Le Lézard

Les dirigeants de l'industrie forestière s'engagent à agir en signant la première déclaration sur le leadership en matière de développement durable à l'échelle internationale



OTTAWA, le 9 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 9 juin /CNW Telbec/ - Le Conseil international des associations forestières et papetières (ICFPA) a annoncé la signature d'une entente historique par ses sociétés membres à l'échelle internationale. La déclaration sur le leadership en matière de développement durable a été signée par 59 chefs d'entreprises et présidents d'associations, qui représentent certains des plus importants producteurs de pâte, de papier et de produits du bois dans le monde, lors de la deuxième table ronde des dirigeants de l'ICFPA.

"Il s'agit d'une victoire importante pour le développement durable et pour les collectivités qui dépendent de l'aménagement durable des ressources forestières du globe", a indiqué Avrim Lazar, président et chef de la direction de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) et président de l'ICFPA. "L'industrie des produits forestiers a l'importante responsabilité de promouvoir les objectifs du développement durable dans le monde. Par cette déclaration, les membres de l'ICFPA se sont engagés de façon claire et forte au développement durable et à la collaboration avec les autres parties prenantes pour voir à ce que les avantages environnementaux, sociaux et économiques découlant de nos ressources naturelles profitent aux générations actuelles et à venir."

L'industrie mondiale des produits forestiers s'engage ainsi à améliorer de façon continue sa performance en matière de développement durable par des mesures dans les domaines suivants :

- Promotion de l'aménagement forestier durable dans le monde -

l'industrie souscrit à l'AFD et s'engage à aménager les forêts selon

ses principes. À cette fin, elle appuie massivement l'établissement de

systèmes de certification forestière crédibles et d'autres mécanismes

pour faire la promotion de l'AFD et de l'amélioration de l'aménagement

forestier sur le terrain.

- Lutte contre l'exploitation forestière illégale - l'industrie s'oppose

fermement à la pratique de l'exploitation forestière illégale, qui

contribue à la déforestation et mine la viabilité des produits récoltés

et vendus légalement dans le monde. Elle encourage l'adoption de lois

et de règlements, ainsi que de mesures gouvernementales efficaces pour

surveiller et évaluer les forêts et appliquer ces lois et règlements,

qui sont nécessaires pour contrer les activités illégales de récolte et

de commerce du bois.

- Utilisation et récupération de la fibre - le papier et le bois

récupérés constituent une source complémentaire essentielle de fibre

pour répondre aux besoins de la société en papier, carton, emballages

et produits du bois. L'industrie appuie et encourage la récupération

des papiers et produits du bois avant et après consommation.

- Gestion de l'environnement - l'industrie s'engage à s'assurer que ses

activités respectent l'environnement et maintiennent et améliorent les

ressources dont elle dépend.

- Élaboration de solutions aux changements climatiques et objectifs en

matière d'approvisionnement en énergie - l'industrie s'engage à adopter

des solutions innovatrices en matière d'énergie, qui vont améliorer son

efficacité, réduire sa dépendance envers les combustibles fossiles et

accroître l'utilisation de sources d'énergie renouvelables.

- Investissement dans les travailleurs et les communautés - l'industrie

s'engage à maintenir un milieu de travail sécuritaire et à améliorer

ses normes et pratiques au chapitre de la santé et de la sécurité; elle

contribuera au bien-être économique et social de ses employés et des

collectivités où elle a des activités et collaborera avec les

principaux intervenants et parties intéressées, ainsi qu'avec les

Autochtones et autres communautés touchées par ses activités, de façon

ouverte et respectueuse.

"L'industrie mondiale relève sérieusement le défi du développement durable, par des mesures pour améliorer les pratiques d'aménagement forestier, combattre l'exploitation forestière illégale et améliorer les méthodes de gestion de l'environnement", a ajouté Teresa Presas, présidente de la Confédération des industries papetières européennes (CEPI) et nouvelle présidente de l'ICFPA. "Nous sommes déterminés à travailler, par le biais de nos associations nationales et régionales, pour continuer à élaborer et à mettre en place des initiatives valables en matière de développement durable, qui appuieront nos engagements; l'ICFPA rendra régulièrement compte de nos progrès à cet égard."

Le Conseil international des associations forestières et papetières (ICFPA) regroupe des associations commerciales de 43 pays, dont les membres représentent la majeure partie de la production mondiale de pâte, de papier et de bois. L'ICFPA adhère aux principes du développement durable et s'engage à travailler avec les autres parties prenantes pour voir à ce que les avantages environnementaux, sociaux et économiques découlant de nos ressources naturelles profitent aux générations actuelles et futures.

Le texte complet de la déclaration sur le leadership en matière de développement durable et la liste des signataires sont disponibles en écrivant: ideschenes@fpac.ca.


Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 11:28 et diffusé par :