Le Lézard

30 ans de collaboration patronale et syndicale, ça se souligne !



MONTREAL, le 12 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 12 mai /CNW Telbec/ - A l'aube du lancement d'une campagne nationale de sensibilisation visant à accroître la visibilité du Comité paritaire de l'entretien d'édifices publics auprès des travailleuses et travailleurs, la directrice du Comité paritaire, madame Christiane Bigras est particulièrement fière de constater l'amélioration des conditions de travail dans l'industrie au cours des trente dernières années suite à l'adoption du Décret sur le personnel d'entretien d'édifices publics en 1975. "Voilà une industrie qui s'est responsabilisée au fil des ans et qui est devenue un modèle de réussite et de collaboration patronale / syndicale", explique madame Bigras. Ces trente années d'effort à faire respecter les lois qui les protègent ont grandement contribué à améliorer les droits des travailleuses et des travailleurs. "Malgré tout, il y a encore beaucoup de gens qui ne sont pas encore conscients de leurs droits, c'est pourquoi nous continuerons à veiller sur cette importante industrie", ajoute Christiane Bigras, également porte parole du Comité paritaire. Plus de mille entreprises sont assujetties à ce décret pour environ quinze milles travailleuses et travailleurs déclarés et mieux protégés.

A propos du Comité paritaire

Le Comité paritaire de l'entretien d'édifices publics, région de Montréal, est l'organisme qui, depuis maintenant 30 ans, a pour mission de faire respecter le Décret sur le personnel d'entretien d'édifices publics. Cette mission concilie à la fois les intérêts syndicaux, soit de veiller à la protection des droits des travailleuses et des travailleurs, et les intérêts du patronat. En effet, le Comité paritaire s'assure que les salaires et les conditions de travail de cette industrie ne sont pas des facteurs de compétition entre les entreprises, de façon à maintenir une saine concurrence. Plus spécifiquement, le Comité paritaire mène des enquêtes, procède à des inspections d'entreprises d'entretien d'édifices et défend les employés dont les droits n'ont pas été respectés. Il informe aussi les travailleuses, les travailleurs et les employeurs de leurs droits et obligations pour encourager le respect des normes imposées par le Décret.


Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 03:30 et diffusé par :