Le Lézard

Le budget de l'Université de Montréal pour l'année 2006-2007 engage l'établissement sur la pente du sous-développement



MONTRÉAL, le 9 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 9 juin /CNW Telbec/ - Le budget de l'Université de Montréal pour l'année 2006-2007 engage l'établissement sur la pente du sous-développement. La Coalition des associations et des syndicats de l'Université de Montréal (CASUM) dénonce l'attitude démissionnaire de la direction en matière de réinvestissement dans les universités québécoises. Elle regrette le fatalisme et la planification à courte vue adoptée par l'actuelle administration, dont tous les groupes qu'elle représente auront à souffrir au cours des prochaines années.

L'administration se dit confrontée à la nécessité de réaliser à moyen terme l'équilibre budgétaire. Pour ce faire, elle procède à des compressions de 25,4 millions $ un peu partout dans ses facultés, ses services et, de plus, elle anticipe un déficit courant de 20 millions $. L'université s'est fixé l'année 2008-2009 pour atteindre cet équilibre budgétaire. Elle prévoit y parvenir au prix de compressions budgétaires importantes, de revenus additionnels, et ce, sans compter sur un réinvestissement majeur. Est-ce réellement nécessaire d'adopter une telle orientation qui met en péril la position de l'Université dans l'éducation supérieure au Québec ?

Les universités québécoises doivent être financées à la hauteur des besoins de notre société. "Nous ne devons pas renoncer à réclamer un réinvestissement dans l'enseignement supérieur comme semble le faire l'administration actuelle de l'Université de Montréal. La CASUM veut alerter la collectivité québécoise sur les conséquences d'un tel désengagement. Et nous sommes prêts à soutenir toute mobilisation générale pour en convaincre nos gouvernements" affirme Jonathan Plamondon, Secrétaire générale de la FAÉCUM et porte-parole de la CASUM.

La CASUM représente l'Association générale des étudiants et des étudiantes de la Faculté de l'éducation permanente (AGEEFEP), le Syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Montréal (SCCCUM), le Syndicat des techniciens en mécanique du bâtiment (SCFP-4338), le Syndicat des employés d'entretien de l'Université de Montréal (SEEUM/SCFP-1186), le Syndicat des employées et employés de l'Université de Montréal (SEUM/SCFP-1244), le Syndicat des professeurs et professeures de l'Université de Montréal (SGPUM) et la Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal (FAÉCUM).


Communiqué envoyé le 9 juin 2006 à 06:00 et diffusé par :