec neuf universités et
                              collèges au Québec


    Des photos à haute-résolution seront disponibles sur le site
    http://www.cae.com/photos_fr

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:26
Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, se rendra à Sidney, en Colombie-Britannique, le 21 août 2018 pour faire une annonce au sujet des infrastructures vertes.  Un point de presse suivra.   Date : Mardi...

18 aoû 2018
La première Expo chinoise intelligente (Smart China Expo, SCE) aura lieu à Chongqing le 23 août, attirant 436 participants de renom issus de différents cercles, en provenance du pays et de l'étranger. Parmi eux figureront 23 académiciens des deux...

17 aoû 2018
Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent l'importance d'investir dans l'électrification des transports en commun pour la croissance économique, la réduction de la pollution atmosphérique et la création de collectivités inclusives où...

17 aoû 2018
Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent l'importance d'investir dans l'électrification des transports en commun pour la croissance économique, la réduction de la pollution atmosphérique et la création de collectivités inclusives où...

17 aoû 2018
Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports rappelle aux usagers de la route que la fermeture partielle au pont Honoré-Mercier, en vigueur depuis le 22 juin, se terminera tel que prévu le 20 août. Ainsi,...

17 aoû 2018
La réduction de son empreinte environnementale non seulement renforce la compétitivité et la durabilité de l'industrie aéronautique, mais est essentielle à notre transition vers une économie plus sobre en carbone. Or, elle nécessite des carburants...




Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 13:30 et diffusé par :