Le Lézard

Un projet innovateur de gestion des déchets reçoit le feu vert



OTTAWA, le 9 juin /CNW/ -- La solution pour gérer les déchets non recyclables sera écologique

OTTAWA, le 9 juin /CNW/ - Le gouvernement McGuinty encourage une nouvelle technologie de gestion des déchets en approuvant un projet pilote innovateur qui permettra de générer de l'énergie à partir de déchets, a annoncé aujourd'hui le député provincial d'Ottawa-Centre, Richard Patten, au nom de la ministre de l'Environnement, Laurel Broten.

"Nous devons trouver des solutions du XXIe siècle pour gérer les déchets que nous produisons, a déclaré M. Patten. De nombreuses compétences dans le monde ont trouvé des solutions innovatrices pour gérer leurs déchets. Nous devons suivre leur exemple pour pouvoir être en mesure de gérer efficacement les déchets d'une population en plein essor."

La société Plasco Trail Road Inc. d'Ottawa a reçu l'autorisation de construire et d'exploiter une installation pilote de gazéification au plasma. Ce procédé permet de décomposer les déchets municipaux non recyclables, destinés à la décharge, pour produire un gaz synthétique capable d'alimenter des générateurs d'électricité.

Des règlements ont été instaurés pour clarifier les normes relatives au projet pilote et à la technologie employée, et pour établir des plafonds d'émission. La société a accepté d'aller au-delà de certaines normes provinciales d'émission, notamment en ce qui concerne les matières particulaires (poussière en suspension et particules). Le projet exigera la mesure continue des émissions, l'analyse des émissions des cheminées et des inspections d'une tierce partie.

Plasco gazéifiera jusqu'à 85 tonnes de déchets par jour à Ottawa, ce qui permettra de produire 5,2 mégawatts d'électricité, dans une installation située près de la décharge Nepean, à Ottawa. La construction de l'installation devrait débuter en été.

Afin de confirmer la viabilité de la technologie, l'installation sera autorisée à fonctionner sans évaluation environnementale durant une période de deux ans. Si elle peut démontrer que la gazéification au plasma est un procédé écologique et viable commercialement, la société Plasco devra procéder à une évaluation environnementale avant de recevoir l'autorisation de faire fonctionner l'installation de manière permanente.

"Nous sommes très encouragés par cette nouvelle technologie de pointe, a affirmé Bob Chiarelli, maire d'Ottawa. Je suis ravi de collaborer étroitement avec la province et Plasco dans le but de trouver des moyens positifs de gérer les déchets, non seulement à Ottawa, mais dans toute la province. Cette technologie allégera les décharges et constitue une solution pratique pour nos résidents."

Le ministre de l'Énergie, Dwight Duncan, a déclaré que le gouvernement McGuinty était résolu à encourager de nouvelles sources de production d'électricité. "Nous faisons tout notre possible en Ontario pour répondre à nos besoins énergétiques tout en protégeant l'environnement. La technologie de Plasco, si elle s'avère viable, sera bénéfique à l'Ontario."

"Si ce projet se révèle efficace, nous aurons trouvé une solution pour gérer efficacement les déchets qui restent après le recyclage et nous aurons une nouvelle source d'énergie", a déclaré M. Patten.

Parmi les autres initiatives gouvernementales destinées à promouvoir un approvisionnement énergétique propre, on compte:

    <<
    - la fermeture de la centrale au charbon Lakeview, la plus grande source
      d'émissions de la région du grand Toronto;
    - l'objectif visant à produire cinq pour cent de l'électricité de
      l'Ontario à partir de sources renouvelables d'ici 2007, et 10 pour cent
      d'ici 2010;
    - un plan visant à inclure cinq pour cent d'éthanol dans l'essence à
      partir du 1er janvier 2007, ce qui ferait de l'essence vendue en
      Ontario l'une des plus propres en Amérique du Nord.

    Also available in English.

                              www.ene.gov.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 10:04 et diffusé par :