Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le virus Ebola
Sujet : Entreprises conjointes

Paul G. Allen annonce de nouvelles subventions humanitaires pour répondre aux besoins en temps réel des régions frappées par Ebola en Afrique de l'Ouest



- Les fonds assureront les besoins de base et les infrastructures essentielles; Action Against Hunger, AmeriCares et Direct Relief recevront une partie des 100 millions $ offerts par M. Allen

SEATTLE, le 6 nov. 2014 /CNW/ - Le philanthrope Paul G. Allen a annoncé aujourd'hui de nouvelles subventions visant à fournir des secours humanitaires immédiats pour répondre aux besoins essentiels des personnes qui sont menacées par la flambée d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Dès aujourd'hui, ces subventions permettront aux organismes d'aide de fournir de la nourriture, de l'équipement et des trousses de protection ainsi que de reconstruire les centres de traitement locaux dans les régions durement touchées par Ebola.

Le mois dernier, M. Allen annonçait avoir porté à plus de 100 millions $ sa contribution à la lutte contre Ebola. En tenant compte de ces dernières subventions, plus de la moitié des 100 millions $ qu'avait promis M. Allen ont maintenant été consacrés à des projets ayant pour but de prévenir, de contenir et d'enrayer les effets du virus Ebola.

Voici les nouvelles contributions de M. Allen aux efforts humanitaires :

L'aide financière apportée par M. Allen assurera la protection des professionnels de la santé sur le terrain en leur fournissant les médicaments, le matériel de prévention et l'équipement de protection personnelle dont ils ont besoin, en plus d'assurer le transport des fournitures médicales des fabricants jusqu'en Afrique et d'aider à la mise en place d'un système coordonné de distribution et d'approvisionnement de bout en bout, tout cela pour garantir la distribution efficace des fournitures médicales et contrôler ainsi la propagation d'Ebola. Les fournitures seront distribuées à quatre organisations partenaires travaillant dans 47 centres de soins de santé primaires et centres de traitement d'Ebola situés au Libéria et en Sierra Leone. Ces fournitures viendront aussi soutenir le travail de 800 agents de santé communautaires dans 500 villages au sein des deux pays, en leur permettant de travailler en toute sécurité sans avoir peur d'attraper la maladie.

Jusqu'ici, plus de la moitié des 100 millions $ promis par M. Allen ont été consacrés à la lutte contre Ebola. Ces fonds ont permis notamment :

Citations à l'appui :

« Les répercussions d'Ebola vont bien au-delà des personnes qui sont contaminées », souligne M. Allen. « Les gens sont en effet privés de nombreux besoins fondamentaux. Or, ces subventions permettront aux habitants d'Afrique de l'Ouest de recevoir rapidement les soins et fournitures essentiels dont ils ont besoin pour venir à bout de cette crise. »

« Action Against Hunger travaille en étroite collaboration avec les agences de santé et de soutien en Sierra Leone et au Libéria pour arrêter la propagation d'Ebola », indique Andrea Tamburini, chef de la direction d'Action Against Hunger. « L'aide de M. Allen permettra aux efforts de sauvetage de se poursuivre, à savoir informer les communautés au sujet du virus, améliorer la qualité de l'eau des installations sanitaires, former les travailleurs en santé communautaire sur la façon de détecter et d'aiguiller les patients que l'on croit être porteurs d'Ebola, et développer la capacité d'intervention. »

« La meilleure façon de mettre fin à l'épidémie est de venir en aide aux travailleurs de la santé de première ligne qui sont en Afrique de l'Ouest, et M. Allen joue un rôle prépondérant à cet égard », affirme Michael J. Nyenhuis, président et chef de la direction d'AmeriCares. « Avec le soutien de la fondation, AmeriCares apportera des changements durables à la prestation des soins et redonnera confiance aux patients et aux travailleurs de la santé. »

« Les partenaires de longue date de Direct Relief au Libéria et en Sierra Leone travaillent de manière héroïque pour combattre Ebola tout en maintenant les services de santé essentiels pour tout le monde », mentionne Thomas Tighe, chef de la direction de Direct Relief. « Cette contribution de M. Allen est indispensable aux efforts communs déployés par Direct Relief pour répondre au besoin extrêmement urgent de fournitures critiques si l'on veut contenir et traiter les personnes atteintes du virus, et s'attaquer à ses effets dévastateurs sur le système de santé à plus grande échelle. »

Contributions de M. Allen jusqu'à présent :

Depuis les premiers jours de la flambée épidémique, M. Allen et la Paul G. Allen Family Foundation s'emploient à trouver, à financer et à organiser des solutions stratégiques qui peuvent être déployées rapidement pour répondre aux besoins les plus urgents. M. Allen a également créé la plateforme TackleEbola.com, qui offre aux individus un moyen facile de contribuer à diverses organisations et de financer les besoins essentiels en matière d'intervention. À ce jour, M. Allen a consacré des fonds à la mise en oeuvre des solutions suivantes :  

Pour en savoir plus, visitez le www.tackleebola.com et suivez-nous sur Facebook ou Twitter @TackleEbola et @PaulGAllen.

SOURCE The Paul G. Allen Family Foundation


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 jui 2018
Selon les données publiées aujourd'hui par l'Organisation mondiale de la Santé et l'UNICEF, 123 millions d'enfants ont été vaccinés à l'échelle mondiale en 2017, ce qui représente un record. Les données indiquent que :...

6 jun 2018
92 pays se sont détériorés tandis que 71 pays se sont améliorés entre 2016 et 2017 - le pire résultat au cours des quatre dernières années. Au cours des dix dernières années, la croissance du PIB des pays qui se sont améliorés en termes de paix...

14 mai 2018
Le Bureau du secrétaire du gouverneur général est ravi d'annoncer les noms des gagnants des Prix du Gouverneur général pour l'innovation (PGGI) de 2018. Ces prix reconnaissent et célèbrent des individus, des groupes et des organismes canadiens...

3 mai 2018
Le Dr Roderick McInnes, président par intérim des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), et le conseil d'administration des IRSC ont annoncé la nomination de la Dre Charu Kaushic à titre de directrice scientifique de l'Institut des...

25 mar 2018
Pour la première fois de leur histoire, les membres du Syndicat des professionnels et professionnelles du Laboratoire de santé publique du Québec (SPPLSPQ-CSQ) déclencheront une grève à compter de demain, pour une durée de trois jours, afin de...

20 mar 2018
En réponse à la flambée de fièvre hémorragique Ebola qui a fait plus de 10?000 morts en Afrique occidentale il y a quatre ans, le Canada et la Chine ont collaboré au développement d'un vaccin contre le virus Ebola. Le vaccin, mis au point par...




Communiqué envoyé le 6 novembre 2014 à 18:19 et diffusé par :