Le Lézard

Prix d'excellence 2005-2006 de la FCSQ



QUEBEC, le 11 mai /CNW/ -- QUEBEC, le 11 mai /CNW Telbec/ - A l'occasion de son Colloque sur l'adaptation scolaire, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) est fière de décerner ses Prix d'excellence 2005-2006 à la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, pour son projet Tournesol et à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, pour son projet La Câpe à Dîhann. A ces prix s'ajoutent deux mentions d'honneur décernées à la Commission scolaire de l'Energie, pour son projet Implantation de l'efficacité énergétique ainsi qu'à la Commission scolaire des Phares pour son projet Trajectoire de services intégrés.

Catégorie Innovation pédagogique

La Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands remporte le Prix d'excellence dans la catégorie Innovation pédagogique pour son projet Tournesol. Ce projet conduit l'élève ayant une déficience intellectuelle légère à pratiquer un métier dans le domaine agricole et horticole afin de répondre aux besoins de l'industrie. Le projet est issu d'une concertation et d'un partenariat élargi qui regroupe plusieurs organismes et institutions sous l'égide du Centre de formation professionnelle des Moissons. Le taux de placement est étonnant : après avoir complété l'un ou l'autre des programmes de formation, 70 à 80 % des élèves trouvent un emploi.

Le projet Implantation de l'efficacité énergétique de la Commission scolaire de l'Energie lui a valu une mention d'honneur dans la catégorie Innovation pédagogique. Ce projet s'adresse à des élèves du primaire aux prises avec des troubles du langage. L'activité mise sur pied consiste dans un premier temps à permettre aux élèves de visiter une centrale hydroélectrique. Avec l'aide d'un chercheur, ces derniers doivent ensuite construire une centrale hydroélectrique à partir de matériaux recyclés et, au terme du projet, recommander à la commission scolaire d'effectuer certaines améliorations lui permettant une consommation énergétique plus efficace. Les élèves sont aussi sensibilisés à modifier leurs comportements afin de réduire leur consommation énergétique.

Catégorie Réalisation

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy a, pour sa part, remporté le Prix d'excellence dans la catégorie Réalisation, et ce, pour la pièce de théâtre intitulée La Câpe à Dîhann. Ce projet a permis à des jeunes de 16 à 21 ans vivant une déficience intellectuelle et des difficultés d'apprentissage et d'adaptation de se rendre à Paris pour interpréter une pièce de théâtre qui avait été écrite spécialement pour eux par l'auteure Rolande Lambert. Les jeunes ont participé à la construction des décors et aussi joué dans la pièce. Objectifs du projet : améliorer la mémoire de ces jeunes, développer leur attention et leur patience et travailler en équipe. Le projet doit son existence à l'appui des intervenants suivants : la Ville de Trois-Rivières, l'Université du Québec à Trois-Rivières et des bénévoles et membres du personnel de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Une mention d'honneur a aussi été décernée à la Commission scolaire des Phares pour son projet Trajectoire de services intégrés. Il s'agit d'un protocole d'intervention entre les réseaux scolaire et social dont le but est d'aider les jeunes du préscolaire, du primaire et du secondaire qui présentent des troubles d'ordre personnel, familial, social ou scolaire. Ces jeunes manifestent des attitudes agressives, voire violentes, ont un manque d'intérêt total envers l'école et présentent des problématiques extrêmes. Les parents peuvent donc bénéficier des services offerts par les divers intervenants associés au projet qui permettent de répondre rapidement et efficacement aux besoins particuliers de leurs enfants.

Le jury

Exceptionnellement cette année, les projets soumis au jury des Prix d'excellence devaient être absolument dédiés à l'adaptation scolaire. La qualité des candidatures est telle que les 53 projets soumis au jury constituent autant de pratiques prometteuses mises en place par les commissions scolaires pour contribuer efficacement à la réussite éducative des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage. L'originalité, l'envergure et l'impact du projet sur le milieu sont les critères qui ont guidé les membres du jury dans la sélection des projets. Sous la présidence d'honneur de M. Norbert Rodrigue, ex-directeur général de l'Office des personnes handicapées du Québec, le jury était aussi composé de M. André Roy, ex-directeur général de la Commission scolaire de la Beauce- Etchemin et de M. Serge Lefebvre, ex-directeur général de la Commission scolaire Marie-Victorin.


Communiqué envoyé le 11 mai 2006 à 20:30 et diffusé par :