Le Lézard
Classé dans : Santé

Un an après le jugement Chaoulli - La Coalition Solidarité Santé manifeste devant L'institut économique de Montréal



MONTRÉAL, le 9 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 9 juin /CNW Telbec/ - La Coalition Solidarité Santé a voulu souligner de façon symbolique le premier anniversaire du jugement de la Cour suprême du Canada dans l'affaire Chaoulli. Une action de la coalition s'est déroulée devant l'ultraconservateur Institut économique de Montréal. Et pour cause, puisque c'est le Dr Jacques Chaoulli, chercheur associé à cette institution qui a initié en 1997 toute cette saga juridique.

"L'institut économique de Montréal, un organisme de droite, qui se voue entièrement à la diminution du rôle de l'État jusqu'à sa plus simple expression. C'est un lobby très actif qui gagne en influence et qui est très bien financé par certains milieux d'affaires. La position de l'institut en commission parlementaire est très claire quant à la place que doit avoir le privé en santé. Il presse le gouvernement d'aller beaucoup plus loin et plus rapidement dans son ouverture au secteur privé", soutient Gabrielle Pelletier, porte-parole de la Coalition Solidarité Santé.

Le 9 juin 2005, la Cour suprême rendait son jugement invalidant des articles de la Loi sur l'assurance maladie du Québec et de la Loi sur l'assurance hospitalisation. Ce jugement est exécutoire dès aujourd'hui.

Depuis un an, s'est déroulé un vaste débat sur la question des délais déraisonnables pour obtenir une chirurgie, mais aussi sur l'interprétation même du jugement.

Sous l'influence et la pression de groupes comme l'Institut économique de Montréal, le gouvernement s'apprête malheureusement à élargir le rôle des entreprises privées dans la prestation des soins de santé. Dans le projet de loi qui sera déposé sous peu par le ministre de la Santé et des Services sociaux, une première brèche sera ouverte quant à la possibilité de souscrire à des assurances privées pour des soins de chirurgie.

La Coalition Solidarité Santé demande au gouvernement Charest de faire preuve de responsabilité en renonçant à cette ouverture au secteur privé et en offrant plutôt des solutions aux listes d'attentes en chirurgie et pour d'autres problèmes d'accès aux soins de santé et de services sociaux dans le réseau public universel.

La solution : renforcer le secteur public

Il ne manque pas de solutions pour répondre aux carences du système public de santé et de services sociaux. En fait, il faut une volonté politique qui s'appuie sur la conviction que le système public est le seul capable de répondre aux besoins de tous les citoyens et à toutes les citoyennes sans égard aux revenus de chacun. Car c'est encore dans le secteur public que les soins de santé coûtent moins chers. Si le gouvernement a réussi à régler les délais d'attente en cardiologie tertiaire et en radio-oncologie à l'intérieur du système public, sans ouvrir à l'assurance privée, ni à la prestation privée à but lucratif, pourquoi ne pourrait-il pas régler les listes d'attente dans d'autres domaines ?

Le secteur public est efficace

Pourquoi se tourner vers le secteur privé, alors que l'efficacité du secteur public n'est plus à démontrer ? Au Québec, ce n'est pas la performance dans la gestion et la prestation des services par le secteur public qui peut être mise en doute, mais bien le sérieux problème de sous financement dont il est victime.

Le Québec est l'endroit en Amérique du Nord où les dépenses de santé par habitant sont les moins élevées, rappelle la Coalition Solidarité Santé.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 aoû 2018
Le gouvernement du Québec attribue des aides financières totalisant 7 850 000 $ à l'entreprise SiliCycle pour soutenir la réalisation d'un projet d'agrandissement de son usine pharmaceutique de chimie fine et de production d'extraits purifiés issus...

17 aoû 2018
Dans le cadre des efforts visant à renforcer et à améliorer l'accessibilité des services de proximité, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd'hui l'implantation de la super-clinique MedNam...

17 aoû 2018
Afin d'assurer une plus grande accessibilité aux services pour la clientèle en perte d'autonomie de la MRC de L'Islet, le député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement, monsieur Norbert Morin, a confirmé aujourd'hui, au nom du ministre de la...

17 aoû 2018
Le gouvernement du Québec accorde, au cours des cinq prochaines années, une aide financière totalisant 4,9 millions de dollars au Consortium industriel de recherche et d'innovation en technologies médicales du Québec (MEDTEQ) ainsi qu'une...

17 aoû 2018
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd'hui que le projet d'agrandissement du Centre d'hébergement du Rocher-Percé est autorisé. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie...

17 aoû 2018
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations de l'enseignement supérieur, représentant plus de 12 000 membres du personnel enseignant, de soutien et des professionnels, feront connaître leurs revendications pour les cégeps et...




Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 12:00 et diffusé par :