Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Le virus Ebola
Sujets : Économie, Soins de santé / hôpitaux, Gouvernements provinciaux canadiens

Réduction des effectifs en santé publique : moins de surveillance et de prévention



QUÉBEC, le 4 nov. 2014 /CNW Telbec/ - Les compressions en santé publique pourraient coûter cher au Québec, prévient le député et médecin spécialiste, Amir Khadir, suite aux révélations du président de l'Association des médecins en santé communautaire, Dr Yv Bonnier Viger, qui affirmait ce matin que la réduction de 30% des effectifs aura des impacts sur la santé de la population et des retombées financières négatives à moyen terme.

« La santé publique est l'enfant pauvre du système de santé. On y coupe sans vergogne depuis des années. Prétendre que ces nouvelles coupes de personnel ne touchent que l'administration, comme le dit le gouvernement, c'est bien mal connaître la santé publique. Il y a très peu d'administration, mais beaucoup de services à la population et chaque coupe, peu importe le montant, aura des répercussions. Ce que la ministre déléguée aux services sociaux appelle de l'administration est en fait la compilation des cas de maladies à déclaration obligatoire comme le C. difficile et la surveillance et le dépistage de maladies infectieuses comme la grippe! On pourrait amèrement regretter ces coupes si des épidémies de SRAS ou, qui sait, d'Ebola surviennent », déplore le Dr Khadir.

Parce que moins visibles, la prévention et la sensibilisation seront les premières victimes des compressions libérales. «La prévention et la sensibilisation à la bonne santé sont des investissements. Chaque dollar investi en sensibilisation dès la petite enfance permet d'économiser 16 $ dans les soins octroyés à l'âge adulte. Avec le gouvernement libéral, c'est toujours la même chose, de la poudre aux yeux aujourd'hui, de nouvelles factures demain! Ça va contre toute logique! », poursuit le Dr Khadir.

Le député de Mercier prévient le gouvernement que d'autres gestionnaires du réseau suivront les pas du Dr Bonnier Viger, malgré leurs tentatives de musèlement. « Mme Charlebois devrait savoir que la loi donne le droit et exige par devoir aux directions de santé publique d'éclairer la population. Les données scientifiques qu'ils utilisent pour prendre position face aux décisions du gouvernement libéral ne doivent pas être tassées du revers de la main comme le ferait Stephen Harper. »

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:31
LAVAL, QC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU), le principal groupe qui représente les usagers du réseau de la santé et des services sociaux au Québec, a décerné ce soir les Prix RPCU de...

à 17:30
Le service PrescripTIonMC adopté par six provinces et 20 chaînes de pharmacies communautaires TORONTO, le 19 oct. 2017 /CNW/ - PrescripTIonMC, le service d'ordonnances électroniques du Canada, continue son expansion grâce à l'ajout, depuis le...

à 17:09
Les prix pour le gagnant et le finaliste totalisent 75 000 $ en argent et en services en nature WINNIPEG, le 19 oct. 2017 /CNW/ - Une nouvelle technologie en cours d'élaboration visant à diminuer le tremblement des mains a remporté la compétition...

à 17:06
QUÉBEC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le député de Rimouski, Harold LeBel, et la porte-parole de l'opposition officielle en matière d'habitation, Catherine Fournier, demandent au gouvernement de rendre public le rapport du comité interministériel...

à 16:43
QUÉBEC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec rappelle que, selon la Loi sur les normes du travail, tout salarié a droit à un milieu de travail exempt de harcèlement psychologique et sexuel. L'employeur doit prendre des moyens...

à 16:24
MONTRÉAL, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Briser le silence demande beaucoup de courage et le Réseau des Centres d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) du Québec désire exprimer son soutien aux personnes qui ont décidé de parler de ce qu'ils ou...




Communiqué envoyé le 4 novembre 2014 à 19:06 et diffusé par :