Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Le gouvernement du Canada inaugure un nouvel édifice écologique à Montreal : 25 % moins d'eau, 50 % moins d'énergie et 35 % moins de coûts d'entretien



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 9 juin 2006) - L'honorable Michael M Fortier, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, a officiellement inauguré aujourd'hui le nouvel édifice écologique et écoénergétique du gouvernement du Canada, situé au 740, rue Bel-Air, à Montréal. Ce faisant, il a réitéré l'engagement du nouveau gouvernement conservateur à poursuivre sur la voie de l'écologisation des opérations gouvernementales.

L'édifice inauguré aujourd'hui portera le nom de monsieur Normand Maurice honorant ainsi sa contribution exceptionnelle au développement durable. "L'édifice se veut un hommage à la mémoire de cet homme, a déclaré le ministre Fortier. De l'ancien édifice, 100 % des matériaux en acier, 82 % du bois et 92 % de la brique ont été récupérés et réutilisés dans la construction du nouvel édifice."

Débuté à l'automne 2002, ce projet de 46 millions de dollars permettra de réduire d'environ 35 % les coûts d'exploitation de l'immeuble par rapport à un édifice conçu selon les critères conventionnels, ce qui représente cinq millions d'économies sur 25 ans. Cette économie met en évidence, qu'en adhérant à des principes de constructions plus écologiques et écoénergétiques, le gouvernement du Canada administre l'argent des contribuables avec rigueur.

L'utilisation de méthodes éprouvées pour la décontamination du sol ainsi que de la géothermie et de l'énergie solaire pour le chauffage et la climatisation démontrent que les meilleures techniques écologiques ont été au cour du projet du début à la fin. Ces techniques écologiques permettront d'atteindre près de 50 % d'économie d'énergie par rapport à une construction conventionnelle, ce qui se traduira par une économie d'énergie annuelle de 200 000 $.

Travaux publics et Services gouvernementaux a mis sur pied le Bureau de l'écologisation des opérations gouvernementales et lui a confié le mandat d'accélérer l'écologisation des opérations du gouvernement en collaborant étroitement avec les autres ministères fédéraux. "Ce bureau sera appelé à jouer un rôle grandissant au sein de mon ministère, a déclaré le ministre Fortier, car outre les questions de dépollution et d'efficacité énergétique, son mandat inclut aussi deux éléments auxquels je crois fermement soit l'écologisation des immeubles gouvernementaux et la politique d'achats écologiques."

Le ministre Fortier a aussi rappelé qu'en vertu d'une nouvelle Politique d'achats écologiques, en vigueur depuis le 1er avril 2006, les ministères fédéraux devront intégrer des facteurs de rendement environnemental à la prise de décisions en matière d'achats. Ils devront aussi rendre compte de leur plan d'achats écologiques chaque année.

This text is also available in English.

On peut également consulter les communiqués de presse de TPSGC sur son site Internet, à l'adresse suivante :

http://www.tpsgc.gc.ca/text/generic/media-f.html

Document d'information

Edifice Normand-Maurice
740, rue Bel-Air, Montréal

- Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) inaugure un nouvel édifice au cour de Montréal. L'édifice Normand-Maurice répond aux besoins de divers organismes fédéraux tout en y intégrant des critères innovateurs et éco-efficients en matière de développement durable, en fonction des plus hauts standards de l'industrie. Il s'agit d'un investissement de 46 millions de dollars, dont près de 2 millions de dollars sont attribuables aux composantes de développement durable.

- Pour se mettre au vert, les systèmes de chauffage et de climatisation du nouveau bâtiment utilisent la géothermie (la chaleur de la terre) et l'énergie solaire. La lumière et la ventilation naturelles permettent de réduire la consommation d'énergie et améliorent le confort des occupants tandis que l'eau de pluie est récupérée pour les toilettes. L'écoulement des eaux de pluie vers le réseau municipal est également contrôlé afin d'éviter les surcharges à ce dernier.

- L'utilisation de techniques écologiques permet d'atteindre des économies d'énergie de 50 % par rapport à une construction conventionnelle. L'édifice a été reconstruit sur un terrain appartenant à TPSGC, qui a fait l'objet de travaux de décontamination avant la nouvelle construction. Plusieurs de ses éléments structuraux d'origine ont été conservés, recyclés et réutilisés (dans ce projet ou d'autres projets), et le choix des nouveaux matériaux a été effectué dans une perspective de développement durable.

- Ce nouvel édifice du gouvernement du Canada abrite quatre ministères ou organismes fédéraux : la Gendarmerie royale du Canada (GRC), l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) ainsi que la Réserve navale du ministère de la Défense nationale (MDN).

- L'installation polyvalente regroupe sous un seul toit des bureaux, des aires d'entreposage ainsi que le manège NCSM Donnacona de la Division de la Réserve navale du MDN. Ce dernier ministère a avancé les fonds pour la construction du manège, visant ainsi à réaliser des économies de loyer pendant 25 ans. Le partage de locaux de réunion et de formation ainsi que des systèmes de chauffage et d'éclairage procureront à tous les locataires des économies d'échelle. De plus, l'approche écologique choisie leur permettra d'atteindre leurs objectifs de développement durable.

- En 2003, une organisation reconnue dans l'industrie de la construction du Québec, Contech, a remis un trophée de la "meilleure pratique" en matière de développement durable au projet du 740, rue Bel-Air.

- L'Institut canadien de la construction en acier (ICCA) lui a décerné, en 2005, le Prix d'Excellence, catégorie "Bâtiments verts", pour la mise à contribution de l'acier dans l'intégration de concepts de développement durable dans plusieurs parties de l'édifice.

- Le projet du 740, Bel-Air, est candidat pour une certification du LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), pour la cote "Or", en 2006; il s'agit d'un système de normes utilisé pour classifier les immeubles verts. Actuellement au Québec, il n'y a qu'un seul bâtiment qui a obtenu cette certification. L'édifice Normand-Maurice est le premier projet d'envergure au Québec où les paramètres LEED ont été incorporés au document d'appel d'offres dans le cadre d'un projet à forfait avec entrepreneur. Parmi les immeubles du gouvernement du Canada, l'édifice Greenstone, situé à Yellowknife, est aussi en liste pour cette marque de reconnaissance.

- La construction de cet immeuble polyvalent intègre les aspects de développement social, économique et environnemental.


Les communiqués de TPSGC sont également publiés dans notre site Internet www.tpsgc.gc.ca/comm/min/text/mediaroom-f.html

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:30
Une nouvelle étude démontre que l'économie du partage de résidence à Montréal stimule l'économie québécoise grâce aux séjours des clients d'Airbnb. L'étude de GLS Réseaux pour le compte d'Airbnb révèle que les dépenses totales pour l'ensemble des...

à 07:30
Le prix d'achat global comprend 450 millions de dollars en espèces et la prise en charge d'un passif d'environ 1,9 milliard de dollars en milles Aéroplan. L'accord de principe a été approuvé à l'unanimité par le Conseil d'administration d'Aimia et...

à 07:00
Le secteur privé en France a enregistré la création de 2 800 emplois entre juin et juillet, selon les résultats du Rapport National sur l'Emploi en France d'ADP® du mois de juillet. Diffusé largement et gratuitement auprès du public chaque mois, le...

à 07:00
La vice?première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, vous invite à une mêlée de presse chez l'entreprise Pexal Tecalum afin de revenir sur les...

à 07:00
La vice?première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade,  le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du...

à 07:00
Alors que nous sommes à l'aube de la rentrée scolaire, plusieurs régions auront encore moins de psychologues pour venir en aide aux élèves du Québec. « Le pire dans cette situation, c'est que le ministère de l'Éducation, les commissions scolaires et...




Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 10:45 et diffusé par :